Euroleague féminine à Bourges – Alexia Chartereau : “oui, c’est un avantage de jouer à domicile !”

Sacha RUTARD
0

Invaincu en Ligue Féminine, le Tango Bourges Basket est dans une situation beaucoup plus délicate en Euroleague puisque déjà battu par Sopron (60-70) et Basket Landes (66-69). C’est à son tour d’accueillir au Prado la deuxième “bulle” de la compétition, évidemment à huis clos, avec un programme très copieux: 4 matches en 7 jours. Interrogée par Le Berry, Alexia Chartereau (1,90m, 22 ans), qui est actuellement au sommet de son art (18,0 points, 8,5 rebonds et 20,5 d’éval sur les 2 premiers matches), apprécie que l’évènement soit organisé dans le Cher:

“Oui, c’est un avantage de jouer à domicile ! On a grillé deux jokers à Sopron, maintenant on n’a plus trop le droit à l’erreur. C’est rassurant de jouer chez nous, même s’il n’y aura pas le public et qu’il va forcément nous manquer. On est chez nous, dans notre salle où l’on s’entraîne tous les jours, il y a des repères, des avantages, on aura le bain froid pour la récup’. Donc profitons de ça !”

La Berruyère estime que son équipe peut tirer les leçons de ses deux échecs initiaux:

“Ça nous a fait du bien. Il y a des erreurs que l’on faisait, mais que l’on ne voyait pas face à une équipe de LFB. Là, ça a été un révélateur. Ça nous a montré que l’on devait s’entraîner tous les jours au niveau « Euroleague ». On ne peut pas, d’un claquement de doigt, se dire « ok, je me mets au niveau Euroleague ». C’est un état d’esprit qu’il faut que l’on adopte pour toute la saison. Ça nous a donc bien servi pour les matchs et les entraînements qui ont suivi.”

Le programme TV de la semaine est ICI.

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements