En quelques stats: L’Euroleague, 11ème journée

Ludovic Renouf
0

En Europe, cette semaine, se déroulait la 11ème journée de l’Euroleague.

Tout d’abord, il faut souligner que tous les matchs de cette journée ont pu se jouer.

La grosse surprise du jour est venue de Villeurbanne où le dernier, l’ASVEL, recevait le leader, le FC Barcelona. Le représentait français en Euroleague n’a perdu aucun quart-temps et battu l’équipe de Sarunas Jasikevicius en la limitant à 68 points (80-68). Les Villeurbannais, emmenés par leur ailier américain David Lighty, ont shooté à 13/21 à 3 points et n’ont gâché aucun lancer-franc. Cette victoire permet à l’ASVEL d’abandonner la lanterne rouge.L

Le 2e, le Zenit St Petersburg, se déplaçait au Zalgiris Kaunas. L’équipe lituanienne se présentait sans Patricio Garino et Maurice Ndour alors que seul Dmitry Khvostov manquait à l’appel côté Zenit. L’équipe russe a largement dominé le match et le Zalgiris n’a jamais mené au score en dehors des 6 premières minutes. La victoire 83-75 a été collective avec 6 joueurs ayant atteint la barre des 10 d’évaluation et notamment le trio américain Pangos-Hollins-Thomas. Du côté du Zalgiris, le duo Grigonis-Lauvergne s’est mis en valeur. Ce dernier, avec 19 d’évaluation en 22 minutes, est le meilleur pivot européen de la semaine.

Le Bayern Munich, 3ème, se déplaçait à Athènes pour y affronter le Panathinaikos. Outsider de ce match, les Grecs ont contrôlé les débats et remporté une victoire assez facile 83-76. L’équipe de Georgios Vovoras a été emmenée par le duo extérieur Nemanja Nedovic-Howard Sant Roos. Le premier enchaine les bonnes performances ces derniers temps et le second est le meilleur arrière de la journée. Georgios Kalaitzakis a débuté le match et a été nommé Rising Star de la semaine. Du côté bavarois, l’ailier serbe Vladimir Lucic a également intégré le meilleur Cinq. Cette défaite est la deuxième surprise de la semaine et fait sortir le Bayern du Top 4.

Dans le match au sommet de la journée, le CSKA Moscou, 4ème, recevait le Real Madrid, 7ème. Ce match était également le premier du Real sans son meneur star Facundo Campazzo, parti aux Denver Nuggets. Après un match accroché, une action à 4 points de Mike James offre le match au CSKA qui réalise un hold-up. Le meneur américain est ainsi le meilleur marqueur de la semaine avec 28 points. L’équipe de Dimitris Itoudis a dominé le match aux rebonds et prend la 3ème place. Quant au Real, il sort du Top 8.

Valencia, 5ème, se déplaçait au Fenerbahce, en difficulté. Ce match était marqué par les absences de deux côtés. Côté Fener, Alex Perez, Nando De Colo, Melih Mahmutoglu (parti en sélection) et Johnathan Hamilton n’étaient pas présents. Côté valencian, Louis Labeyrie, Joan Sastre, Vanja Marinkovic et Quino Colom (parti lui aussi en sélection) manquaient à l’appel. Le club turc a pris les devants dans ce match. Mais Valencia a réalisé un gros dernier quart et remporté la victoire 90-86. L’équipe de Jaume Ponsarnau a tiré presque autant à 3 points qu’à 2, connaissant une très bonne adresse dans les deux catégories (respectivement 66,7 et 42,9%). Le leader de l’équipe a été le Belge Sam Van Rossom, nommé meilleur meneur de la semaine. Cette victoire permet à Valencia de prendre la 4ème place.

L’Olympiacos recevait le TD Systems Baskonia. L’équipe du Pirée, auteur d’un bon début de saison, déplorait les absences de Livio Jean-Charles, Octavius Ellis et Aaron Harrison. L’équipe basque a largement dominé ce match et s’est adjugé la victoire sans frayeur 90-76. Tout comme Valencia, Baskonia a eu une grosse réussite aux shoots, autant à 2 points (66,7%) qu’à 3 points (50% sur 26 tirs tentés). Le leader de l’équipe a été le meneur américain Pierria Henry, meilleur passeur de la semaine avec 11 passes.

Milano se déplaçait au Maccabi Tel-Aviv sans Luigi Datome. Le Maccabi a dominé la première mi-temps alors que Milano a dominé la seconde. C’est Kevin Punter, avec une action à 4 points, qui envoie le match en prolongations. Et c’est Malcolm Delaney qui offre la victoire au club lombard à 3 secondes du terme. L’équipe d’Ettore Messina a été emmenée par Kevin Punter. L’Américano-serbe est le meilleur arrière européen de la journée. De plus, Shavon Shields établit la meilleure marque aux rebonds, ce qui constitue une performance remarquable pour un ailier.

L’Etoile Rouge Belgrade recevait l’Anadolu Efes. Ce match comptait de nombreux absents des deux côtés. Langston Hall et Johnny O’Bryant, côté serbe, et Vasilije Micic, Rodrigue Beaubois, Bryant Dunston et Tibor Pleiss, côté Anadolu, manquaient à l’appel. Après un premier acte accroché, l’équipe d’Ergin Ataman a tranquillement remporté le match 75-64. Le leader de l’équipe a été l’intérieur français, auteur d’une évaluation de 27 en sortie de banc. Cette performance lui a permis d’être nommé meilleur joueur français de la semaine.

Enfin, l’Alba Berlin recevait le Khimki Moscou. Ce match opposait deux équipes en grande difficulté au classement. L’équipe de la capitale allemande a largement dominé ce match et atteint la barre des 100 points. Elle a été emmenée par le frontcourt Niels Giffey-Luke Sikma-Ben Lammers. L’intérieur américain, auteur de 32 d’évaluation, est le MVP de cette semaine. Lammers est le meilleur pivot et Giffey est le meilleur sixième homme. C’est également le MVP européen de la semaine. Le Khimki, quant à lui, se retrouve dernier.

A l’issue de cette journée, le quatuor de tête est composé de deux équipes espagnoles (Barca et Valencia) et deux équipes russes (Zenit et CSKA).

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Luke Sikma (PF/US/31)

Alba Berlin

32 d’éval (20 pts à 7/10, 6/7 aux LF, 9 rbds, 5 pds, 3 int, 3 bps)


Meilleur 5 :

PG Sam Van Rossom

Valencia

24 d’éval

SG Howard Sant-Roos

Panathinaikos

22

SF Vladimir Lucic

Bayern Munich

26

PF Luke Sikma

Alba Berlin

32

C Ben Lammers

Alba Berlin

22

B Niels Giffey

Alba Berlin

29


MVP européen :

Niels Giffey (SF/All/29)

Alba Berlin

29 d’éval (22 pts à 9/13 dt 4/4 à 3 pts, 4 rbds, 2 pds)


Meilleur 5 européen :

PG Sam Van Rossom

Valencia

24 d’éval

SG Kevin Punter

Milano

20

SF Vladimir Lucic

Bayern Munich

26

PF Jonas Jerebko

Khimki Moscou

27

C Joffrey Lauvergne

Zalgiris Kaunas

19

B Niels Giffey

Alba Berlin

29


MVP français :

Adrien Moerman (PF/32)

Anadolu Efes

27 d’éval (17 pts à 6/9 dt 5/6 à 3 pts, 9 rbds, 2 pds, 3 int)


Rising star :

Georgios Kalaitzakis (SG/Grè/21)

Panathinaikos

6 d’éval (4 pts à 1/2, 2 rbds, 1 pd)


Meilleur marqueur:

Mike James

CSKA Moscou

28 pts

Meilleur rebondeur :

Shavon Shields

Milano

11 rbds

Meilleur passeur :

Pierria Henry

Baskonia

11 pds


Le classement:

  1. Barcelona 8-2
  2. Zenit St Petersburg 6-2
  3. CSKA Moscou 8-3
  4. Valencia 7-3
  5. Bayern Munich 7-4
  6. Milano 5-3
  7. Anadolu Efes 6-4
  8. Olympiacos 5-4
  9. Real Madrid 6-5
  10. Baskonia 5-5
  11. Zalgiris Kaunas 5-6
  12. Etoile Rouge Belgrade 4-7
  13. Fenerbahce 4-7
  14. Panathinaikos 3-6
  15. Alba Berlin 3-6
  16. Maccabi Tel-Aviv 3-8
  17. ASVEL 2-6
  18. Khimki Moscou 2-8

Photo: Luke Sikma (Alba Berlin, Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

janvier 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements