Yannis Morin (Strasbourg): “Je suis persuadé qu’avec le temps on ne s’arrêtera pas de s’améliorer”

Sacha RUTARD
0

C’est grâce à un rush dans la dernière partie du match, une forte réussite à trois-points (12-20), et l’impact du trio Brandon Jefferson (24 points, 7 passes), Bonzie Colson (23 points, 5 rebonds, 5 passes), Yannis Morin (18 points, 5 rebonds) que Strasbourg a réussi à se débarrasser de Boulazac (100-84). Les Périgourdins ont eu à déplorer les 5 fautes en… 9 minutes de leur scoreur Edgar Sosa et aussi 19 pertes de balle.

« Je suis content de la victoire. Mais je pense que lorsque je prends le temps-mort à 70-70, pour tout le monde il y a eu un air de « déjà vu », mais je suis satisfait de ce que j’ai vu après. Pour la première fois j’ai vu un peu de folie dans notre équipe : de la folie positive !”, s’est félicité le coach Lassi Tuovi en conférence de presse. “Cette victoire est un petit pas mais elle est bonne à prendre et on va en ressortir meilleur de part plusieurs aspects. Je tiens à donner du crédit à la performance de Boulazac. Ils n’ont jamais abandonné. Ils vont gagner des victoires très prochainement c’est certain. Nous avons une semaine très importante devant nous pour montrer qu’on s’améliore et c’est bien de commencer avec une victoire. J’ai ma part de responsabilité dans les résultats, autant que mes joueurs. Mais je ne veux pas être le conducteur d’un roller-coaster et je ne pense pas que les joueurs ont envie non plus. C’est à nous, tous ensemble de trouver les solutions pour que ces hauts et ces bas qu’on affiche durant les matches disparaisse. C’est un gros défi mais on va y arriver, j’en suis sûr. Il y a beaucoup de bonnes choses à retenir et c’est une bonne base pour la semaine de travail à venir ».

Yannis Morin a ajouté:
.
« La victoire fait du bien d’un point de vue collectif mais aussi pour le moral. On avait besoin d’une victoire pour montrer qu’on pouvait se battre. On a eu des creux pendant le match durant lesquels on a un peu lâché en défense et de mauvais choix de tirs en attaque, mais on a su se ressaisir ce qui a fait du bien à l’équipe. On n’a pas baissé les bras. C’est quelque chose sur lequel on travaille et on a réussi à le faire aujourd’hui. Les choses s’emboitent petit à petit. Je suis persuadé qu’avec le temps on ne s’arrêtera pas de s’améliorer. Je constate qu’il a de grosses erreurs qu’on fait moins souvent. L’objectif est de ne plus en faire. Ce sera difficile peut être mais nous sommes des professionnels, on a de gros objectifs, il faut y arriver, il faut le faire ! »

Photo: CCRB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2020
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements