Eurocup : Boulogne-Levallois renverse le Partizan Belgrade et se qualifie pour les quarts de finale

Clément Carton
0

Mené de 9 points à l’entame du dernier quart-temps, Boulogne-Levallois a arraché sa qualification grâce à sa victoire renversante contre le Partizan Belgrade (75-70), à Ljubljana (Slovénie). Les Metropolitans terminent premiers de leur groupe et rejoignent Monaco dans le Top 8 de l’Eurocup. Ils affronteront Gran Canaria en quarts de finale.

Il y aura bien deux équipes françaises dans le Top 8 de l’Eurocup, version 2020-2021. Mais que ce fut dur pour les Metropolitans dans ce match délocalisé à Ljubljana à la demande du club francilien. Complètements muets pendant 35 minutes, les hommes de Jurij Zdovc ont renversé le Partizan Belgrade dans la douleur.

Il faut dire que d’entrée de jeu, les deux équipes ont été dépassées par l’enjeu. Quand le Partizan Belgrade débute par un vilain 0/5 à 3-points, Boulogne-Levallois ne fait pas mieux à l’intérieur et manque d’agressivité au rebond (16 à 10 pour les Serbes à la mi-temps). L’adresse extérieure (7/13 à 3-points à la pause) maintient les coéquipiers de David Michineau dans le match malgré un récital de Rashawn Thomas à l’intérieur (15 points à 6/9 aux tirs, 4 interceptions et 4 fautes provoquées en première mi-temps), intraitable face à Vitalis Chikoko et Tomer Ginat (35-35 à la pause).

-9 à 8’40 du terme, mais Anthony Brown prend feu

Au retour des vestiaires, les hommes d’Aleksandar Matovic accélèrent et prennent les devants grâce à l’activité de Joshua Perkins (10 points). Totalement absents offensivement, à la création comme à l’intérieur, les Mets perdent ballons sur ballons (22 pertes de balles) et ne survivent que par leur adresse extérieure (59-56 à la fin du 3e acte). Le festival de balles perdues continue à l’entrée du quatrième quart-temps. Menés 65-56 à 8’40 du terme, Lahaou Konaté (10 points) et ses consorts réussissent finalement une formidable remontée, notamment grâce à l’indiscipline du Partizan, dans la pénalité à 6 minutes de la fin. C’est sur un nouveau shoot du parking signé Anthony Brown que les Franciliens creusent finalement l’écart dans la dernière minute (73-69), pour ne plus être repris.

Une victoire qui tient presque du miracle tant le niveau de jeu proposé était poussif. Les hommes de Jurij Zdovc terminent d’ailleurs à 69 à l’évaluation, contre 79 pour les Serbes. Dominés au rebonds (33 à 31) et dans l’agressivité (22 pertes de balles), c’est grâce à leur adresse (14/28, 50 % à 3-points) que les Mets sont allés chercher la qualification, quand les Serbes, eux, ont laissé filer 11 lancers francs (16/27). Les Metropolitans peuvent remercier Anthony Brown (18 points à 5/8 à 3-points), auteur d’un excellent money time.

Premier de son groupe (4 victoires – 2 défaites), Boulogne-Levallois aura l’avantage du terrain en quarts de finale face à Gran Canaria. L’équipe d’Andrew Albicy termine deuxième de son groupe après sa victoire du soir contre l’Unics Kazan (96-90).

Jurij Zdovc (coach Boulogne-Levallois) : “C’était un match fou. Je tiens à féliciter mes joueurs pour cette victoire. On n’a pas abandonné, on a eu des mauvais moments, on a très vite été pénalisés par les fautes. Mais on n’a rien lâché, les joueurs ont trouvé l’énergie supplémentaire pour s’imposer. On a hâte de jouer les quarts de finale.

https://twitter.com/Metropolitans92/status/1369762711865802754

Photo : David Michineau (Eurocup)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements