En quelques stats: Le Top 16 de l’Eurocup, 2ème journée

Ludovic Renouf
0

En milieu de semaine, se disputait la deuxième journée du Top 16 de l’Eurocup.

Tout d’abord, le bilan des clubs français lors de cette journée est équilibré avec deux victoires pour deux défaites.

Monaco recevait l’Unicaja Malaga dans le groupe E. C’est l’équipe andalouse qui démarre le mieux ce match. Elle remporte les deux premier quarts et mène de 8 points à la mi-temps. Elle est en tête au score sans discontinuer pendant les 23 premières minutes du match, prenant jusqu’à 14 points d’avance. Mais le club de la principauté ne lâche pas et remporte les deux quarts suivants. Il gagne la seconde mi-temps de 27 points (en marquant 59 points) et le match 90-71. Le leader de l’équipe monégasque a été Mathias Lessort, auteur d’une évaluation de 32. Sa performance lui permet d’être le meilleur pivot de la semaine, le MVP européen et français pour la quatrième fois. Il a été bien secondé par le trio Rob Gray-Dee Bost-JJ O’Brien. L’AS Monaco garde la tête du groupe, reste invaincu et prend un avantage pour la qualification.

Dans le même groupe, Nanterre se déplaçait à Badalona, favori de celui-ci. Le club catalan était handicapé au poste d’arrière par les absences de Pau Ribas et d’Albert Ventura. Le club des Hauts de Seine remporte le premier quart de 10 points mais Badalona revient à égalité au moment de rentrer aux vestiaires. Puis il prend la tête dans le troisième quart et gère son avance jusqu’au terme. Il remporte la rencontre 95-90. L’équipe de Carles Duran a été emmenée par son meneur nord-macédonien Nenad Dimitrijevic en sortie de banc. Il est le meilleur sixième homme européen de la semaine. Du côté français, le duo Isaia Cordinier-Tyler Stone s’est mis en valeur avec une évaluation cumulée de 44. Le premier est le meilleur ailier de la journée alors que le second en est le meilleur marqueur avec 26 unités. A l’issue des deux premières journées, Nanterre se retrouve en difficultés avec deux défaites.

De son côté, Boulogne-Levallois recevait le Partizan Belgrade à Marcel Cerdan. Ce match opposait les deux équipes victorieuses au premier match. L’équipe francilienne déplorait l’absence de son intérieur israélien Tomer Ginat. En dehors du premier point de la partie, le club serbe n’aura jamais mené. Les Metropolitans sont déjà devant de 11 points après 10 minutes de jeu. Finalement, ils remportent facilement cette rencontre 79-62. L’équipe de Jurij Zdovc a été emmenée par son duo intérieur composé de Maxime Roos et de Miralem Halilovic. Le premier est même le meilleur intérieur européen. Après cette victoire, Boulogne-Levallois est leader invaincu de son groupe.

Enfin, Bourg recevait la Virtus Segafredo Bologna. L’équipe bressanne était handicapée par l’absence de deux starters habituels, Zack Wright et Thomas Scrubb. L’équipe de Savo Vucevic s’est bien battue mais n’a réussi à remporter aucun quart. L’équipe italienne a tranquillement géré le match et remporte la rencontre 99-87. Elle a été portée par le duo Milos Teodosic-Vince Hunter, auteur d’une évaluation cumulée de 51. Le premier est le meilleur meneur de la semaine alors que le second en est le meilleur sixième homme. Du côté français, Danilo Andjusic s’est mis en avant. Il est le meilleur arrière de la journée. De plus, le jeune Hugo Benitez a profité de l’absence de Zack Wright pour performer face à Milos Teodosic. Le jour de ses 20 ans, il est le Rising Star de la semaine. Bourg démarre donc le Top 16 avec 2 défaites.

Dans le groupe F, Trento recevait au BLM Group Arena le Lokomotiv Kuban Krasnodar, un des favoris de la compétition. Le club russe était handicapé par les absences d’Alan Williams, Nigel Williams-Goss et d’Ivan Paunic. Il démarre très mal le match et est déjà mené de 15 points après 10 minutes puis de 22 à la pause. Malgré un énorme troisième quart, il ne parvient pas à refaire son retard et perd le match 96-84. L’équipe de Nicola Brienza a été emmenée par son frontcourt Jeremy Morgan-Luke Maye-JaCorey Williams, auteur d’une évaluation cumulée de 72 d’évaluation. Le second a réalisé un gros double-double (25 points et 15 rebonds) qui fait de lui le MVP de la journée. Pour sa seconde saison professionnelle et sa première en Europe, il est également le meilleur rebondeur.

Dans le groupe G, le Cedevita Olimpija Ljubljana recevait à l’Arena Stozice le Buducnost Podgorica pour un derby adriatique. Le match a été très disputé et aucun quart-temps n’a été remporté par plus de 5 points d’écart. Le club slovène a réussi un 5-1 dans la dernière minute pour remporter le match 74-71. Le leader de l’équipe de Jurica Golemac a été son meneur américain Kendrick Perry, auteur d’un double-double (16 points et 10 passes). Il est d’ailleurs le meilleur passeur de la semaine.

Dans le groupe H, le match au sommet opposait l’Unics Kazan à l’Herbalife Gran Canaria devant 2 451 spectateurs. L’équipe insulaire était privée de son duo intérieur Jacob Wiley-Matt Costello pour ce match. L’équipe russe a dominé la majeure partie de la rencontre et l’emporte 73-62. Elle a été emmenée par le pivot russe Artem Klimenko qui profite des absences adverses pour se montrer. L’Unics Kazan prend seul la tête du groupe.

Enfin, le MoraBanc Andorra se déplaçait au Monténégro pour y affronter le leader de la Ligue Adriatique, Mornar Bar. Le représentant de l’une des deux principautés de l’Eurocup devait se passer des services d’Haukur Palsson, Bandja Sy et Moussa Diagne. Le club de la côte adriatique domine quasiment tout le match et mène de 4 points à 1 minute et 50 secondes de la fin. Mais l’équipe de la ligue espagnole finit le match sur un 7-0 et l’emporte 74-71. Oriol Pauli a été le leader de l’équipe victorieuse.

Le meilleur Cinq de la journée comprend deux français et 3 joueurs d’une équipe française. Le MVP européen et le Rising Star sont également français. De même, le meilleur marqueur joue à Nanterre.

A l’issue de la deuxième journée, 5 équipes sont encore invaincues. Monaco est la première d’entre elles devant la Virtus Bologna et Boulogne-Levallois.

Le bilan des clubs français est pour l’instant de 4 victoires et 4 défaites. Deux clubs sont en position de se qualifier pour les quarts de finale.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Luke Maye (PF/US/23)

Trento

34 d’éval (25 pts à 8/17, 6/6 aux LF, 15 rbds, 1 pd)


Meilleur 5 :

PG Milos Teodosic

Virtus Bologna

24 d’éval

SG Danilo Andjusic

Bourg

25

SF Isaia Cordinier

Nanterre

23

PF Luke Maye

Trento

34

C Mathias Lessort

Monaco

32

B Vince Hunter

Virtus Bologna

27


MVP européen:

Mathias Lessort (C/Fra/29)

Monaco

32 d’éval (20 pts à 7/10, 9 rbds, 1 pd, 4 int)


Meilleur 5 européen :

PG Milos Teodosic

Virtus Bologna

24 d’éval

SG Danilo Andjusic

Bourg

25

SF Isaia Cordinier

Nanterre

23

PF Maxime Roos

Boulogne-Levallois

22

C Mathias Lessort

Monaco

32

B Nenad Dimitrijevic

Badalona

24


Rising star :

Hugo Benitez (PG/Fra/20)

Bourg

12 d’éval (9 pts à 4/9, 2 rbds, 7 pds)


Meilleur marqueur:

Tyler Stone

Nanterre

26 pts

Meilleur rebondeur :

Luke Maye

Trento

15 rbds

Meilleur passeur :

Kendrick Perry

Cedevita Olimpija

10 pds


Voici les classements:

Groupe E:

  1. Monaco 2-0
  2. Badalona
  3. Malaga 0-2
  4. Nanterre

Groupe F:

  1. Boulogne-Levallois 2-0
  2. Partizan Belgrade 1-1
  3. Trento
  4. Lokomotiv Kuban Krasnodar 0-2

Groupe G:

  1. Virtus Bologna 2-0
  2. Buducnost Podgorica 1-1
  3. Cedevita Olimpija
  4. Bourg 0-2

Groupe H:

  1. Unics Kazan 2-0
  2. Mornar Bar 1-1
  3. Andorra
  4. Gran Canaria 0-2

Photo: Luke Maye (Trento, Eurocupbasketball)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

février 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements