Panathinaïkos 88 – ASVEL 71: Nemanja Nedovic, 33 points, fait exploser la défense villeurbannaise

Théo Tetard
0

Une défense beaucoup trop permissive, un trop pauvre jeu offensif, les Villeurbannais ont été débordés à Athènes. Face à Nemanja Nedovic (33 points, 11/17 aux shoots, 6/6 aux lancers-francs, 5 rebonds et 6 passes, 40 d’évaluation) et au Panathinaïkos, l’ASVEL n’a pas fait d’illusion et s’est inclinée 88-71. Elle ne devance plus désormais au classement que le seul Khimki Moscou.

Après la correction du 1er décembre dernier à l’Astroaballe (93-73), le Panathinaïkos avait à coeur de se venger. Avec orgueil, le shooteur d’élite serbe Nemanja Nedovic a inscrit 13 points complétés de 4 rebonds et 4 passes dès le premier quart-temps mais malgré tout les Villeurbannais étaient encore en course jusqu’à la à la mi-temps (42-45)

Mais avec un jeu collectif une nouvelle fois encore bien pauvre (10 passes décisives, aucune pour Norris Cole et 1 pour Derrick Walton Junior contre 23 aux Grecs) et une défense bien trop éloignée de ce qui est attendu pour cette compétition, l’ASVEL déroulait le tapis rouge au Pana qui creusait l’écart dans le dernier quart. L’intérieur Georgios Papagiannis (2,20m, 23 ans), auteur de 18 points et 8 rebonds pour 28 d’évaluation était le pendant de Nedovic à l’intérieur.

Les Villeurbannais se doivent de très vite réagir mais ce vendredi, c’est une nouvelle équipe grecque qui se dressera devant eux, l’Olympiakos, beaucoup plus compétitif cette saison que son rival du Pana.

Nemanja Nedovic (Panathinaïkos) : “C’est le nouvel an serbe ce soir et je voulais me donner une raison de faire la fête et je vais devenir fou quelque part… Je plaisante, il y a un confinement, donc je n’ai nulle part où aller. Nous avons tous dû remplacer Ioannis Papapetrou ; c’est un joueur très important pour nous. Et je pense que nous avons fait un excellent travail. J’ai dit à la mi-temps que la défense serait la clé et nous les avons maintenus à 29 points en deuxième mi-temps. Je pense que c’est un grand accomplissement. Nous voulions vraiment cette victoire et nous l’avons finalement obtenue”.

Georgios Papagiannis (Panathinaïkos) : ” (Moustapha) Fall (NDLR: 10 points et 9 rebonds) est vraiment bon, surtout au poste bas. Il est dur. C’est vraiment bien de jouer contre lui. J’ai appris de lui et je lui souhaite le meilleur. J’ai essayé de jouer plus vite que lui, de jouer les écrans et de plonger rapidement vers le panier. J’apprends jour après jour, entraînement après entraînement, match après match. J’ai la motivation en moi pour me donner à 100% à chaque match”.

Photo: Nemanja Nedovic (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

janvier 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements