Euroleague : Étoile Rouge de Belgrade / ASVEL (78-81) – Norris Cole : “C’est mon travail en tant que leader d’être agressif et de terminer le travail”

Théo Tetard
0

Troisième victoire consécutive pour le collectif villeurbannais. Portée par une adresse à trois points remarquable (8/12) en première mi-temps et un Norris Cole (22 points, 7/11 aux tirs et 7/7 aux lancers pour 25 d’évaluation) qui a pris ses responsabilités dans le money time, l’ASVEL réalise ainsi un joli rapproché au classement.

Sans Derrick Walton Junior (adducteurs) et Allerick Freeman (malade) -l’Etoile Rouge était privée de son côté de Johnny O’Briant, suspendu-, les Villeurbannais ont été plus adroits (60,7%) que les Serbes avec notamment un 8/9 derrière l’arc en première mi-temps.

A la distribution, Antoine Diot (14 points dont 4/4 à trois points) et Paul Lacombe (6 passes) ont été impeccables et ont permis de créer le plus gros écart du match avant la mi-temps (30-45).

Tout s’est compliqué dans le 3e quart pour les hommes de T.J. Parker, moins adroits et plus enclin à faire des erreurs. L’ASVEL a ainsi entrouvert la porte à un retour des Serbes portés par un très bon Ognjen Dobric (17 points à 5/11 aux tirs et 4 rebonds). Si Guerschon Yabusele n’a joué que sept petites minutes, il était l’auteur d’un contre magistral pour permettre à son équipe de conserver les commandes du match (56-57).

Corey Walden d’un côté et Norris Cole de l’autre nous ont offert un joli duel en fin match dans lequel le double champion NBA allait inscrire 15 des 22 derniers points des Villeurbannais permettant ainsi à son équipe de prendre le chemin de la victoire.

L’ASVEL (9-14) est aujourd’hui à la 14e place, encore très loin du Top 8 puisque à quatre succès de Saint-Petersbourg, Kaunas et Fenerbahçe.

Dejan Radonjic (Coach ER Belgrade) : “Le début de match n’a pas été aussi bon que nous le souhaitions. Nous avons mal joué pendant presque 16 minutes. La défense était molle. Nous avons fait beaucoup d’erreurs. Après, c’était différent. C’était mieux. Mais à la fin, nous avons manqué quelques tirs pour la victoire.”

T.J. Parker (Coach ASVEL) : “C’était un match difficile. Comme je m’y attendais, ils sont revenus au score et ont été très durs. Après cela, nous avons trouvé un moyen de gagner. Norris [Cole] a mis quelques gros shoots pour nous. Toute l’équipe a très bien joué sur ces cinq derniers matchs. La clé, c’était la défense. Nous avons eu les stops quand nous en avions besoin. Après ça, ça allait et venait. Des joueurs de haut niveau ont mis de gros shoots. Et ça a tourné à notre avantage. C’était un match difficile, mais nous nous sommes accrochés et nous avons frappé fort en fin de match. C’est en jouant comme ça en défense qu’on peut gagner en davantage de matches”.

Norris Cole (ASVEL) : “C’était un match difficile, c’était un match de compétition. C’est une équipe très physique, ce à quoi nous nous attendions. Mais nous étions prêts à relever le défi. C’est une bonne compétition et j’aime ce genre de matchs. Nous voulions nous imposer en deuxième mi-temps et établir un rythme et un rapport physique. Je voulais être plus agressif. Pendant la première mi-temps, l’équipe a joué avec un bon équilibre. C’est mon travail en tant que leader d’aller sur le terrain et d’être agressif, de donner le ton et de terminer le travail. Ce soir, nous avons terminé le match en équipe”.

Corey Walden et Norris cole (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements