La place des U21 en Europe 2020-21 : une France qui stagne

Photo d’ouverture : Yoan Makoundou – Cholet (Photo : BCL)

Pour la troisième année consécutive, BasketEurope vous propose un dossier complet sur la place qu’occupent les U21 dans les principales compétitions européennes. Aujourd’hui, pour notre analyse par ordre alphabétique des grands championnats nationaux, place à la France.

Comme chaque année, ce dossier est exclusivement réservé à nos abonnés et il est toujours temps de faire partie de ce cercle de privilégiés qui s’agrandit d’année en année. C’est ICI.

Il fut un temps où la Jeep Élite était le championnat européen majeur où les U21 étaient les plus nombreux. Un temps révolu. Non pas que les clubs français rechignent à mettre ces jeunes joueurs sur le terrain – même si l’on constate une légère décrue – mais plutôt parce qu’ils ont été dépassés par ceux d’autres pays. En outre, ces jeunes, qu’ils jouent peu ou beaucoup, ne figurent pas parmi les plus rentables de notre étude en matière de rendement statistique. Ce qui n’incite pas vraiment les entraîneurs à les mettre sur le terrain. En quelque sorte, le serpent se mord la queue…

Il n’y a guère qu’en Belgique (un championnat impliquant 10 équipes) avec 6 à 10 matchs joués, et la deuxième division de la Ligue Adriatique (7 matchs), de niveau bien inférieur à la Jeep Élite, que l’on a aussi peu joué qu’en France par la faute de ce satané virus : au moment de l’arrêt de nos statistiques, chaque équipe avait joué entre 8 et 13 matchs. Un contexte qui explique en partie la décrue du nombre de U21 ayant eu l’occasion de fouler le parquet : difficile de tenter des expériences lorsque l’on ne sait pas quand on va jouer ni le nombre de matchs total que comportera la saison. À cet égard, le redémarrage du championnat apportera peut-être des évolutions à la tendance ici constatée. Une tendance qui tient aussi au fait que de plus en plus de jeunes joueurs descendent en Pro B pour trouver du temps de jeu et s’aguerrir : rien que depuis le début de cette saison, quatre U21 (Théo Rey, Hugo Robineau, Arthur Bruyas et Essome Miyem, dans le cadre d’une licence ASP pour ce dernier, lui permettant de jouer alternativement avec Strasbourg et Souffelweyersheim) sont partis en Pro B, y rejoignant d’autres jeunes joueurs comme Louis Marnette, Mathis Dossou-Yovo ou Hugo Besson.

Hugo Benitez – Bourg (Photo : Bourg – Jacques Cormarèche)

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements