Zan Tabak : “le meilleur joueur européen avec qui j’ai joué avec ou contre lui est Toni Kukoc”

Sacha RUTARD
0

Actuellement coach du Zielona Gora, qui est engagé en VTB League, le Croate Zan Tabak a connu auparavant comme joueur la NBA, la finale des Jeux Olympiques de 1992 et aussi gagné trois titres de champion d’Europe avec le Jugoplastika Split.

“Comme tous les gars qui ont grandi dans les pays de l’ex-Yougoslavie, faire du sport était très important pour moi, j’ai commencé à en faire assez tôt. À l’âge de 14 ans, j’ai commencé à jouer au basket-ball et avant cela, je me suis essayé à la natation, au volley-ball, au handball et au water-polo. Divers disciplines en athlétisme m’ont préparé à une carrière dans le basket-ball. C’est ainsi que ma carrière a commencé”, explique t-il au site spor.ru.

A 20 ans, le Croate avait donc été déjà trois fois champion d’Euroleague avec le Jugoplastika. De quoi être rassasié?

“Je pense que pour toute notre génération, la motivation n’a jamais été une question. Nous n’avons même pas eu à gérer cela à ce moment-là, contrairement aux jeunes joueurs d’aujourd’hui. Je ne sais pas pourquoi, peut-être le fait que notre vie était plus compliquée, il y avait une attitude mentale différente, nous avons grandi plus vite. Je n’étais pas le seul à être motivé. Tous les enfants qui ont fait du sport en Yougoslavie étaient motivés au maximum.”

A la question de savoir si l’ambition avant d’aller aux JO de Barcelone était de ramener une médaille, Tabak explique :

“Oui, nous savions vraiment que nous avions l’une des équipes les plus fortes du tournoi. Ces Jeux Olympiques n’étaient pas simplement un tournoi international pour nous, où nous voulions avoir le meilleur résultat. En 1992, il était également important pour nous de représenter notre pays, car la Croatie venait de devenir indépendante à l’époque. Par conséquent, en plus de la lutte pour les médailles, il était également important pour nous de soutenir la Croatie, car nous étions parmi les rares athlètes à avoir participé avec le drapeau croate.”

Et à la question de savoir si Drazen Petrovic, son équipier à Barcelone, était le meilleur joueur européen de cette génération, Zan Tabak est formel:

“Non je ne crois pas. Drazen était un joueur de basket incroyable, il était certainement le joueur le plus patient et le plus travailleur, a passer le plus d’heures dans la salle d’entraînement, c’était un vrai fan de basket. Je n’ai pas vu de tels joueurs ni avant ni après lui. Quand toutes ces qualités sont combinées avec un grand talent, le résultat donne un joueur de basket incroyable, l’un des meilleurs. Mais pour moi, le meilleur joueur européen avec qui j’ai joué avec ou contre lui est Toni Kukoc.”

Photo: Zan Tabac (11) et Toni Kukoc (7) du temps du Jugoplastika Split.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2020
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements