Tony Wroten (Pau) : “Aider cette équipe à relever la tête et viser les playoffs”

Clément Carton
2

Arrivés tous deux quelques jours avant la clôture du marché des transferts de Jeep Elite fin février, les deux américains Tony Wroten (1,98 m, 27 ans) et C.J. Williams (1,96 m, 31 ans) livrent leurs premières impressions sous le maillot de Pau.

Pour Tony Wroten, l’ancien des 76ers et des Grizzlies en NBA, tout s’est fait en moins de 24 heures. Son arrivée dans le Béarn lui permet de regoûter à la compétition.

Tout s’est fait très vite. C’est beaucoup de fatigue mais, à l’arrivée, il y a un challenge excitant que je viens relever. La situation était vraiment compliquée aux Etats-Unis. Mon objectif est d’aider cette équipe à relever la tête, voir plus haut et viser les playoffs. C’est ma première expérience en France mais j’ai déjà joué face à des formations françaises comme Dijon, Strasbourg ou même l’Elan Béarnais il n’y a pas si longtemps avec Wloclawek, alors je connais le bon niveau de ce championnat. Le club dispose d’une belle salle, de bonnes infrastructures. Je suis simplement triste pour le moment de savoir qu’on ne pourra pas de suite aller au contact des supporters car c’est ce que je préfère : partager des émotions avec les fans pendant les matchs. J’espère que cela sera vite possible.”

Quant à C.J. Williams, il connait déjà le championnat de France puisqu’il a évolué à Dijon lors de la saison 2015-2016.

Ce n’est pas la première fois que je viens en Europe. Je connais la France depuis mon expérience à Dijon et j’en ai gardé d’ailleurs un bon souvenir. En raison de la crise sanitaire, le contexte n’est pas évident et les opportunités de jouer ne sont pas si nombreuses alors quand en plus, tu connais déjà un peu ton futur environnement, tu n’hésites pas beaucoup avant de signer. L’équipe n’est pas bien classée mais avec une victoire ou deux, tu peux vite remonter au classement. Tout reste à faire dans ce championnat. Je n’ai pas d’objectif principal, je veux juste gagner des matchs et on verra où cela nous mène, étape par étape. Il y a beaucoup de matchs au programme d’ici juin et c’est tant mieux. Les entraînements, c’est bien, mais je sais que pour que je retrouve le rythme dont j’ai besoin, rien ne vaut la compétition et l’enchaînement des rencontres. Bien entendu, je ne serais pas à 100% dès ce week-end à Monaco, mais ça va venir.

Le rendez-vous est pris. Pau, 17e au classement, reprend la compétition ce samedi (17h) à Monaco en Jeep Elite.

Photo : BCL

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

2 Responses
Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements