Jordi Betomeu (PDG de l’Euroleague) : “nous n’avons pas perdu un seul sponsor”

Sacha RUTARD
0

Dans une interview à l’agence espagnole EFE, le patron de l’Euroleague et de l’Eurocup, Jordi Bertomeu, estime que son organisme et les clubs gèrent au mieux les effets de la pandémie, notamment en n’apportant des modifications au calendrier qu’à la marge:

“D’une façon générale, nous avons dû changer les dates de 7% des matchs en Euroleague, et 15% en Eurocup. Avant de commencer la saison, j’étais assez optimiste, je pensais que les règles nous permettraient de la gérer. Le problème des restrictions de voyage ne s’est pas posé. Nous avons eu un assez mauvaise période d’octobre à mi-novembre, mais fin novembre, nous avons déjà commencé à nous remettre dans la normalité comme prévu. Les équipes ont fait du très bon travail et nous jouons normalement chaque semaine. Nous avons passé le Rubicon, avec des moments de difficulté, mais nous sommes satisfaits.”

Il reste à supporter l’actuelle troisième vague qui se fait de plus en plus sentir en Europe :

“Oui, nous sommes inquiets, mais nous avons un règlement qui nous permettrait de répondre à cela jusqu’à un certain point, si le blocus de l’année dernière est atteint, il faudrait changer de perspective. Si les choses se passent comme elles sont, et je veux être optimiste, lorsque cette vague passera, nous aurons plus de personnes vaccinées et nous ne serons pas au point de l’an dernier.”

Impossible évidemment de savoir si le Final Four prévu à Cologne se tiendra à huis clos ou pas:

“Il est trop tôt pour le savoir, il faudra attendre. Nous devons exclure que nous ayons une salle pleine, mais je n’exclus pas que nous ayons un public, car l’État allemand où nous allons jouer est l’un de ceux qui ont été efficaces, mais il est impossible de faire une prédiction. J’espère qu’à la fin du mois de mai, nous aurons des fans. Si nous avons 50 ou 30 pour cent, c’est quelque chose que personne ne sait pour le moment… Il ne serait pas raisonnable de penser que l’arèna sera pleine.”

La pandémie a eu un effet financier négatif sur son organisation mais Jordi Bertomeu estime qu’il n’est pas dévastateur:

“Cela nous a touchés, mais nous n’avons pas perdu un seul sponsor, au contraire nous en avons ajouté un et renouvelé une télévision. Nous avons dû nous asseoir autour d’une table parce que nous ne pouvions pas leur donner ce que l’accord prévoyait parce que la pandémie ne le permettait pas. Bien sûr, nous avons supporté un impact mais nous l’avons minimisé.”

Photo: Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements