En quelques stats: L’Euroleague, 29ème journée

Ludovic Renouf
0

En Europe, cette semaine, se déroulait la 29ème journée de l’Euroleague.

Dans l’un des deux matchs au sommet de la journée, le leader, le FC Barcelona, se déplaçait dans la capitale espagnole pour y affronter le Real, sixième. Le club catalan récupérait pour l’occasion son intérieur Pierre Oriola. Il débute parfaitement la rencontre par un 7-0. Les débats seront équilibrés par la suite et le Real ne mènera au score en tout et pour tout que pendant trois minutes. Le Barca réussit à contrôler la partie et remporte une victoire importante chez son rival 81-76. Il a réussi un joli 11/22 à 3-points. Le leader de l’équipe de Sarunas Jasikevicius a été Nikola Mirotic, auteur d’un match complet. Avec 24 d’évaluation, il est le meilleur intérieur de la semaine. Du côté madrilène, Walter Tavares est le co-meilleur rebondeur avec 11 unités et ce, pour la cinquième fois de la saison. Avec cette victoire, le Barca est la première équipe qualifiée pour les Playoffs.

Dans le second match au sommet, le CSKA Moscou recevait Milano à la Megasport Arena devant 4 297 spectateurs. Cette rencontre opposait le deuxième au troisième. Le club moscovite enregistrait le forfait de Janis Strelnieks alors que Zach LeDay était de retour pour le club lombard. Ce dernier réalise un premier quart parfait, tant sur le plan offensif en marquant 30 points que sur le plan défensif en ne concédant que 10 points à son adversaire. Doté de 20 points d’avance, il gère la suite du match et s’impose finalement 84-76. Le CSKA n’aura jamais mené dans cette partie. L’équipe d’Ettore Messina a été porté par Kevin Punter. Starter à la mène en l’absence de Malcolm Delaney, il a réalisé un match offensif abouti. Avec 32 points, il est le meilleur marqueur de la journée. Il en est de plus le meilleur meneur. Du côté russe, Tornike Shengelia s’est mis en valeur. Avec un double-double (20 points et 10 rebonds), il est le MVP européen de la semaine. Suite à cette rencontre, les deux équipes inversent donc leur rang au classement.

Le Bayern Munich, quatrième, se déplaçait à Vitoria pour y affronter le TD Systems Baskonia. La première mi-temps a été très équilibrée et l’écart n’a jamais dépassé les sept points. A la pause, les deux équipes sont à égalité. Au retour des vestiaires, l’équipe basque réalise un gros troisième quart qu’il gagne de 15 points. Malgré un retour du Bayern dans le dernier quart, Baskonia crée la surprise et s’impose 78-71. Cette rencontre s’est résumé à un duel de pivots entre Tonye Jekiri et Jalen Reynolds. Le premier a été le leader de son équipe avec un match complet (15 points, 9 rebonds, 5 passes). Il a été bien servi par son meneur Pierria Henry, meilleur passeur de la semaine avec 10 unités pour la quatrième fois de la saison. Le second, avec 34 d’évaluation, est le MVP de la journée malgré la défaite. Le Bayern Munich perd une place et sort du Top 4.

L’Anadolu Efes, cinquième, recevait le Zalgiris Kaunas. Il n’y a pas eu de suspens dans cette rencontre où le club lituanien n’a jamais mené au score. Le club stambouliote a remporté les trois premiers quarts et mène de 28 points après 30 minutes. Il remporte facilement ce match 89-62. L’équipe d’Ergin Ataman a été emmenée par son duo de meneurs Vasilije Micic-Shane Larkin, auteur d’une évaluation cumulée de 48. L’Anadolu Efes profite de la défaite du Bayern pour prendre la quatrième place.

En clôture de la journée, Fenerbahce, septième, se déplaçait à Valencia. Le club turc déplorait l’absence de son arrière Marko Guduric. Contre toute attente, c’est le club espagnol qui démarre le mieux la rencontre. Il remporte les deux premiers quarts et mène de 9 points à la pause. Au retour des vestiaires, le club stambouliote serre la vis en défense. Il n’encaisse que 8 points dans le troisième quart. Cependant, il ne peut marquer que 11 points. Dans le dernier quart, Valencia repart de l’avant et assure une belle victoire 66-52. Son leader a été le meneur belge Sam Van Rossom avec 17 points à 7/9.

Le Zenit St Petersburg, huitième, se déplaçait au Pirée pour y affronter l’Olympiacos. Il récupérait pour ce match KC Rivers. Le club russe démarre le match très fort et remporte le premier quart de 13 points. L’écart monte jusqu’à 17 points mais le club grec remporte les deux quarts suivants et revient à 2 points. Dans le dernier quart, il limite son adversaire à 5 petits points et remporte une belle victoire 75-61. L’équipe de Georgios Bartzokas a été portée par un duo Sasha Vezenkov-Vassilis Spanoulis qui a cumulé 31 d’évaluation. Du côté russe, Mateusz Ponitka est le co-meilleur rebondeur de la journée avec 11 unités, ce qui est une bonne performance pour un ailier.

L’ASVEL recevait l’Alba Berlin. Le club rhônalpin enregistrait le retour d’Antoine Diot alors que le club de la capitale allemande déplorait l’absence de Maodo Lo. L’ASVEL remporte les deux premiers quarts et mène de 9 points à la mi-temps. Mais au retour de la pause, la dynamique s’inverse et le club berlinois remporte les deux quarts suivants. Il prend le leadership à la 34ème minute pour s’envoler vers la victoire (95-89). L’Alba a été emmené par un trio Peyton Siva-Simone Fontecchio-Johannes Thiemann, auteur d’une évaluation cumulée de 67. Le second est même le meilleur ailier de la semaine. Du côté villeurbannais, Guerschon Yabusele s’est mis en évidence. Avec 20 d’évaluation, il est le MVP français pour la seconde fois de la saison. De plus, Matthew Strazel a pleinement profité de ses 19 minutes de jeu pour obtenir le titre de Rising Star de la journée pour la seconde fois de la saison lui aussi.

Le Panathinaikos recevait le Maccabi Tel-Aviv. Le club grec limite son adversaire à 9 points dans le premier quart qu’il remporte de 16 points. Le Maccabi réagit et remporte les deux quarts suivants pour prendre l’avantage de 3 points au bout de 30 minutes. Mais le Panathinaikos réitère sa performance du premier quart et l’emporte 81-63. Le leader de l’équipe d’Oded Katash a été Konstantinos Mitoglou. Avec 23 d’évaluation, il est le meilleur pivot européen de la semaine.

Enfin, l’Etoile Rouge Belgrade recevait le Khimki Moscou. Cette rencontre opposait les deux dernières équipes. Privé d’un certain nombre de joueurs dont Alexey Shved, le Khimki gagne malgré tout le premier quart de 7 points. Mais le club serbe remporte les trois suivants et s’impose 92-81. Il a été porté par un trio composé de Jordan Loyd, Corey Walden et Dejan Davidovac, auteur d’une évaluation cumulée de 68. Le premier est même le meilleur arrière de la semaine. Du côté russe, Errick McCollum s’est mis en avant en sortie de banc. Avec 33 d’évaluation, il est le Meilleur Sixième Homme de la semaine.

A l’issue de cette journée, le Top 4 est composé du FC Barcelona, de Milano, du CSKA Moscou et de l’Anadolu Efes.

Pour la première place, le Barca est hors de danger immédiat. Les 8 premiers sont encore concernés par la pole position.

Pour la seconde place, Milano, le CSKA Moscou, l’Anadolu Efes et le Bayern Munich sont à la lutte. Les 11 premiers sont concernés par cette lutte.

Pour le Top 4, les mêmes équipes se la disputent. Et les 12 premiers plus le Maccabi Tel-Aviv peuvent encore en faire partie.

Pour terminer, le Top 8 concerne les 16 premiers. Seul le Barca est déjà qualifié.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Jalen Reynolds (C/US/28)

Bayern Munich

34 d’éval (18 pts à 8/11, 2/2 aux LF, 10 rbds, 7 pds)


Meilleur 5 :

PG Kevin Punter

Milano

28 d’éval

SG Jordan Loyd

Etoile Rouge Belgrade

27

SF Simone Fontecchio

Alba Berlin

20

PF Nikola Mirotic

Barcelona

24

C Jalen Reynolds

Bayern Munich

34

B Errick McCollum

Khimki Moscou

33


MVP européen:

Tornike Shengelia (PF/Geo/29)

CSKA Moscou

33 d’éval (20 pts à 8/10 dont 3/4 à 3 pts, 10 rbds, 2 pds, 4 int)


Meilleur 5 européen :

PG Kevin Punter

Milano

28 d’éval

SG Nando De Colo

Fenerbahce

18

SF Simone Fontecchio

Alba Berlin

20

PF Nikola Mirotic

Barcelona

24

C Konstantinos Mitoglou

Panathinaikos

23

B Tornike Shengelia

CSKA Moscou

33


MVP français:

Guerschon Yabusele (PF/25)

ASVEL

20 d’éval (20 pts à 7/10 dont 2/3 à 3 pts, 4/4 aux LF, 2 rbds, 2 pds, 3 bps)


Rising star :

Matthew Strazel (PG/Fra/18)

ASVEL

11 d’éval (9 pts à 2/3 dont 1/2 à 3 pts, 4/4 aux LF, 1 rbd, 1 pd)


Meilleur marqueur:

Kevin Punter

Milano

32 pts

Meilleurs rebondeurs :

Walter Tavares

Mateusz Ponitka

Real Madrid

Zenit St Petersburg

11 rbds

Meilleur passeur :

Pierria Henry

Baskonia

10 pds


Le classement:

  1. Barcelona 21-8
  2. Milano 19-10
  3. CSKA Moscou 18-10
  4. Anadolu Efes
  5. Bayern Munich 18-11
  6. Real Madrid 17-12
  7. Fenerbahce
  8. Zenit St Petersburg 16-12
  9. Baskonia 15-14
  10. Valencia
  11. Zalgiris Kaunas
  12. Olympiacos 13-16
  13. ASVEL 12-17
  14. Maccabi Tel-Aviv 11-16
  15. Alba Berlin 11-18
  16. Panathinaikos 10-17
  17. Etoile Rouge Belgrade 8-21
  18. Khimki Moscou 3-25

Photo: Jalen Reynolds (Bayern Munich, Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019