Euroleague : LDLC Asvel / Real Madrid – La dernière de la saison à domicile

Théo Tetard
0

Face au Real Madrid de Fabien Causeur, l’Asvel a l’occasion de s’offrir une dernière victoire de prestige cette saison en Euroleague. Pour cela, la formation villeurbannaise devra serrer les rangs.

Trop souvent inconstante dans l’effort ces dernières semaines, l’Asvel s’en est sortie miraculeusement face à Nanterre mardi soir (96-92) après prolongations, un exercice où elle avait sombré face au Mans la semaine précédent. Mais ce soir, à l’Astroballe, les Villeurbannais ne seront pas les seuls à devoir se relancer. Après sa défaite face au Khimki Moscou, le Real Madrid n’a plus le droit à l’erreur (7e, 17 victoires, 13 défaites) pour décrocher son billet pour les playoffs, à quatre journées de la fin de la saison régulière. Alors que ses poursuivants sont très près – les Madrilènes ne comptent qu’un succès d’avance sur le Zenit (8e), Baskonia (9e) et Valence (10e) – et que le Real débute un véritable marathon de 7 matchs en 15 jours.

Lors du match aller, les hommes de Pablo Laso s’étaient ressaisis dans le quatrième quart-temps pour battre les protégés de T.J. Parker sur le score de 91 à 84 dans la capitale espagnole… même si l’Asvel menait 70-58 à une minute de la fin du troisième acte. Sergio Llull, Rudy Fernandez, Walter Tavares, Trey Thompkins et Fabien Causeur avaient crucifié Lyon-Villeurbanne, malgré les 21 points de Norris Cole et Guerschon Yabusele.

Pablo Laso (Coach Real Madrid) : “L’Asvel est l’une des équipes les plus physiques de la ligue. Ses joueurs sont athlétiques et ils sont capables de se jouer en un-contre-un. Ils sont grands, forts et courent beaucoup sur le terrain. Ces derniers temps, ils jouent ouvert, ce qui les rend encore plus dangereux. C’est une équipe bien construite avec des joueurs doublés à chaque poste et des rythmes de jeu différents. Nous avons beaucoup souffert à Madrid, et nous devrons être sérieux en défense pour essayer de contrôler le tempo qui sera l’une clé pour gagner le match. Notre équipe travaille bien. Nos deux dernières victoires nous ont donné de la confiance, mais nous savons que cela ne servira pas à grand-chose une fois le match terminé.”

Face à la Maison blanche, les Villeurbannais devront verrouiller le rebond et produire un effort collectif pour pouvoir éloigner Walter Tavares et Trey Thompkins de la raquette et ainsi développer un jeu de transition. L’Asvel possède toutefois une ligne d’intérieurs physique, notamment avec Moustapha Fall et Guerschon Yabusele. Sur le plan défensif, Norris Cole devra fournir un travail de sape et mettre sous pression l’Argentin Nicolas Laprovittola – qui devrait avoir un temps de jeu conséquent, Carlos Alocen ne semblant pas à 100% – afin d’éviter que le chef d’orchestre du Real mette le bal en route.

Les compositions probables

Photo : Rudy Fernandez et David Lighty (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements