En quelques stats: L’Euroleague, 31ème journée

Ludovic Renouf
0

En Europe, cette semaine, se déroulait la 31ème journée de l’Euroleague.

Le leader, le FC Barcelona, recevait au Palau Blaugrana, l’Alba Berlin. Après un début de match équilibré, c’est le club allemand qui mène d’un petit point au bout de 10 minutes. Mais dès le début du deuxième quart, le club catalan reprend le leadership et ne le perdra plus jusqu’à la fin du match. Le Barca s’impose donc tranquillement, 80-67. Il a réussi 26 passes décisives en grande partie grâce à son meneur Nick Calathes, meilleur passeur de la journée avec 11 unités. C’est la neuvième fois de la saison qu’il réussit cette performance et la deuxième d’affilée. Il a également dominé dans le secteur des rebonds (39 à 30) et a été porté par son secteur intérieur Nikola Mirotic-Pierre Oriola, auteur d’une évaluation cumulée de 44. Avec 26 points, le premier est le meilleur marqueur de la semaine. En ajoutant 7 rebonds, il en est aussi le meilleur intérieur. Quant au second, il en est le meilleur pivot européen. Avec cette victoire, le Barca s’assure une place dans le Top 3 et donc l’avantage du terrain en quarts.

En ouverture de la journée, le CSKA Moscou, deuxième, recevait l’Etoile Rouge Belgrade à la Megasport Arena devant 4 402 spectateurs. Le club russe enregistrait le forfait de Joel Bolomboy tandis que son adversaire récupérait Dejan Davidovac mais perdait Branko Lazic et Duop Reath. Le CSKA marque 31 points dans le premier quart et mène déjà de 12 points à la fin du premier quart. L’Etoile Rouge ne sera jamais devant au score et le club moscovite gère tranquillement la suite de la rencontre. Le CSKA Moscou gagne le match 87-75. L’équipe de Dimitris Itoudis a été portée par le duo Daniel Hackett-Tornike Shengelia, auteur de 47 d’évaluation cumulée. Le premier est même le meilleur arrière de la semaine.

Le troisième, l’Anadolu Efes, recevait à la Sinan Erdem Sports Hall le Panathinaikos. En dehors du premier panier du match, le club stambouliote n’a laissé aucune chance à son adversaire du soir en remportant tous les quarts. Il s’impose largement 85-65. L’Anadolu a eu une belle réussite aux tirs de 58,2%, le tout en prenant 22 shoots à 3-points. Son leader a été encore une fois son meneur Vasilije Micic. Auteur d’un match quasi parfait en attaque, il est le MVP de la journée pour la seconde fois de la saison. Avec cette défaite, le Panathinaikos est définitivement écarté de la course aux playoffs.

Dans le match au sommet de la journée, Baskonia, à la lutte pour une place dans le Top 8, recevait le quatrième, Milano. Le club basque perdait Tonye Jekiri pour l’occasion. C’est le club lombard qui démarre le mieux la rencontre. Il limite son hôte à 10 points dans le premier quart et mène de 6 points. Mais le club espagnol remporte les trois quarts suivants et repasse devant définitivement juste avant la mi-temps. Baskonia crée la surprise de la journée et s’impose 86 à 69. L’équipe de Dusko Ivanovic a été emmenée par un trio constitué d’Achille Polonara, Pierria Henry et Rokas Giedraitis, et auteur d’une évaluation cumulée de 78. Le premier est le meilleur rebondeur de la semaine avec 13 unités. Quant au second, il est le Meilleur Sixième Homme de la journée. Milano est le grand perdant de la journée et il ne peut plus terminer premier de la saison régulière.

Dans la même configuration que le match précédent, Valencia recevait le Bayern Munich, cinquième. Le club espagnol enregistrait le retour de Bojan Dubljevic et le forfait de Martin Hermannsson alors que le club bavarois déplorait l’absence de James Gist. Valencia domine la première mi-temps, remporte les deux premiers quarts et mène de 13 points à la pause. Mais le club allemand réalise un très gros troisième quart, renverse la vapeur et prend 5 points d’avance. Dans le dernier quart, la dynamique s’inverse encore une fois et Valencia finit par s’imposer 83-76. Il a dominé largement son adversaire dans le secteur des rebonds (40 à 29). L’équipe de Jaume Ponsarnau a d’ailleurs été portée par son secteur intérieur et notamment le trio Mike Tobey-Bojan Dubljevic-Derrick Williams. Du côté munichois, seul Vladimir Lucic s’est mis en valeur. Il est d’ailleurs le meilleur ailier européen.

Dans le second duel gréco-turc de la journée, Fenerbahce se déplaçait à l’Olympiacos. A la lutte pour une place dans le Top 4, le club stambouliote remporte les deux premiers quarts et mène de 16 points à la mi-temps. Le club grec remporte les deux quarts suivants mais échoue à 5 points du Fenerbahce (76-71). Le leader de l’équipe d’Igor Kokoskov a été l’intérieur tchèque Jan Vesely avec 23 d’évaluation. Son opposant direct, Livio Jean-Charles, a perdu son duel de peu. Il est tout de même le meilleur sixième homme européen ainsi que le MVP français pour la première fois.

Le Real Madrid, septième et à la lutte pour une qualification en Play-Offs, se déplaçait à l’ASVEL. La première mi-temps a été très disputée mais l’ASVEL remporte les deux premiers quarts et mène de cinq points à la pause. Au retour des vestiaires, le club madrilène réalise un excellent troisième quart qui lui donnera un avantage décisif. Le Real n’a remporté qu’un seul quart-temps mais cela lui a suffi pour remporter le gain du match (74-71). La victoire a été collective avec 5 joueurs à avoir atteint la barre des 10 d’évaluation. C’est le cas notamment d’Usman Garuba. Starter à l’intérieur, il est le Rising Star de la semaine et ce, pour la troisième fois de la saison. L’ASVEL n’est maintenant plus en mesure de prétendre à un strapontin pour les playoffs.

Dans un derby russe, le Zenit St Petersburg se déplaçait au Khimki Moscou. Alexey Shved était de retour pour l’occasion. Le club de la banlieue moscovite a résisté pendant 6 minutes mais le suspens n’a pas duré plus longtemps. Le Zenit s’impose facilement 91-70. Il a été emmenée par son duo de guards Kevin Pangos-Austin Hollis, auteur d’une évaluation cumulée de 36. Du côté moscovite, seul Jordan Mickey s’est encore une fois mis en valeur. Avec 28 d’évaluation, il est le meilleur pivot de la semaine.

Enfin, le Zalgiris Kaunas recevait le Maccabi Tel-Aviv. Patricio Garino était de retour pour ce match pour le club lituanien. Celui-ci démarre bien la rencontre et remporte le premier quart de 8 points. Mais il perd les trois quarts suivants et finit par s’incliner 88-81. Le leader de l’équipe d’Ioannis Sfairopoulos a été le meneur américain Chris Jones avec 21 d’évaluation en sortie de banc. Du côté du Zalgiris, Nigel Hayes s’est bien battu. Il a été le meilleur ailier de la journée. Suite à cette défaite, le Zalgiris Kaunas s’éloigne du Top 8.

A l’issue de cette journée, le Top 4 n’a pas changé et est composé du FC Barcelona, du CSKA Moscou, de l’Anadolu Efes et de Milano.

Pour la première place, le Barca reste hors de portée. Seuls le CSKA Moscou et l’Anadolu Efes peuvent prétendre à cette position.

Pour la seconde place, le CSKA Moscou et l’Anadolu Efes sont à la lutte. Les 10 premiers sont concernés.

Pour le Top 4, les équipes classées entre la troisième et la septième place sont dans la bataille.

Pour terminer, le Real, le Zenit, Baskonia et Valencia sont à la lutte directe pour le Top 8. Les 13 premiers peuvent encore y prétendre. L’ASVEL et le Panathinaikos n’en font plus partie. Le Barca est le seul à avoir assuré sa place.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Vasilije Micic (PG/Ser/27)

Anadolu Efes

30 d’éval (21 pts à 8/10 dont 1/2 à 3 pts, 4/4 aux LF, 4 rbds, 7 pds)


Meilleur 5 :

PG Vasilije Micic

Anadolu Efes

30 d’éval

SG Daniel Hackett

CSKA Moscou

24

SF Nigel Hayes

Zalgiris Kaunas

30

PF Nikola Mirotic

Barcelona

28

C Jordan Mickey

Khimki Moscou

28

B Pierria Henry

Baskonia

26


Meilleur 5 européen :

PG Vasilije Micic

Anadolu Efes

30 d’éval

SG Daniel Hackett

CSKA Moscou

24

SF Vladimir Lucic

Bayern Munich

24

PF Nikola Mirotic

Barcelona

28

C Pierre Oriola

Barcelona

16

B Livio Jean-Charles

Olympiacos

22


MVP français:

Livio Jean-Charles (PF/27)

Olympiacos

22 d’éval (16 pts à 8/9 dont 8/8 à 2 pts, 8 rbds, 3 int)


Rising star :

Usman Garuba (PF/Esp/19)

Real Madrid

13 d’éval (9 pts à 3/8, 8 rbds, 3 pds)


Meilleur marqueur:

Nikola Mirotic

Barcelona

26 pts

Meilleur rebondeur :

Achille Polonara

Baskonia

13 rbds

Meilleur passeur :

Nick Calathes

Barcelona

11 pds


Le classement:

  1. Barcelona 23-8
  2. CSKA Moscou 20-10
  3. Anadolu Efes 20-11
  4. Milano 19-12
  5. Bayern Munich
  6. Fenerbahce
  7. Real Madrid 18-13
  8. Zenit St Petersburg 17-13
  9. Baskonia 17-14
  10. Valencia
  11. Zalgiris Kaunas 15-16
  12. Olympiacos 14-17
  13. Maccabi Tel-Aviv 12-17
  14. ASVEL 12-18
  15. Alba Berlin 11-20
  16. Panathinaikos 10-19
  17. Etoile Rouge Belgrade 9-22
  18. Khimki Moscou 3-27

Photo: Vasilije Micic (Anadolu Efes, Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements