En quelques stats: L’Euroleague, 14ème et 15ème journées

Ludovic Renouf
0

En Europe, cette semaine, se déroulait les 14ème et 15ème journées de l’Euroleague.

Tout d’abord, mardi et mercredi, se déroulait la 14ème journée.

Le leader, le FC Barcelona, recevait le Khimki Moscou, bon dernier. La logique a été respectée dans ce match. En effet, le Khimki n’a jamais mené au score et le Barca a compté jusqu’à 17 points d’avance pour finalement s’imposer 87-74. L’équipe catalane a été emmenée par un duo constitué de Nikola Mirotic et de Cory Higgins. L’intérieur, auteur d’un gros match offensivement, a même été nommé MVP européen de la semaine pour la 3ème fois cette saison. De plus, le meneur grec Nick Calathes est le meilleur passeur de la semaine pour la 5ème fois.

Le deuxième, le CSKA Moscou recevait l’Anadolu Efes Istanbul à la Megasport Arena devant 2 623 spectateurs. L’équipe russe, privée de Daniel Hackett et de Joel Bolomboy, a remporté largement tous les quart-temps et le match 100-65. L’évaluation cumulée du CSKA est plus du double de celle de l’Anadolu. Le frontcourt composé de Will Clyburn, Johannes Voigtmann et Nikola Milutinov, a été décisif dans cette victoire.

Dans le match au sommet de la journée, le Zenit St Petersburg, 4ème, recevait le Bayern Munich, 3ème. Le club bavarois était handicapé par les absences de Vladimir Lucic et James Gist. Malgré cela, il commença le match de la meilleure des manières en remportant les deux premiers quarts et en menant de 8 points à la mi-temps. Mais au retour de la pause, le Zenit est revenu dans le match, a remporté les deux derniers quarts pour reprendre l’avantage à 3 minutes du terme et s’imposer 79-75. L’équipe de Xavi Pascual n’aura donc mené en tout et pour tout que 3 minutes dans ce match. Le secteur intérieur russe Will Thomas/Arturas Gudaitis a été performant, cumulant 45 d’évaluation. Cette victoire permet au Zenit de prendre la 3ème place.

Le Real Madrid se déplaçait à Athènes pour y affronter le Panathinaikos. Le seul absent de ce match était Zach Auguste pour le club grec. Alors que le club de la capitale espagnole domine les 3 premiers quarts, le Panathinaikos fait un très bon dernier quart et reprend l’avantage à 2 minutes du terme. Mais Sergio Llull envoie le match en prolongation. Au bout des 5 minutes supplémentaires, dans un scénario inverse, c’est Leftheris Bochorides qui arrache une seconde prolongation à 7 secondes du terme. Mais cette fois, le Real ne laissera pas échapper la victoire et s’impose 97-93. Le leader de l’équipe de Pablo Laso a été le pivot cap-verdien Walter Tavares avec un solide double-double (20 points, 14 rebonds). Cette performance lui vaut les honneurs du titre de MVP de la semaine pour la seconde fois de la saison. Il établit également le record de rebonds sur un match. C’est la troisième fois qu’il est meilleur rebondeur de la semaine. Du côté grec, Nemanja Nedovic établit la meilleure performance de la semaine au nombre de points marqués (27). Cette victoire permet au Real de prendre la 4ème place.

Dans le second duel hispano-grec, l’Olympiacos recevait Valencia au Pirée. Ce match opposait deux équipes du Top 8 à la lutte pour la qualification en Playoffs. Mais il n’y a pas eu de suspens dans ce match. En dehors des 2 premières minutes, le club hellénique n’a jamais mené et Valencia avait déjà 13 points d’avance à la mi-temps. Il remporta finalement ce match 96-85. Le leader de l’équipe de Jaume Ponsarnau a été le pivot monténégrin Bojan Dubljevic, auteur de 29 d’évaluation en 22 minutes. Cette performance lui permet d’intégrer le Meilleur Cinq de la semaine. Malgré ce résultat, les deux équipes voient leur classement inchangé.

L’AX Armani Exchange Milano se déplaçait à Istanbul pour y affronter Fenerbahce. L’équipe turque, en difficultés, était handicapée par les absences d’Alex Perez et de Jan Vesely. Après 7 premières minutes équilibrées, l’équipe lombarde a pris l’avantage dans ce match et l’a conservé jusqu’au bout. Après avoir mené de 20 points, Milano a gagné 79-71. L’équipe d’Ettore Messina a été portée par son intérieur américain Zach LeDay.

Aux portes du Top 8, le Zalgiris Kaunas recevait Baskonia à la Zalgirio Arena. L’équipe lituanienne était privée de Steve Vasturia et Patricio Garino. Malgré tout, l’équipe de Martin Schiller a complétement dominé le match et compté jusqu’à 25 points d’avance. Au final, le Zalgiris a remporté ce duel 92-73. 8 joueurs de l’équipe victorieuse ont atteint la barre des 10 d’évaluation. Ce qui est également le cas du jeune meneur Rokas Jokubaitis, auteur de la 3ème meilleure évaluation de l’équipe. Cela lui vaut les honneurs d’être nommé Rising Star de la semaine.

A Belgrade, l’Etoile Rouge recevait l’Alba Berlin. De chaque côté, des joueurs majeurs manquaient à l’appel (Langston Hall et Emanuel Terry pour l’Etoile Rouge, Marcus Eriksson, Simone Fontecchio et Ben Lammers pour l’Alba). Au terme d’un match accroché, Luke Sikma marque deux lancers-francs quasiment au buzzer pour envoyer le match en prolongations. Et l’Alba Berlin finit par emporter une victoire méritée 90-84. Le duo de meneurs, Peyton Siva et Maodo Lo, a été décisif avec 46 d’évaluation en cumulé.

Enfin, l’ASVEL recevait le Maccabi Tel-Aviv pour un duel de mal classés. Pour ce match, le club rhodanien devait se passer des services de Charles Kahudi et William Howard et se retrouvait en difficultés au poste d’ailier. Mais le club de Tony Parker et de Nicolas Batum n’aura quasiment jamais été mené et comptait 9 points d’avance à la mi-temps. Malgré une seconde mi-temps plus difficile, il s’est imposé 84-81. Le leader de l’équipe villeurbannaise a été le pivot international Moustapha Fall. Auteur de 25 d’évaluation, il est le MVP français de la semaine pour la 4ème fois. Du côté du Maccabi, c’est Scottie Wilbekin qui s’est mis en valeur et qui est le meilleur arrière de la semaine. Cette victoire permet à l’ASVEL d’abandonner l’avant dernière place et de prendre la 15ème.

A l’issue de cette journée, le Top 4 est composé du FC Barcelona, du CSKA Moscou, du Zenit St Petersburg et du Real Madrid.

Ensuite, jeudi et vendredi, se disputait la 15ème journée.

Le leader, le FC Barcelona, recevait le Maccabi Tel-Aviv. Le club blaugrana devait se passer pour ce match de Victor Claver et de Brandon Davies. Le match a été très accroché du début à la fin, l’écart n’excédant jamais les 5 points. Le Barca n’a pas réussi à marquer un seul point dans les dernières 3 minutes 30 et a encaissé un 5-0 dans ce laps de temps. Et c’est Othello Hunter qui a donné la victoire au club israélien à 13 secondes du terme. Le Maccabi Tel-Aviv remporte la victoire 68-67 et crée la plus grosse surprise de la semaine. C’est encore une fois Scottie Wilbekin qui a mené son équipe. Avec cette défaite, le club catalan perd la tête de l’Euroleague.

Dans le match au sommet de la journée, deux équipes russes s’affrontaient. Le CSKA Moscou, 2ème, recevait le Zenit St Petersburg, 3ème. Pourtant, il n’y a pas eu de match. Le club de Dimitris Itoudis n’a jamais été mené et a remporté tous les quart-temps. L’écart est monté jusqu’à 23 points et le club moscovite a remporté le match 83-65. L’axe 1-5 du CSKA composé de Mike James et Nikola Milutinov a été décisif avec une évaluation cumulée de 56. Le premier est même le meilleur meneur de la semaine. Avec cette victoire, le CSKA Moscou prend la tête de la compétition.

Le 4ème, le Real Madrid, continue son périple en Grèce avec le match à l’Olympiacos. Le club du Pirée est privé pour ce match de son mythique intérieur Georgios Printezis. Le match a été très accroché et l’Olympiacos a marqué les 6 derniers points du temps règlementaire pour arracher la prolongation par le biais de deux lancers de Kostas Sloukas. C’est la troisième prolongation du club merengue cette semaine. Et il n’en a perdu aucune. Il s’impose finalement 86-82. Le trio composé de Nicolas Laprovittola, Trey Thompkins et Walter Tavares cumule les trois quarts de l’évaluation collective du Real.

Le Bayern Munich, 5ème, recevait le TD Systems Baskonia.Le club basque aura mené 6 minutes avant de laisser le Bayern prendre l’avantage. Celui-ci sera définitif. Le club bavarois ne perd aucun quart et remporte le match 77-66. Le leader de l’équipe victorieuse a été le pivot américain Jalen Reynolds en sortie de banc. Sa performance lui permet d’être le meilleur Sixième homme de la semaine. La victoire permet au Bayern de reprendre la 3ème place.

Valencia, 6ème, se déplaçait en Serbie, pour y affronter le représentant de la Ligue Adriatique, l’Etoile Rouge Belgrade. Par rapport au match du début de semaine, le club de la capitale serbe devait se passer en plus d’Ognjen Dobric. L’Etoile Rouge aura presque toujours mené au score et a compté jusqu’à 12 points d’avance. Mais Valencia est revenu à égalité à l’entrée du dernier quart. Mais l’équipe de Sasa Obradovic a réussi garder l’avantage, remporte ce match 76-73 et crée la deuxième plus grosse surprise de la journée. Le duo Jordan Loyd/Johnny O’Bryant s’est mis en valeur pour l’Etoile Rouge.

Milano se déplaçait à l’Anadolu Efes. Après un premier quart équilibre, le club lombard a remporté le second quart de 15 points, prenant un avantage important. Mais le club stambouliote renversa la tendance dans le 3ème quart pour égaliser. Mais l’équipe d’Ettore Messina remporta logiquement ce match 72-69. L’équipe victorieuse a été emmenée par le duo d’extérieurs Kevin Punter et Shavon Shields. Avec cette victoire, le club milanais remonte aux portes du Top 4.

Le Zalgiris Kaunas, à la lutte pour la qualification en Play-offs, recevait le Fenerbahce Istanbul. Mais il n’y a eu aucun suspens dans ce match et le club lituanien a contrôlé le match dès la première minute. Le Zalgiris a remporté la rencontre 99-62 grâce notamment à Augustine Rubit et Marius Grigonis. Suite à ce résultat, le club de Martin Schiller intègre le Top 8 alors que Fenerbahce se retrouve avant-dernier.

Le Panathinaikos recevait à l’OAKA l’Alba Berlin. Côté grec, Shelvin Mack était absent pour ce match. Malgré cela, le club de la capitale grecque a tranquillement contrôlé le match et s’est imposé 92-69. Les leaders du Panathinaikos ont été les grecs Ioannis Papapetrou et Georgios Papagiannis. Le premier a même été le meilleur ailier européen de la semaine.

Enfin, l’ASVEL recevait à l’Astroballe le dernier, le Khimki Moscou. Du côté villeurbannais, Charles Kahudi retrouvait le chemin des parquets alors que, côté russe, Greg Monroe était toujours absent. Le club de la banlieue moscovite a pris les devants d’entrée et mené jusqu’à la 25ème minute. Il a compté jusqu’à 15 points d’avance. Mais l’ASVEL remporte les 3 derniers quarts et finit par remporter la victoire 90-84. Le club français a été porté par son frontcourt, David Lighty, Guerschon Yabusele et Moustapha Fall qui cumule 69 d’évaluation. L’ailier américain intègre même le meilleur Cinq de la semaine. Avec cette victoire, l’ASVEL monte à la 14ème place.

A l’issue de cette semaine, le CSKA Moscou mène le classement devant le FC Barcelona, le Bayern Munich et le Real Madrid.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Walter Tavares (C/CPV/28)

Real Madrid

36 d’éval (20 pts à 9/13, 14 rbds, 2 pds)


Meilleur 5 :

PG Mike James

CSKA Moscou

32 d’éval

SG Scottie Wilbekin

Maccabi Tel-Aviv

29

SF David Lighty

ASVEL

23

PF Nikola Mirotic

Barcelona

34

C Walter Tavares

Real Madrid

36

B Jalen Reynolds

Bayern Munich

29


MVP européen :

Nikola Mirotic (PF/Esp-Mon/29)

Barcelona

34 d’éval (24 pts à 9/11 dont 2/3 à 3 pts, 4/4 aux LF, 4 rbds, 1 pd)


Meilleur 5 européen :

PG Nicolas Laprovittola

Real Madrid

27 d’éval

SG Scottie Wilbekin

Maccabi Tel-Aviv

29

SF Ioannis Papapetrou

Panathinaikos

22

PF Nikola Mirotic

Barcelona

34

C Bojan Dubljevic

Valencia

29

B Nemanja Nedovic

Panathinaikos

24


MVP français :

Moustapha Fall (C/28)

ASVEL

25 d’éval (15 pts à 7/9, 5 rbds, 3 pds)


Rising star :

Rokas Jokubaitis (PG/Lit/20)

Zalgiris Kaunas

14 d’éval (6 pts à 2/3 dont 1/1 à 3 pts, 4 rbds, 5 pds)


Meilleur marqueur:

Nemanja Nedovic

Panathinaikos

27 pts

Meilleur rebondeur :

Walter Tavares

Real Madrid

14 rbds

Meilleur passeur :

Nick Calathes

Barcelona

12 pds


Le classement:

  1. CSKA Moscou 12-3
  2. Barcelona 11-4
  3. Bayern Munich 10-5
  4. Real Madrid
  5. Milano 9-5
  6. Zenit St Petersburg 8-5
  7. Valencia 9-6
  8. Zalgiris Kaunas 8-7
  9. Olympiacos 7-7
  10. Anadolu Efes Istanbul 7-8
  11. Baskonia 6-8
  12. Alba Berlin 6-8
  13. Maccabi Tel-Aviv 6-9
  14. ASVEL 5-9
  15. Panathinaikos
  16. Etoile Rouge Belgrade 5-10
  17. Fenerbahce
  18. Khimki Moscou 2-13

Photo: Walter Tavares (Real Madrid, Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019