La FIBA sur le podium des fédérations sportives les plus suivies sur les réseaux sociaux

Clément Carton
0

Selon un rapport publié par l’agence de communication BCW Sports, la Fédération Internationale de Basket-ball se classe à la troisième place des fédérations sportives internationales les plus suivies sur les réseaux sociaux en 2020.

12,23 millions. C’est le nombre de followers de la FIBA à l’issue de l’année 2020, tous réseaux sociaux confondus. Ce qui place la Fédération Internationale de Basket à la troisième marche du podium des fédérations sportives les plus suivies, derrière le football (2e, 37,7 millions de followers) mais aussi… le cricket (1e, 59 millions).

En effet, pour la première fois en quatre ans, le classement de BCW Sports prend à la fois en compte les fédérations internationales de sports olympiques mais aussi non-olympiques. Ainsi, ce sont 120 fédérations internationales qui ont été passées en revue sur Instagram, Facebook, Twitter, LinkedIn, YouTube, Périscope et TikTok dans le but de déterminer l’empreinte des réseaux sociaux des fédérations sportives internationales.

En quelques chiffres, la FIBA est la 2e fédération internationale la plus suivie sur Facebook (6,9 millions de followers), la 4e la plus suivie sur Instragram (1 million) et la 5e sur Twitter (437 000). Elle est aussi très active sur LinkedIn (3e, 541 000 followers), YouTube (4e, 1,07 million d’abonnés) et Périscope (1e, 17 000 followers).

Dans ce classement, il faut également retenir les bons scores obtenus par la FIBA 3×3, qui deviendra sport olympique aux JO de Tokyo 2021. À elle seule, la fédération de 3×3 se classe 7e sur Facebook, (1,6 million de followers) ou encore 8e sur TikTok (17 700 followers).

« Notre étude montre que les fédérations internationales petites et plus jeunes ont déjà traversé ce que de nombreuses fédérations traditionnelles sont obligées de faire en ce moment : la transformation numérique. Elles ont été forcées de le faire en raison du manque de couverture dans les médias traditionnels et se développent désormais rapidement. Il est stupéfiant de voir le Teqball et le Cheerleading sont dans le top 10, clairement devant de nombreuses fédérations olympiques plus importantes. Ces fédérations internationales bien établies doivent agir rapidement si elles veulent rattraper les plus jeunes, qui continueront certainement d’avancer rapidement. Ce sera en effet une évolution intéressante à suivre après le Covid. »

Lars Haue-Pedersen, directeur général de BCW Sports.

Le classement 2020 :

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements