Le cri d’alarme des basketteurs grecs : “Nos championnats doivent continuer ! “

Sacha RUTARD
0

Les basketteurs grecs des divisions inférieures A2, B et C des Nationales Hommes et A2 Femmes ont envoyé une lettre au Vice-Ministre des Sports, Lefteris Avgenakis et au Secrétaire Général des Sports, George Mavrotas. Un cri d’alarme, un appel à l’aide, sachant qu’ils sont considérés comme amateurs mais que le basket est leur gagne-pain. Extraits.

“Nous sommes 1 850 athlètes du basket-ball dans les catégories nationales A2, B et C hommes et A2 femmes. Nous sommes 1 850 athlètes qui dès le début de la quarantaine sont invités à faire preuve de patience et de respect des décisions et instructions des experts. Nous sommes 1 850 athlètes dont la plupart sinon tous, étions au chômage en février dernier en raison de l’interruption des championnats.

Et bien sûr, nous sommes 1 850 athlètes qui, à nouveau fin octobre, ont été appelés à laisser de côté encore une fois ce que nous aimons et ce qui nous fait vivre, pour le bien de la santé en général. Des athlètes qui ont déjà subi d’énormes dommages psychologiques et physiques et nous espérons juste ne pas être blessés dans une éventuelle rechute en raison de la grande inactivité et du minimum de temps que nous aurons pour nous préparer avant d’entrer dans un rythme de compétition. Bien entendu, nous n’avons eu d’autre choix que de suivre les conseils des experts et de faire preuve de patience jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée.

Dans le même temps, cependant, nous avons observé les autres pays européens et nous avons réalisé que dans la grande majorité d’entre eux, toutes les championnats des catégories nationales de basket-ball (indépendamment des clubs professionnels ou amateurs) se déroulent normalement.”

Dans tous les cas, le sport n’est pas seulement la Basket League et l’Euroleague. S’il n’y a pas de sport amateur dans peu de temps, il n’y aura pas de Basket League! (…)

Vous avez laissé 1 850 athlètes (et bien sûr avec eux les membres de l’équipe d’entraîneurs) au chômage -au chômage et non rémunérés- dans une période extrêmement difficile pour nous tous. Les conséquences financières, psychologiques et physiques de cette inaction sont énormes pour tout le monde et nous avons très peur que cela n’ait pas été compris. Comme tous les basketteurs, nous avons tous appris à passer notre vie sur le terrain. C’est là que nous avons grandi et c’est à cela que nous appartenons. Le traitement des athlètes ne doit pas être différent, en fonction de la catégorisation des sports en «professionnel» et «amateur». Le sport est un et ne demande en aucun cas des faveurs.

Nos championnats doivent continuer ! Et continuer en toute sécurité, sur la base des protocoles sanitaires et des mesures prises par la Basket League (…)

Nous vous invitons à agir immédiatement dans ce sens pour la reprise de nos entraînements et championnats. Nous voulons non seulement que les championnats commencent, mais aussi qu’ils se terminent. Ce qui est tout aussi important ! Nous vous invitons donc à trouver, en coopération avec nous, une solution immédiate afin que l’Etat, la Fédération et les syndicats puissent aider à organiser les tests hebdomadaires prévus dont chaque équipe a besoin.”

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements