En quelques stats: L’Euroleague, 25ème journée

Ludovic Renouf
0

En Europe, cette semaine, se déroulait la 25ème journée de l’Euroleague.

Le leader, le FC Barcelona, recevait au Palau Blaugrana l’ancienne équipe de son entraineur, le Zalgiris Kaunas, à la lutte pour la qualification en Playoffs. Le club catalan récupérait pour ce match Alex Abrines mais ne présentait pas Léo Westermann. Quant au club lituanien, il enregistrait le retour de Steve Vasturia après une longue absence. Après un premier quart disputé, l’équipe de Sarunas Jasikevicius s’est envolée ensuite et a largement remporté la rencontre 86-62. Elle a été emmenée par le duo Cory Higgins-Pierre Oriola, auteur d’une évaluation cumulée de 54, soit presque autant que celle du Zalgiris. Le premier est le meilleur arrière de la semaine alors que le second en est le meilleur pivot. De plus, profitant de l’absence du meneur français, Leandro Bolmaro a eu le droit à 20 minutes qu’il a mises à profit pour récolter les honneurs du titre de Rising Star de la journée. Cette victoire permet au Barça de conserver le leadership et de se mettre hors de portée immédiate de ses poursuivants.

Le match du CSKA Moscou contre le Panathinaikos a été reporté pour des cas de Covid dans l’équipe grecque.

L’AX Armani Exchange Milano, troisième, recevait le Maccabi Tel-Aviv. Le club lombard déplorait le forfait de son intérieur américain Zach LeDay mais récupérait Sergio Rodriguez et Vladimir Micov. En dehors du premier panier du match, le club israélien n’a jamais mené et Milano s’est largement imposé 87-68. L’équipe d’Ettore Messina a eu une belle réussite aux tirs de 60,7%. Elle a été portée par un trio composé de Sergio Rodriguez, Shavon Shields et Kyle Hines, cumulant 58 d’évaluation. Milano est le grand vainqueur de la semaine et prend la deuxième place au CSKA Moscou.

En clôture de la journée, le Real Madrid, quatrième, se déplaçait à Valencia pour un derby espagnol. Parmi le club de la capitale, les retours de Nicolas Laprovittola et de Jaycee Carroll compensaient la blessure de Rudy Fernandez. Contre toute attente, c’est le club valencian qui démarre sur les chapeaux de roues, remporte les deux premiers quarts, inscrit 55 points et mène de 20 points à la mi-temps. Le Real gagne les deux quarts suivants mais s’incline 78-89 face à Valencia qui crée la principale surprise de la journée. Le leader de l’équipe de Jaume Ponsarnau a été son meneur belge Sam Van Rossom. Le Real Madrid est le principal perdant de la semaine et perd la quatrième place.

L’ASVEL recevait le Bayern Munich, cinquième. Le club villeurbannais avait laissé Ismael Bako à disposition de la sélection belge pour les matchs de qualification à l’Eurobasket. L’équipe de TJ Parker crée la surprise et gagne les trois premiers quarts. Elle mène ainsi de 14 points au bout de 30 minutes. Malgré un retour du club bavarois dans le dernier quart, l’ASVEL réussit l’exploit de battre le Bayern 87-79 et remporte sa cinquième victoire d’affilée. Il a été emmené par un trio composé de David Lighty, William Howard et de Moustapha Fall, auteur d’une évaluation cumulée de 61, soit seulement 6 de moins que celle du Bayern. Pour ce dernier, Vladimir Lucic s’est mis en valeur et est le meilleur ailier de la semaine. Suite à cette défaite, le Bayern perd une place.

Le Zenit St Petersburg, sixième, se déplaçait à Belgrade pour y affronter l’Etoile Rouge, en difficultés. Cette dernière était handicapée par de nombreuses absences (Corey Walden, Langston Hall, Johnny O’Bryant, Landry Nnoko et Quino Colom). Le club russe, quant à lui, récupérait Alex Poythress. Sans surprise, le Zenit remporte les deux premiers quarts et mène de 12 points à la mi-temps. Au retour des vestiaires, le club serbe revient petit à petit et finit par prendre l’avantage de 3 points à 55 secondes du terme. Mais un lancer d’Arturas Gudaitis puis un tir à 3 points de Kevin Pangos donnent la victoire au Zenit 76-75. Son leader a été son meneur star Kevin Pangos, auteur de 25 points et 7 passes. Cette victoire lui permet de prendre la quatrième place.

Fenerbahce, septième et à la lutte pour le Top 4, recevait l’Alba Berlin. Ce dernier récupérait Peyton Siva pour l’occasion. Le club turc remporte les trois premiers quarts et mène de 13 points à 3 minutes du terme. Mais il encaisse un 10-0 en une minute et quarante secondes et le club de la capitale allemande revient à 3 points. Fenerbahce réagit alors et inflige un 7-0 à son adversaire. Il s’impose finalement 89-84 et signe une dixième victoire d’affilée. L’équipe d’Igor Kokoskov a été emmenée par Nando De Colo, auteur de 26 points et 8 passes. Ses 31 d’évaluation font de lui le MVP français pour la huitième fois de la saison et la cinquième d’affilée. Il est également le meilleur meneur de la semaine et le meilleur marqueur.

L’autre club stambouliote, l’Anadolu Efes, huitième, recevait l’Olympiacos. Ce dernier déplorait le forfait d’Aaron Harrison. De façon surprenante, le club grec remporte le premier quart et mène de 15 points au bout de 10 minutes. Mais le club hôte rectifie le tir immédiatement et inflige un 32-8 dans la période suivante. Il reprend la tête du match à la 15ème minute et ne la laissera plus. Il remporte cette rencontre facilement 76-53 (dont un 65-27 sur les 3 derniers quarts). L’équipe d’Ergin Ataman a été emmenée par son axe 1-5 remplaçant Shane Larkin-Bryant Dunston, auteur de 59 d’éval à eux deux, soit plus que l’équipe du port de la capitale grecque. Les 32 d’évaluation du meneur lui ont permis d’obtenir le titre de MVP de la semaine. Du côté de l’Olympiacos, c’est Sasha Vezenkov qui s’est mis en avant. Il est le meilleur intérieur de la journée.

Enfin, Baskonia se déplaçait dans la banlieue moscovite pour y affronter le Khimki. Le club basque ne perd aucun quart et s’impose facilement 89-67. Son leader a été le pivot français Youssoupha Fall, auteur de 21 d’éval en 18 minutes. A ses côtés, Rokas Giedraitis est le meilleur arrière européen de la journée. Du côté russe, Alexey Shved est le meilleur passeur pour la troisième fois de la saison.

A l’issue de cette journée, le Top 4 est composé du FC Barcelona, de Milano, du CSKA Moscou et du Zenit St Petersburg.

La qualification en Playoffs se joue entre l’Anadolu Efes et le Zalgiris. Tout le monde sauf le Khimki est encore en course.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Shane Larkin (PG/US-Tur/28)

Anadolu Efes

32 d’éval (21 pts à 6/12 dont 4/8 à 3 points, 5 rbds, 5 pds, 3 int)


Meilleur 5 :

PG Nando De Colo

Fenerbahce

31 d’éval

SG Cory Higgins

Barcelona

27

SF Vladimir Lucic

Bayern Munich

23

PF Sasha Vezenkov

Olympiacos

21

C Pierre Oriola

Barcelona

27

B Shane Larkin

Anadolu Efes

32


Meilleur 5 européen :

PG Nando De Colo

Fenerbahce

31 d’éval

SG Rokas Giedraitis

Alba Berlin

17

SF Vladimir Lucic

Bayern Munich

23

PF Sasha Vezenkov

Olympiacos

21

C Pierre Oriola

Barcelona

27

B Shane Larkin

Anadolu Efes

32


MVP français:

Nando De Colo (SG/33)

Fenerbahce

31 d’éval (26 pts à 8/15, 9/9 aux LF, 1 rbd, 8 pds, 5 bps)


Rising star :

Leandro Bolmaro (SG/Arg-Ita/20)

Barcelona

17 d’éval (8 pts à 2/5, 4/4 aux LF, 5 rbds, 6 pds, 3 bps)


Meilleur marqueur:

Nando De Colo

Fenerbahce

26 pts

Meilleurs rebondeurs :

Youssoupha Fall

Achille Polonara

Shavon Shields

Othello Hunter

Moustapha Fall

Ognjen Kuzmic

Waltares Tavares

Trey Thompkins

Baskonia

Baskonia

Milano

Maccabi Tel-Aviv

ASVEL

Etoile Rouge

Real Madrid

Real Madrid

9 rbds

Meilleur passeur :

Alexey Shved

Khimki Moscou

10 pds


Le classement:

  1. Barcelona 18-7
  2. Milano 16-8
  3. CSKA Moscou
  4. Zenit St Petersburg 14-9
  5. Real Madrid 15-10
  6. Bayern Munich
  7. Fenerbahce
  8. Anadolu Efes 14-10
  9. Zalgiris Kaunas 13-11
  10. Valencia 13-12
  11. Baskonia 12-13
  12. ASVEL 11-14
  13. Olympiacos
  14. Maccabi Tel-Aviv 10-13
  15. Panathinaikos 9-14
  16. Alba Berlin 8-17
  17. Etoile Rouge Belgrade 7-17
  18. Khimki Moscou 2-22

Photo: Shane Larkin (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements