Igor Kokoskov (coach Serbie) : “aujourd’hui les “petites” équipes nationales peuvent brouiller les cartes”

Sacha RUTARD
0

La Serbie s’est qualifiée au championnat d’Europe mais on note tout de même qu’elle a perdu chez elle contre la Géorgie (90-94) et surtout face à la Suisse (92-90), ce qui peut paraître étonnant pour un pays de ce standing. Le coach Igor Kokoskov s’est expliqué face aux médias de son pays.

“Les Fenêtres en soi sont un système complexe, lorsque nous ajoutons à cela que nous vivons et travaillons en temps de pandémie, cela complique encore la situation”, a t-il déclaré. “L’objectif a été atteint, malgré ces conditions, l’équipe nationale a terminé première du groupe et s’est qualifiée pour le championnat d’Europe. Le mérite revient aux joueurs qui se sont comportés de manière très motivée et professionnelle dans toutes ces actions. Nous avons souvent changé la composition de l’équipe, ce qui a conditionné que nous devions nous adapter à la situation. Nous n’avions pas la continuité du roster car de nombreux joueurs jouent en Euroleague, beaucoup d’entre eux n’ont pas pu jouer, et au final quelques joueurs ont été malheureusement positifs et n’ont pas pu apparaître dans les deux fenêtres précédentes. Mais le plus important est que nous ayons réalisé le plan.”

L’entraîneur serbe souligne que la Lituanie y a échappé belle face au Danemark. Son meneur Mantas Kalnietis l’a sauvé de l’opprobe.

“La Lituanie, qui, tout comme la Serbie, est un pays de basket-ball, était au bord de la relégation ! Aujourd’hui, tout le monde joue au basket, des “petites” équipes nationales qui jouent au complet, surtout dans les fenêtres, sont assez bonnes pour pouvoir brouiller les cartes de certains pays de basket comme la Lituanie et la Serbie. Ils ont une continuité, ils jouent au complet, avec des entraîneurs qui travaillent avec eux depuis sept ou huit ans, et leur coordination est plus grande que les équipes en formation. Si je ne me trompe pas, pour ces trois fenêtres, j’ai fait 12 entraînements et sept matchs et demi. Nous devons être conscients de cela et une certaine “prépuissance” que nous avons parfois ne tient pas, nous devons être objectifs et réalistes.”

La prochaine étape pour la Serbie, c’est le TQO de Belgrade. Igor Kokoskov pourra t-il compter sur tous ces joueurs NBA et sur Nikola Milutinov, actuellement indisponible en raison d’une blessure à l’épaule ?

“Je suis en communication avec tous les joueurs, je n’écarterais personne. Ni Nikola, ni Bogdan (NDLR: Bogdanovic, victime d’un arrachement osseux au genou droit en début de saison) qui reviennent de blessures. Au cours des cinq prochains mois, tout ce qui est positif peut arriver dans la convalescence et le retour. Je ne donnerais pas vraiment de noms, il serait plus juste de ne pas les mentionner. Et nous savons très bien qui sont les joueurs leaders de leurs équipes, ils seront certainement les leaders de l’équipe nationale.”

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements