En quelques stats: L’Euroleague, 27 et 28èmes journées

Ludovic Renouf
0

En Europe, cette semaine, se déroulait les 27 et 28èmes journées de l’Euroleague.

Tout d’abord, mardi et mercredi, se disputait la 27ème journée de l’Euroleague.

Le leader, le FC Barcelona, se déplaçait à Athènes pour y affronter le Panathinaikos. Le club espagnol récupérait pour l’occasion son ailier Victor Claver alors que le club grec enregistrait les retours de Shelvin Mack et Mario Hezonja. Le Pana n’a jamais mené dans ce match. Le Barca a remporté le premier quart de 9 points et géré tranquillement le reste du match. Il s’impose au final 85-77. L’équipe de Sarunas Jasikevicius a été emmenée par le duo Nikola Mirotic-Cory Higgins, auteur d’une évaluation cumulée de 48. Cette victoire permet au club catalan de conserver la tête de la compétition reine.

Le CSKA Moscou, deuxième, se déplaçait à Tel-Aviv pour y affronter le Maccabi. Le club russe enregistrait le retour de Daniel Hackett. Après un premier quart équilibré, le club de la capitale russe limite son hôte à 10 points dans le deuxième quart et le gagne de 18 points. Le club de la capitale économique d’Israël remporte les deux quarts suivants et revient au score. Mais le CSKA l’emporte finalement 84-80. Le leader de l’équipe de Dimitris Itoudis a été son ailier Will Clyburn, avec 21 points à 8/12. Elle se met ainsi hors de portée pour la deuxième place.

En clôture de la journée, le match de la journée opposait Milano, troisième, au Fenerbahce, huitième. Les deux équipes sont à la lutte pour le Top 4. Le club stambouliote devait composer pour ce match sans Edgaras Ulanovas. Après une première mi-temps disputée, il remporte le troisième quart de 11 points et s’envole vers une belle victoire 100-92. L’équipe d’Igor Kokoskov a été portée par un trio composé de Jan Vesely, Dyshawn Pierre et Nando De Colo, auteur d’une évaluation cumulée de 82. Le premier, avec 35 d’évaluation et à 2 passes décisives du triple-double, est le meilleur intérieur de la semaine. Le Fenerbahce Istanbul réalise la performance de la journée. Les deux équipes conservent malgré tout leurs positions.

Le Real Madrid, quatrième, se déplaçait à Moscou pour y affronter le dernier, le Khimki. La star de cette dernière, Alexey Shved, était de retour. Grâce un très bon deuxième quart, le club de la banlieue moscovite mène de 7 points à la pause. Mais le club de la capitale espagnole efface ce retard dans les 10 minutes suivantes. Les deux équipes se tiennent lors du dernier quart et le Real mène d’un petit point à l’entrée de la dernière minute. Alexey Shved marque alors un panier à 17 secondes du terme pour donner une victoire inespérée à son équipe 78-77. L’équipe d’Andrei Maltsev a été emmenée par un trio Jordan Mickey-Alexey Shved-Errick McCollum, auteur d’une évaluation cumulée de 70. Du côté madrilène, Walter Tavares est le meilleur rebondeur de la semaine pour la quatrième fois de la saison avec 11 unités. Le Khimki réalise la plus grosse surprise de la semaine. Quant au Real, il sort du Top 4 et descend à la septième place.

Le cinquième, le Bayern Munich, se déplaçait à l’Etoile Rouge Belgrade et avait l’occasion de prendre la quatrième place en cas de victoire. Le club serbe récupérait Langston Hall pour ce match alors que le club bavarois perdait Diego Flaccadori. Après un premier quart où le Bayern a le leadership, le club de la capitale serbe gagne les deux quarts suivants et mène de 7 points à l’issue des 30 premières minutes. Puis le Bayern remonte et égalise à 3 minutes du terme. Il inflige alors un 8-0 à son adversaire en 1 minute 20. Malgré un 0-5 final, le Bayern s’impose difficilement 78-76. Le leader de l’équipe d’Andrea Trinchieri a été encore une fois son meneur Wade Baldwin, avec 27 points à 10/14. Le Bayern Munich prend donc la quatrième place.

En ouverture de la journée, le Zenit St Petersburg, sixième et à la lutte pour le Top 4, recevait l’Alba Berlin à la Sibur Arena devant 2 394 spectateurs. Le club russe récupérait Tarik Black et Dmitry Khvostov mais perdait KC Rivers. Contre toute attente, le club de la capitale allemande remporte les deux premiers quarts et mène de 5 points à la mi-temps. Mais le Zenit efface ce retard dans le quart suivant et limite son opposant à 4 petits points dans le dernier quart. Il s’impose finalement 87-71. Il a été porté par le trio Kevin Pangos-Mateusz Ponitka-Will Thomas, qui a cumulé 72 d’évaluation. Suite à cette victoire, le Zenit remonte à la cinquième place.

L’Anadolu Efes, septième et à la lutte pour le Top 4, recevait Valencia, dans la course pour la qualification en Playoffs. Le club espagnol domine le premier quart et mène de 5 points à l’issue des 10 premières minutes. Mais le club stambouliote reprend l’avantage dans la foulée et remporte les trois autres quarts. Il s’impose au final 99-83. Le quatuor Sertac Sanli-Rodrigue Beaubois-Shane Larkin-Vasilije Micic a une évaluation cumulée supérieure à celle de Valencia. L’Anadolu Efes gagne ainsi une place au classement alors que Valencia se fait distancer dans la lutte pour le Top 8.

Le Zalgiris Kaunas, en course pour les Playoffs, recevait une ASVEL en pleine confiance. Antoine Diot était absent pour cette rencontre. Après une première mi-temps équilibrée, le club lituanien réalise un très bon troisième quart, remporté de 12 points. L’avantage sera décisif et il gagne la rencontre 85-75. Joffrey Lauvergne a été le leader du Zalgiris avec 18 points et 6 rebonds. Il a été bien secondé par le jeune meneur Rokas Jokubaitis. Avec 10 points et 5 passes, il est le Rising Star de la semaine pour la neuvième fois de la saison.

Enfin, Baskonia recevait l’Olympiacos à la Buesa Arena. Le club du Pirée mène au score pendant les 13 premières minutes. Puis le club basque prend le leadership et s’envole irrémédiablement. Le score final sera de 91 à 66 pour Baskonia. Avec 19 points et 8 passes, Luca Vildoza a mené son équipe à la victoire.

A l’issue de cette journée, le Top 4 est composé du FC Barcelona, du CSKA Moscou, de Milano et du Bayern Munich.

Jeudi et vendredi se disputait la 28ème journée.

Dans le derby espagnol qui clôture la semaine, le leader, le FC Barcelona recevait le TD Systems Baskonia. Pour l’occasion, le club catalan déplorait le forfait de Pierre Oriola. Le Barca démarre la rencontre très fort défensivement et limite son adversaire à 4 points dans le premier quart. La dynamique s’inverse dans le quart suivant et le Barca ne marque cette fois que 8 points. Baskonia finit par égaliser à la 25ème minute mais ne réussit pas à passer devant. Le Barca repart de l’avant et remporte finalement la rencontre 71-57. Le leader de l’équipe de Sarunas Jasikevicius a été l’intérieur star Nikola Mirotic, auteur d’un double-double, 18 points et 10 rebonds. Elle enregistre sa deuxième victoire de la semaine et conserve la tête.

Dans le match au sommet de la journée, l’Anadolu Efes, sixième, recevait le deuxième, le CSKA Moscou. Contre toute attente, le club russe n’a jamais mené dans cette rencontre et n’a gagné aucun quart. Le club stambouliote s’impose très facilement 100-70 et crée la plus grosse surprise de la journée. L’équipe d’Ergin Ataman a été emmenée par Vasilije Micic. Avec 29 d’évaluation, il est le meilleur meneur européen de la semaine. L’Anadolu Efes est le grand gagnant de la journée et monte à la cinquième place. Quant au CSKA, il est distancé pour la première place.

L’AX Armani Exchange Milano, troisième, se déplaçait au Zalgiris Kaunas, à la lutte pour une qualification en Playoffs. Le club lombard déplorait les forfaits de Malcolm Delaney et d’Andrea Cinciarini. Malgré cela, il a toujours mené au score et remporte le match 69-64. Le leader de Milano a été Shavon Shields, auteur de 23 points. Il est le meilleur ailier de la semaine. Du côté lituanien, c’est Joffrey Lauvergne qui s’est mis en évidence. Il est le meilleur pivot européen. Suite à cette défaite, le Zalgiris est distancé dans la lutte pour le Top 8.

Le quatrième, le Bayern Munich, recevait le Panathinaikos. Le club athénien gagne le premier quart de 7 points mais le club bavarois remporte les quarts suivants et s’impose finalement 76-71. Wade Baldwin conduit l’équipe d’Andrea Trinchieri à une deuxième victoire cette semaine. Cette fois, avec 34 d’évaluation, il est le meilleur meneur de cette période.

En ouverture de la journée, le Zenit St Petersburg, cinquième, était opposé au Real Madrid, septième. Ces deux équipes sont à la lutte pour le Top 4. Le club madrilène démarre le match tambour battant et mène de 11 points après 10 minutes puis encore de 9 à la pause. Puis le le club russe inverse la tendance en remportant le troisième quart de 15 points. Il mène ainsi de 6 points après 30 minutes. Le Real revient à égalité à 3 minutes du terme puis passe un 8-0 à son hôte. Ce rush final lui assure la victoire 75-71. Walter Tavares a été décisif avec 16 points et 9 rebonds en seulement 23 minutes. Le Real Madrid remporte une belle victoire chez un concurrent direct et le passe au classement.

Le Fenerbahce, huitième, se déplaçait en France pour y affronter l’ASVEL. Le club turc récupérait Edgaras Ulanovas pour l’occasion. La rencontre a été très disputée et l’écart maximal a été de 8 points pour le Fenerbahce en début de match. Les deux équipes sont à égalité à l’entrée de la dernière minute. Mais un 6-2 dans le final donne la victoire au Fenerbahce 90-86. Le leader de l’équipe d’Igor Kokoskov a été son meneur Nando De Colo. Avec 27 d’évaluation, il est le MVP français pour la dixième fois de la saison et la septième d’affilée. Sa deuxième partie de saison est phénoménale. Avec cette victoire, le Fenerbahce remonte d’une place et se met hors de danger immédiat pour le Top 8.

Le Maccabi Tel-Aviv recevait Valencia. Le club espagnol remporte le premier quart mais le Maccabi remporte les trois quarts suivants et s’impose assez facilement 84-72. L’équipe d’Ioannis Sfairopoulos a été portée par le duo Tyler Dorsey-Ante Zizic, auteur d’une évaluation cumulée de 45.

L’Olympiacos recevait l’Etoile Rouge Belgrade. Le club serbe n’a quasiment jamais mené au score et le club grec remporte facilement la rencontre 94-79. L’équipe de Georgios Bartzokas a été emmenée par son duo de forwards Sasha Vezenkov-Shaquielle McKissic, auteur d’une évaluation cumulée de 50.

Enfin, le Khimki Moscou recevait l’Alba Berlin pour un match opposant deux des trois derniers. Le club moscovite a remporté les deux premiers quarts et mène de 6 points à la pause. Au retour des vestiaires, la tendance s’inverse et le club allemand remporte largement les deux quarts suivants. L’Alba Berlin s’impose tranquillement 100-81. Le trio Marcus Eriksson-Simone Fontecchio-Luke Sikma a cumulé 91 d’évaluation, soit plus que celle du Khimki. Le premier, avec 41 d’évaluation, est le MVP de la semaine. Il est également le meilleur marqueur avec 36 points. Du côté du Khimki, Jordan Mickey s’est mis en évidence avec 29 points et 9 rebonds. Il est le meilleur pivot de la semaine. De plus, Alexey Shved en est le meilleur passeur avec 12 unités.

A l’issue de cette journée, le Top 4 est composé du FC Barcelona, du CSKA Moscou, de Milano et du Bayern Munich.

La bataille pour la première place concerne les 11 premiers.

Pour la seconde place, la bataille se joue entre la 2ème et la 5ème place. Les 14 premiers sont encore concernés.

Les clubs entre la 2ème et la 7ème place se disputent le Top 4 et les 14 premiers peuvent encore se mêler à cette lutte.

Les 16 premiers sont concernés par la qualification en play-offs.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Marcus Eriksson (SG/Suè/27)

Alba Berlin

41 d’éval (36 pts à 11/16 dont 10/13 à 3 pts, 4/4 aux LF, 4 rbds, 2 pds)


Meilleur 5 :

PG Wade Baldwin

Bayern Munich

34 d’éval

SG Marcus Eriksson

Alba Berlin

41

SF Shavon Shields

Milano

27

PF Jan Vesely

Fenerbahce

35

C Jordan Mickey

Khimki Moscou

31

B Othello Hunter

Maccabi Tel-Aviv

26


Meilleur 5 européen :

PG Vasilije Micic

Anadolu Efes

29 d’éval

SG Marcus Eriksson

Alba Berlin

41

SF Shavon Shields

Milano

27

PF Jan Vesely

Fenerbahce

35

C Joffrey Lauvergne

Zalgiris Kaunas

24

B Sertac Sanli

Anadolu Efes

26


MVP français:

Nando De Colo (SG/33)

Fenerbahce

27 d’éval (24 pts à 9/15 dont 3/5 à 3 pts, 3/3 aux LF, 4 rbds, 6 pds)


Rising star :

Rokas Jokubaitis (PG/Lit/20)

Zalgiris Kaunas

14 d’éval (10 pts à 3/9, 4/4 aux LF, 2 rbds, 5 pds)


Meilleur marqueur:

Marcus Eriksson

Alba Berlin

36 pts

Meilleur rebondeur :

Walter Tavares

Real Madrid

11 rbds

Meilleur passeur :

Alexey Shved

Khimki Moscou

12 pds


Le classement:

  1. Barcelona 20-8
  2. CSKA Moscou 18-9
  3. Milano 18-10
  4. Bayern Munich
  5. Anadolu Efes 17-10
  6. Real Madrid 17-11
  7. Fenerbahce
  8. Zenit St Petersburg 16-11
  9. Zalgiris Kaunas 15-13
  10. Baskonia 14-14
  11. Valencia
  12. ASVEL 12-16
  13. Olympiacos
  14. Maccabi Tel-Aviv 11-15
  15. Alba Berlin 10-18
  16. Panathinaikos 9-17
  17. Etoile Rouge Belgrade 7-21
  18. Khimki Moscou 3-24

Photo: Marcus Eriksson (Berlin, Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements