Euroleague : Corey Walden et Jordan Loyd ont mis le feu à l’Astroballe

Sacha RUTARD
0

Son match face à l’Etoile Rouge de Belgrade a eu des airs de débandade hier soir pour l’ASVEL qui après avoir bien tenu le choc dans le premier quart-temps (21-17) a encaissé un 47-72 sur l’ensemble des trois autres périodes pour finir à 68-89.

Le duo américain de l’Etoile Rouge Corey Walden-Jordan Loyd a été époustouflant de bout en bout accumulant respectivement 20 points, 5 passes, 4 interceptions et 3 rebonds, et 29 points et 5 interceptions. Le premier a obtenu 32 à l’évaluation et le second 31. A eux deux, ils ont réalisé un 6/9 à trois-points.

“Après le premier quart-temps, nous avons contrôlé le match, trouvé de bons tirs, fait circuler le ballon, impliqué tout le monde. Je suis content de la victoire et de la façon dont nous l’avons obtenu,” ne pouvait que commenter le coach Sasa Obradovic. “Jordan (Loyd) et Corey (Walden) ont performé dès le premier instant à un niveau constant. Nous pouvons toujours compter sur leurs bons matchs, et ils créent un gros avantage offensivement. Mais ils ont joué dans les deux sens et défensivement Corey est un as. C’est aussi un plaisir de les avoir comme personnes qui soutiennent notre programme depuis le début.”

Ce qui est le plus inquiétant dans la soirée villeurbannaise, c’est le manque de gnac de l’équipe de TJ Parker qui avait pourtant montré de belles choses à Vitoria (86-88) il y a quelques jours. L’Euroleague ne permet pas de gamberger; demain, il y a le Zenit Saint-Petersbourg au programme, toujours à l’Astroballe.

Photo: Jordan Lloyd (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

décembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements