En quelques stats: La Basketball Champions League, 6ème journée

Ludovic Renouf
0

Ces deux dernières semaines, se déroulait la sixième et dernière journée de la saison régulière de la Basketball Champions League (BCL).

Lors de cette journée, les clubs français ont un bilan équilibré avec deux victoires et deux défaites.

La JDA Dijon se déplaçait à Nicosie pour y affronter le Keravnos. Le club bourguignon devait gagner pour avoir une chance de se qualifier mais il n’avait pas son destin entre les mains. Il devait de plus se passer des services de son ailier américain Jaron Johnson. Malgré cela, il n’y a eu aucun suspens. Le club chypriote a été limité à 23 points marqués sur les trois derniers quarts. Le club français s’impose au final 79-44. Le leader de l’équipe dijonnaise a été le belge Hans Vanwijn, décalé au poste d’ailier sur ce match et auteur d’un joli double-double (22 pts et 10 rbds). Sa performance lui permet d’être nommé MVP de la journée. Sa victoire ne sera pas suffisante pour se qualifier. L’élimination en saison régulière est une contre-performance pour l’équipe de Laurent Legname.

Cholet recevait l’Hapoel Holon. Le club des Mauges devait l’emporter pour avoir la possibilité de se qualifier. Il avait perdu le match aller de 10 points. Malheureusement, le club français n’a pas remporté un seul quart-temps et n’a jamais été en mesure de s’imposer. Il s’incline lourdement 89-71. L’équipe a été emmenée par un quatuor Maxime De Zeeuw-CJ Harris-Willy Workman-Tyrus McGee, auteur d’une évaluation cumulée équivalente à celle de Cholet. Du côté français, le jeune intérieur Yoan Makoundou s’est encore mis en valeur avec 27 d’évaluation en sortie de banc. Sa prestation lui vaut les honneurs de meilleur Sixième homme européen, de MVP français et de Rising Star. Les deux derniers lui sont attribués pour la seconde fois d’affilée. Il établit même le record d’évaluation pour un jeune joueur (moins de 22 ans) cette saison. Cholet est donc éliminée de la compétition.

Strasbourg se déplaçait en Lituanie pour y affronter le Rytas Vilnius. C’était un match sans enjeu puisque Strasbourg avait verrouillé la première place du groupe et Rytas était déjà éliminé. Le club alsacien effectuait le déplacement sans Léopold Cavalière ni Yannis Morin. Strasbourg effectue un bon début de match et mène presque jusqu’à la mi-temps. A partir de là, le club de la capitale lituanienne prend les devants et les conservera jusqu’au bout. Rytas s’impose 81-77. Le leader de l’équipe victorieuse a été son pivot américain Keith Benson, auteur de 17 points à 6/8 et 9 rebonds.

Enfin, Limoges recevait l’Hapoel Jerusalem à Beaublanc. Déjà éliminé, le club français était opposé à une équipe à la lutte pour la qualification. Au terme d’un match très disputé, les deux équipes sont à égalité à l’entrée de la dernière minute. Mais le CSP finit la rencontre sur un 7-2 et remporte 88-83 la dernière rencontre de sa saison européenne. L’équipe de Mehdy Mary a été emmenée par un quatuor composé de Jerry Boutsiele, Hugo Invernizzi, Nicolas Lang et Kenneth Smith, auteur d’une évaluation presque au même niveau que celle de l’Hapoel. Le meneur américain est même le meilleur passeur de la journée avec 13 unités. Suite à cette défaite, l’Hapoel Jerusalem est éliminée elle aussi.

Dans le groupe A, le match le plus important opposait Galatasaray à Sassari. L’équipe sarde se qualifiait pour le Top 16 en cas de victoire. Elle était privée pour cette rencontre d’Ethan Happ et de Vasilije Pusica alors que l’équipe stambouliote devait se passer d’Alex Hamilton et Assem Marei. Sassari a bien contrôlé le match et remporte les trois premiers quart-temps. Il gagne la rencontre 92-81 et s’assure la qualification. L’équipe de Gianmarco Pozzecco a été emmenée par un duo Marco Spissu-Eimantas Bendzius, qui a obtenu une évaluation cumulée de 51. Le premier est le meilleur meneur de la journée alors que le second est le meilleur intérieur européen.

Dans l’autre match, les Bakken Bears recevaient Tenerife. La victoire de Sassari met le club danois hors course pour la qualification. Malgré tout, Tenerife s’incline largement 96-78 pour la dernière rencontre européenne d’Iberostar comme sponsor-titre avant l’intronisation de Lenovo. Le leader de l’équipe d’Aarhus a été l’intérieur Ryan Evans, avec notamment 8 passes décisives. Il intègre même le meilleur Cinq de la journée. Du côté espagnol, c’est Fran Guerra qui s’est mis en évidence. Il est le meilleur pivot européen.

Dans le groupe B, Nymburk recevait le Tofas Bursa. Dans un match offensif, le club turc s’est imposé 103-97 et qualifie les deux équipes. DeVaughn Akoon-Purcell a été décisif pour le Tofas avec 23 points et 9 rebonds en sortie de banc. Il est le meilleur Sixième homme de la journée.

Dans le groupe C, l’AEK Athènes se déplaçait en Bélarus pour y affronter le Tsmoki Minsk. Ce match était décisif pour la qualification. Mais en dehors de 5 premières minutes accrochées, le club de la capitale grecque a toujours mené dans cette rencontre. Il remporte les 3 premiers quarts et mène de 12 points au bout de 30 minutes. Il s’impose au final 95-90 et se qualifie. L’équipe d’Ilias Papatheodorou a été portée par un trio expérimenté Keith Langford-Matt Lojeski-Yanick Moreira. Le premier est le meilleur marqueur de la journée avec 32 points.

Dans le groupe D, le match au sommet opposait Nizhny Novgorod au Falco Szombathely. Le vainqueur obtenait son billet pour le tour suivant. Le club russe était privé pour l’occasion de son ailier Anton Astapkovich. Malgré cela, il démarre fort le match et remporte les deux premiers quarts. A la pause, Nizhny Novgorod mène de 9 points. Mais le retour des vestiaires change la donne et Szombathely retourne la situation en 10 minutes. Le dernier quart sera en faveur du club russe qui l’emporte 73-68.Le duo Artem Komolov-Luke Petrasek a été décisif. L’équipe d’Alexandre Gavrilovic jouera donc le Top 16.

Dans l’autre match, sans enjeu, le Casademont Zaragoza recevait le Start Lublin. L’équipe hôte s’est imposée 94-82 sans surprise. Son leader a été l’ailier argentin Nicolas Brussino, tout proche d’un triple-double (14 pts, 8 rbds, 10 pds). Du côté polonais, l’ancien joueur de Nancy, Yannick Franke s’est mis en évidence et est le meilleur arrière de la journée.

Dans le groupe E, le VEF Riga recevait Peristeri pour un match décisif pour la qualification. Le club letton enregistrait le forfait d’Arnolds Helmanis alors que le club grec devait se passer des services de Vangelis Mantzaris, Jorge Gutierrez et Jonathan Arledge. Le club hôte commence bien la rencontre et remporte les deux premiers quarts. Il mène ainsi de 13 points à la mi-temps. Mais le club de la capitale grecque redresse la barre et égalise à 4 secondes du terme par son pivot expérimenté Ioannis Bourousis. Mais, dans la foulée, Kristers Zoriks crucifie Peristeri d’un tir à 3 points au buzzer et envoie son équipe au Top 16. L’arrière américain Kyle Allman a été le meilleur joueur de son équipe alors que Michale Kyser et le co-meilleur rebondeur de la journée. Le VEF Riga est une des bonnes surprises de la saison régulière.

Dans le groupe F, le match décisif opposait le Pinar Karsiyaka à Bilbao. Tous les deux étaient encore en course au moment de s’affronter. Le club basque déplorait toutefois les forfaits de Ludvig Hakanson et Jaroslaw Zyskowski. Malheureusement pour lui, il n’y a eu aucun suspens dans cette rencontre. L’équipe d’Amath M’Baye a remporté les 3 premiers quarts et son avance monte jusqu’à 25 points. Malgré un très bon dernier quart de Bilbao, le Pinar Karsiyaka s’impose 85-76 et se qualifie. Bilbao va pouvoir se concentrer sur l’opération maintien en Liga Endesa. Le leader de l’équipe d’Ufuk Sarica a été son pivot Raymar Morgan.

Dans l’autre match, totalement sans enjeu, le Brose Bamberg a battu la Fortitudo Bologna 83-68. Le club allemand finit ainsi invaincu alors que le club italien finit sans victoire au compteur. Le premier est une des bonnes surprises alors que le second est une grosse déception. 6 joueurs ont atteint la barre des 10 d’évaluation au sein de Bamberg.

Dans le groupe G, le Türk Telekom Ankara recevait Igokea. Les deux équipes sont qualifiées notamment grâce à la victoire limougeaude pour le club bosnien. Le club de la capitale turque réussit son entame de match et mène de 9 points à la pause. Malgré un retour dans le troisième quart, le Türk Telekom s’impose 94-86. Il a été emmené par un joli trio composé de Michael Eric, Sam Dekker et Nick Johnson, et qui a obtenu une évaluation cumulée de 75. Le premier, auteur d’un double-double (21 pts et 12 rbds), est le meilleur pivot de la semaine et co-meilleur rebondeur.

Dans le groupe H, Brindisi recevait San Pablo Burgos. Cette confrontation décidait de la première place du groupe. Dans un match accroché, un deuxième quart réussi a suffi au champion en titre pour s’assurer la victoire 90-86. C’est le secteur intérieur qui a été décisif avec le duo Jasiel Rivero-Maksim Salash. Le premier est même co-meilleur rebondeur de la journée.

Dans l’autre match, dans un duel de clubs éliminés, Ostende a battu Darussafaka 77-67. Malgré son élimination, le club belge a réussi sa compétition.

Pour terminer, les clubs français affichent un bilan équilibré de 12 victoires pour 12 défaites. Strasbourg est le seul qualifié pour la suite de la compétition.

Bamberg est la seule équipe invaincue.

3 équipes n’ont pas gagné de match, la Fortitudo Bologna, le Start Lublin et le Keravnos Nicosie.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Hans Vanwijn (PF/Bel/25)

Dijon

33 d’éval (22 pts à 8/12, 4/4 aux LF, 10 rbds, 5 pds)


Meilleur 5 :

PG Marco Spissu

Sassari

27 d’éval

SG Yannick Franke

Start Lublin

25

SF Hans Vanwijn

Dijon

33

PF Ryan Evans

Bakken Bears

25

C Michael Eric

Türk Telekom

30

B DeVaughn Akoon-Purcell

Tofas Bursa

31


Meilleur 5 européen :

PG Marco Spissu

Sassari

27 d’éval

SG Yannick Franke

Start Lublin

25

SF Hans Vanwijn

Dijon

33

PF Eimantas Bendzius

Sassari

24

C Fran Guerra

Tenerife

24

B Yoan Makoundou

Cholet

27


MVP français:

Yoan Makoundou (PF/20)

Cholet

27 d’éval (20 pts à 9/12, 2/2 aux LF, 8 rbds)


Rising star :

Yoan Makoundou (PF/Fra/20)

Cholet

27 d’éval (20 pts à 9/12, 2/2 aux LF, 8 rbds)


Meilleur marqueur:

Keith Langford

AEK Athènes

32 pts

Meilleurs rebondeurs :

Michale Kyser

Michael Eric

Jasiel Rivero

VEF Riga

Türk Telekom

San Pablo Burgos

12 rbds

Meilleur passeur :

Kenneth Smith

Limoges

13 pds


Voici les classements:

Groupe A:

  1. Tenerife 4-2
  2. Sassari 4-2
  3. Bakken Bears 3-3
  4. Galatasaray 1-5

Groupe B:

  1. Tofas Bursa 4-2
  2. Nymburk
  3. Dijon
  4. Keravnos Nicosie 0-6

Groupe C:

  1. Hapoel Holon 4-2
  2. AEK Athènes
  3. Cholet 2-4
  4. Tsmoki Minsk

Groupe D:

  1. Zaragoza 5-1
  2. Nizhny Novgorod 4-2
  3. Falco Szombathely 3-3
  4. Start Lublin 0-6

Groupe E:

  1. Strasbourg 4-2
  2. VEF Riga
  3. Peristeri 2-4
  4. Rytas Vilnius

Groupe F:

  1. Bamberg 6-0
  2. Pinar Karsiyaka 4-2
  3. Bilbao 2-4
  4. Fortitudo Bologna 0-6

Groupe G:

  1. Türk Telekom Ankara 5-1
  2. Igokea 3-3
  3. Hapoel Jerusalem 2-4
  4. Limoges

Groupe H:

  1. San Pablo Burgos 5-1
  2. Brindisi 4-2
  3. Ostende 2-4
  4. Darussafaka 1-5

NB: En Gras, les équipes qualifiées.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements