Arnas Velicka (Châlons-Reims): “Nous sommes très heureux de ce retour à la compétition”

Sacha RUTARD
0

Les médias lituaniens ont profité du retour au pays de Arnas Velicka (1,96m, 20 ans) du Champagne Basket, à l’occasion de la fenêtre internationale pour prendre des nouvelles fraîches. Rappelons que le jeune meneur a été appelé en dernière minute en équipe nationale suite à des forfaits sur blessure.

“Il restait très peu de temps, mais j’ai eu de la chance, car le vol France-Lituanie était le lendemain. En raison de la pandémie de coronavirus, les avions volent moins fréquemment, mais dans ce cas, j’ai été chanceux. J’étais très heureux que tout se soit passé de cette façon, » a t-il déclaré à BasketNews.

En fait Arnas Velicka est arrivé en Lituanie la veille du premier match face au Danemark.

“J’ai eu des problèmes avec les tests COVID-19 car j’en ai fait un en France pendant trois jours consécutivement. La FIBA ​​prend ces choses très au sérieux et a signalé que je passais les tests trop souvent, je devais laisser plus de temps entre chacun. J’ai dû à nouveau faire des examens en Lituanie et je n’ai donc rejoint l’équipe que la veille du match avec les Danois.”

Le meneur de Châlons-Reims a tout de même marqué 6 points en 16 minutes, effectué 4 passes décisives pour un 8 à l’évaluation. Les Lituaniens ont subi l’une des défaites les plus honteuses de l’histoire du basket-ball du pays (76-80), mais Velicka a fait le job en tant que backup de Mantas Kalnietis. Et il a aussi participé à la victoire sur la Belgique (84-71) avec 15 minutes de temps de jeu pour 6 points et 3 passes.

“Dans l’ensemble, j’avais l’air bien. Bien sûr, j’ai passé beaucoup de temps sans match et j’avais l’impression que je n’étais pas dans la meilleure condition physique, je me fatiguais plus vite.”

Arnas Velicka a apprécié ce break dans son pays natal :

“J’ai passé la plupart de mon temps avec ma famille car je suis revenu pour la dernière fois il y a quatre mois. J’étais ravi de voir tout le monde. Je suis également allé rendre visite à mes grands-parents qui m’avaient manqué. Bien sûr, je n’ai pas abandonné mon corps non plus, je suis allé voir mes médecins habituels qui ont vérifié ma santé, ma condition musculaire. Je veux toujours que tout soit stable et supervisé.”

Son plan de bataille en France ?

“Il a finalement été décidé de prolonger le championnat de France. Nous aurons un match les 12 et 19 décembre, donc maintenant l’entraînement sera plus intense et nous allons commencer à nous préparer. Bien sûr, nous ne jouerons que 2 matchs cette année, et nous aurons ensuite les vacances de Noël. J’espère que je pourrai retourner en Lituanie. Nous sommes très heureux de ce retour à la compétition. Être assis à la maison et ne pas pouvoir sortir quelque part traverse grandement le cerveau (sic). Il n’est pas agréable et psychologiquement difficile de vivre dans l’ignorance, et maintenant un grand pas en avant a été fait. C’est bien que nous ayons enfin un objectif spécifique de préparation.”

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mai 2021
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements