WNBA : Iliana Rupert dans le top 5 de la draft 2021 ?

Sacha RUTARD
0

Paul Nilsen est l’expert de la FIBA en matière de basket féminin et il s’est penché sur les candidates “internationales” à la draft WNBA 2021. Pour lui, pas de doute, la Berruyère Iliana Rupert (1,93m, 19 ans) figurera tout en haut de la liste:

“Le centre est sûrement l’une des meilleures joueuses de sa génération et ce serait stupéfiant pour moi si elle ne figurait pas parmi les cinq premières de cette draft. Pour remettre les choses en perspective, l’adolescente est déjà un verrou établi en tant qu’acteur influent non seulement pour Bourges Basket en Euroleague féminine et en LFB, mais aussi pour la France. Elle a déjà joué à l’EuroBasket féminin 2019 et se dirige vers Tokyo, effectuant la transition méritée et rapide de ses glorieuses performances de jeunesse, telles que la nomination au All-Star Five à la Coupe du Monde FIBA ​​U17 de basketball féminin en 2018. Elle faisait également partie de la liste du prestigieux camp de Basketball Without Borders Global. De grande taille, un super cerveau de basket-ball pour aller avec sa force et ses capacités athlétiques, c’est une excellente jeune joueuse et cet équilibre entre maturité et talent signifie que les clubs de la WNBA devraient se battre comme des fous pour l’avoir. La seule mouche dans la pommade est qu’elle sera l’une des pièces maîtresses des Jeux olympiques de Paris 2024, donc il n’y aura pas beaucoup de temps à consacrer aux activités de la WNBA à court terme.”

L’autre Française qui devrait être ciblée par les scouts WNBA est la meneuse Marine Fauthoux (1,76m, 19 ans, Lyon):

“Travailler pour Tony Parker à Lyon est une excellente position pour être un jeune meneuse de jeu avec un immense avenir. Avec un QI de basket-ball vertigineux et une vision si calme chaque fois qu’elle est sur le terrain, Fauthoux est destinée à faire ses débuts pour la France à l’EuroBasket FIBA ​​Féminin 2021 et elle est certaine de jouer à Paris 2024 – même si elle peut même se faufiler pour Tokyo aussi après avoir participé au tournoi de qualification. Au niveau des clubs, elle a déjà rejoint l’Euroleague féminine, jouant aux côtés de l’excitante Marine Johannes.”

Paul Nilsen considère aussi que Zoe Wadoux (1,75m, 19 ans, Villeneuve d’Ascq) et Kendra Chery (1,88m, 19 ans, Basket Landes) ont leur chance dans la perspective de cette draft 2021.

Photo: Iliana Rupert (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements