En quelques stats: La Basketball Champions League, 4ème journée

Ludovic Renouf
0

Ces deux dernières semaines, se déroulait la quatrième et première journée de la phase retour de la saison régulière de la Basketball Champions League (BCL).

Lors de cette journée, les clubs français ont un bilan positif avec deux victoires et une défaite.

Pour débuter, Cholet recevait l’AEK Athènes à la Meilleraie. Le club français, sans victoire au compteur affrontait ainsi le leader invaincu du groupe. L’équipe grecque était également sans défaite dans son championnat domestique. Elle s’était cependant imposée de justesse lors du match aller de 2 petits points. Le club des Mauges ne partait donc pas favori et pouvait, en cas de défaite, être éliminée de la compétition. Il déplorait, de plus, l’absence de son intérieur américain Kyvon Davenport. Du côté athénien, Matt Lojeski et Marcus Slaughter étaient absents. C’est Cholet qui prend le premier l’avantage dans ce match et mène de 7 points à la fin du premier quart. Mais l’équipe d’Ilias Papatheodorou remporte le deuxième quart de 10 points et reprend l’avantage. Cholet finira par passer devant à 13 minutes du terme et remporter le match 79-70. Il reprend ainsi le point-average particulier et inflige à l’AEK sa première défaite de la saison, toutes compétitions confondues. L’équipe d’Erman Kunter a dominé aux rebonds et connu une bien meilleure réussite aux tirs. Elle a été emmenée par le trio Vafessa Fofana/Aaron Jones/Gregor Hrovat. Le premier est même le MVP français de la semaine. Du côté de l’AEK, c’est Yanick Moreira qui s’est mis en valeur. C’est le meilleur sixième homme de la journée et il est également co-meilleur rebondeur. Cholet reste donc dans la course à la qualification mais reste dernier.

Pour le second duel franco-grec, Strasbourg, leader de son groupe se déplaçait à Athènes pour y affronter Peristeri. Les Alsaciens s’étaient imposés à l’aller de 20 points. Pour l’occasion, les grecs devaient se passer de Jonathan Arledge. L’équipe française a mené au score pendant la quasi totalité du match mais Steven Gray a égalisé à 43 secondes du terme. C’est finalement Brandon Jefferson qui a offert la victoire 79-76 à la SIG. Elle a été emmenée par son duo de forwards Ishmail Wainright-Bonzie Colson, auteurs d’une évaluation cumulée de 40. Du côté des perdants, Marvin Jones est malgré tout co-meilleur rebondeur.

Enfin, Limoges, dernier de son groupe, recevait le Türk Telekom Ankara. Le CSP avait perdu le match aller de peu. Le club de la capitale turque se déplaçait sans Kamar Baldwin, Erdi Gülaslan et Metin Turen. Après une première mi-temps équilibrée, le club français menait de 4 points. Mais le Türk Telekom a largement remporté le troisième quart et pris un avantage décisif. Il s’impose 75-70 et garde la tête du groupe. Le leader de l’équipe de Burak Goren a été l’américain Nick Johnson. Il a terminé le match à 2 rebonds seulement d’un triple-double. Il est co-meilleur passeur et le meilleur meneur de la journée. Du côté limougeaud, c’est le nouveau meneur américain Kenneth Smith qui s’est mis en valeur. Suite à cette défaite, Limoges reste dernier.

Dans le groupe A, le match au sommet opposait Galatasaray à Tenerife. L’équipe insulaire avait remporté le match aller de 13 points. Elle devait se passer, pour ce match, de Marcelinho Huertas, Aaron Doornekamp et de Georgios Bogris. Après trois premiers quarts disputés, l’équipe de Txus Vidorreta remporte largement le dernier quart et le match par le même coup. Cette victoire 104-89 lui permet de permet de prendre la tête du groupe et un avantage certain pour la qualification. L’équipe espagnole a été emmenée par un trio composé de Sasu Salin, Spencer Butterfield et Giorgi Shermadini, auteur d’une évaluation cumulée de 76. La grosse performance offensive de l’arrière finlandais lui vaut même les honneurs du titre de MVP de la journée. Avec une évaluation de 36, il égale le record d’un européen en la matière. De même, Bruno Fitipaldo est co-meilleur passeur.

Dans l’autre match, le leader, Sassari, recevait le dernier, Bakken Bears. Après un premier quart perdu 19-29, les danois infligèrent ensuite un 74-42 sur les 3 quarts suivants pour créer une grosse surprise et remporter une victoire 93-71. Son leader a été encore une fois son intérieur américain DeShawn Stephens. Il a été le co-meilleur rebondeur de la journée.

Dans le groupe B, Nymburk s’est imposé largement au Keravnos Nicosie 109-62. Cette défaite élimine le club chypriote. L’équipe tchèque a cumulé 147 d’évaluation, emmenée par son arrière américain Omar Prewitt.

Dans le groupe C, le Tsmoki-Minsk recevait l’Hapoel Unet-Credit Holon. L’équipe biélorusse s’était imposée de 10 points au match aller à l’extérieur. Après une première mi-temps disputée, l’équipe israélienne a dominé la suite du match et remporté la victoire 75-71. Le Tsmoki-Minsk garde cependant le bénéfice du point-average particulier.

Dans le groupe D, le match au sommet opposait les deux premiers, le Casademont Zaragoza et le Falco Szombathely. L’équipe hongroise avait remporté le match aller de 8 points. Mais cette fois, les Aragonais menaient déjà de 19 points à la mi-temps. Malgré une remontée de Szombathely, Zaragoza remporte le match 85-76 et récupère le point-average particulier. La victoire de l’équipe de Sergio Hernandez a été collective. Du côté hongrois, le duo Evan Bruinsma-Zoltan Perl s’est mis en valeur. Le second a même été le meilleur ailier européen de la journée.

Dans l’autre match, Nizhny Novgorod s’est largement imposé au Start Lublin 85-66. Les leaders de l’équipe russe ont été Kasey Shepherd et Alexander Gankevich. Cette défaite élimine le club polonais.

Dans le groupe E, le derby balte opposait le VEF Riga au Rytas Vilnius. Le club letton avait remporté le match aller en Lituanie de 4 points. Et il a confirmé en dominant très largement le Rytas 84-60. L’équipe de la capitale lettonne a été emmenée par le trio Michale Kyser, Kyle Allman et Kristers Zoriks, auteur d’une évaluation cumulée de 73. Le premier est le meilleur intérieur, le deuxième est le meilleur ailier et le dernier est le meilleur meneur européen de la journée. Du côté lituanien, seul Martynas Echodas s’est mis en valeur. Il est même le meilleur pivot européen. Avec cette victoire, le VEF Riga se retrouve en bonne position pour la qualification.

Dans le groupe F, le match au sommet opposait les deux premiers. Le Pinar Karsiyaka recevait le Brose Bamberg. L’équipe allemande avait gagné la match aller d’un petit point. Au terme d’un match très disputé, où l’écart n’a jamais excédé 7 points, elle a réédité le même résultat (83-82). L’équipe de Johan Roijakkers a été emmenée par le trio Bennet Hundt-Chase Fieler-David Kravish. Cette victoire qualifie Bamberg pour le Top 16. C’est la première équipe à le réaliser.

Dans l’autre match, Bilbao recevait la Fortitudo Bologna. Après sa victoire à Basket City, l’équipe basque a largement remporté le match retour 82-54. Les leaders de l’équipe ont été Jaylon Brown, Goran Huskic et Regimantas Miniotas. Du côté de la Fortitudo, seul Leonardo Tote s’est mis en valeur. Le pivot italien est même le meilleur sixième homme européen de la journée.

Dans le groupe G, Igokea recevait l’Hapoel Jerusalem. L’équipe israélienne s’était imposée de 16 points à l’aller. Igokea a quasiment toujours mené dans ce match même s’il a été très serré. Au final, l’équipe bosnienne s’impose de justesse 75-73. Le leader de l’équipe de Dragan Bajic a été Marko Josilo. Il a cumulé un tiers de l’évaluation totale de l’équipe. Sa performance lui a permis d’être le meilleur intérieur européen de la journée. Du côté de l’Hapoel, c’est Suleiman Braimoh qui s’est mis en avant. ll a même été le meilleur pivot.

Dans le groupe H, le match au sommet opposait le Darussafaka Tekfen Istanbul à l’Hereda San Pablo Burgos. Le Champion d’Europe en titre avait très largement remporté le match aller. De plus, Darussafaka devait se passer de John Gillon, William Buford, Jarmar Gulley et Sinan Saglam. Au terme d’un match très disputé, les deux équipes se retrouvent à égalité à 1 minute et 40 secondes du terme. Mais un trois points de Thaddus McFadden puis un lancer de Vitor Benite donnent la victoire à l’équipe espagnole. Elle a été emmenée par Ken Horton et Alex Renfroe en sortie de banc.

Dans l’autre match, Brindisi a tranquillement pris l’avantage sur Ostende 93-81. Le leader de l’équipe italienne a été l’arrière américain D’Angelo Harrison. Il a été le meilleur marqueur de la journée avec 35 points. Du côté belge, l’intérieur sénégalais Amar Sylla a été le Rising Star de la journée avec une évaluation de 12.

Pour terminer, les clubs français affichent un bilan de 8 victoires pour 7 défaites. 2 équipes sur 4 sont en position de se qualifier.

2 équipes sont encore invaincues après 4 journées, Bamberg et Dijon. L’équipe allemande est la seule qualifiée.

3 équipes n’ont pas encore gagné de matchs, la Fortitudo Bologna, le Start Lublin et le Keravnos Nicosie. Les deux dernières sont éliminées.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Sasu Salin (SG/Fin/29)

Tenerife

36 d’éval (34 pts à 10/16 dont 8/11 à 3 pts, 6/6 aux LF, 2 rbds, 6 pds)


Meilleur 5 :

PG Nick Johnson

Türk Telekom Ankara

29 d’éval

SG Sasu Salin

Tenerife

36

SF Kyle Allman

VEF Riga

25

PF Michale Kyser

VEF Riga

29

C Suleiman Braimoh

Hapoel Jerusalem

32

B Yanick Moreira

AEK Athènes

28


Meilleur 5 européen :

PG Kristers Zoriks

VEF Riga

19 d’éval

SG Sasu Salin

Tenerife

36

SF Zoltan Perl

Falco Szombathely

20

PF Marko Josilo

Igokea

26

C Martynas Echodas

Rytas Vilnius

24

B Leonardo Tote

Fortitudo Bologna

20


MVP français:

Vafessa Fofana (PF/28)

Cholet

24 d’éval (22 pts à 10/13 dont 2/4 à 3 pts, 6 rbds, 1 pd)


Rising star :

Amar Sylla (PF/Sén/19)

Ostende

12 d’éval (9 pts à 3/11 dont 1/1 à 3 pts, 10 rbds, 1 pd)


Meilleur marqueur:

D’Angelo Harrison

Brindisi

35 pts

Meilleurs rebondeurs :

Yanick Moreira

DeShawn Stephens

Marvin Jones

AEK Athènes

Bakken Bears

Peristeri

12 rbds

Meilleurs passeurs :

Bruno Fitipaldo

Nick Johnson

Tenerife

Türk Telekom Ankara

13 pds


Voici les classements:

Groupe A:

  1. Tenerife 3-1
  2. Sassari
  3. Bakken Bears 1-3
  4. Galatasaray

Groupe B:

  1. Dijon 3-0
  2. Nymburk 3-1
  3. Tofas Bursa 1-2
  4. Keravnos Nicosie 0-4

Groupe C:

  1. AEK Athènes 3-1
  2. Tsmoki Minsk 2-2
  3. Hapoel Holon
  4. Cholet 1-3

Groupe D:

  1. Nizhny Novgorod 3-1
  2. Zaragoza
  3. Falco Szombathely 2-2
  4. Start Lublin 0-4

Groupe E:

  1. VEF Riga 3-1
  2. Strasbourg
  3. Peristeri 1-3
  4. Rytas Vilnius

Groupe F:

  1. Bamberg 4-0
  2. Bilbao 2-2
  3. Pinar Karsiyaka 1-2
  4. Fortitudo Bologna 0-3

Groupe G:

  1. Türk Telekom Ankara 3-1
  2. Hapoel Jerusalem 2-2
  3. Igokea
  4. Limoges 1-3

Groupe H:

  1. San Pablo Burgos 3-1
  2. Brindisi
  3. Ostende 1-3
  4. Darussafaka

NB: En Gras, les équipes qualifiées. En italique, les équipes éliminées.

Photo: Vafessa Fofana (Cholet, FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements