Eurocup : un immense Mathias Lessort envoie Monaco dans le dernier carré !

Clément Carton
0

Menée par un Mathias Lessort des grands soirs (24 points), la Roca Team a éteint les Monténégrins du Buducnost Podgorica dans une belle sous haute tension à Gaston-Médecin (90-87). Monaco atteint le dernier carré de l’Eurocup pour la première fois de son histoire.

La Roca Team avait rendez-vous avec son histoire. Ce mercredi soir, Monaco l’a emporté au forceps face aux Monténégrins du Buducnost Podgorica. Battue de justesse mardi dernier lors de la première manche (77-76), le club de la Principauté avait déjà forcé un match d’appui grâce à sa victoire vendredi en Slovénie (match délocalisé, 74-64). Cette fois-ci, il a fallu 40 minutes de haute intensité pour l’emporter sur le fil. Tout s’est joué dans un quatrième quart-temps d’une tension rare.

En avance de 4 points à la fin du troisième acte (70-66), les hommes de Zvezdan Mitrovic ont résisté à la pression, malgré le sang-froid de l’ex-Manceau Justin Cobbs (17 points à 5/15 aux tirs, 4 rebonds, 4 passes décisives pour 17 d’évaluation), faisant passer Podgorica devant à 5 minutes du terme (75-78). C’était sans compter sur l’effort collectif de Monaco : un Abdoulaye Ndoye ultra agressif en défense, Dee Bost en régulateur, Marcos Knight solide sur la ligne (4/4 dans les dernières minutes), J.J. O’Brien en filou au rebond… et surtout un Matthias Lessort impérial, dominateur ce soir dans tous les secteurs intérieurs, qui envoie Willie Reed sur le banc après un superbe and one à 1’20 de la fin (86-82).

Si les Monégasques se font peur en voyant Danilo Nikolic, oublié dans le coin, rentrer un incroyable shoot à 3-points à 11 secondes du terme pour recoller à un petit point (88-87), c’est bien J.J. O’Brien qui scelle le sort du match sur la ligne (90-87). Avant la délivrance sur un shoot raté difficile de Danilo Nikolic à trois secondes du terme… Au bout du suspense, la Roca Team arrache sa qualification, au mérite.

Un Mathias Lessort record

Il faut dire que les Monégasques ont dominé une bonne partie de la rencontre, dans l’intensité dès les premières secondes avec trois stops défensifs et un 6-0 d’entrée de jeu. Mais ensuite, c’était un véritable mano à mano qui s’est joué sur le Rocher (48-46 à la pause). Et pas seulement collectif, mais aussi à l’intérieur. La Roca Team a finalement étouffé les Monténégrins au rebond (40 prises à 23), la clé du match.

À ce jeu-là, c’est Mathias Lessort qui a sorti le – très – grand jeu (24 points à 7/10 aux tirs, 10/12 aux lancers francs, 7 rebonds, 3 interceptions, 1 contre pour 29 d’évaluation en 28 minutes), dépassant son record de points dans la compétition. C’est le match référence de l’international français, malgré la belle prestation de l’intérieur américain Willie Reed (16 points à 7/7 aux tirs, 2/7 aux lancers-francs, 2 rebonds, 17 d’évaluation), auteur d’une série de haute voltige. Marcos Knight (12 points, 12 rebonds pour 21 d’évaluation) a également apporté une superbe contribution et de l’énergie à ses coéquipiers tout au long de ce match très offensif.

Je regrette simplement qu’il n’y ait pas eu du public pour voir cela. Nous vivons pour montrer à nos fans ce genre de matchs. Il y a eu beaucoup de points mais aussi de très belles défenses. Je tiens à féliciter les deux équipes pour cet incroyable effort, notamment mon équipe. Je ne sais pas combien de rebonds offensifs nous avons pris ce soir mais nous nous sommes battus, autant nos vétérans que nos jeunes. Nous méritons d’aller en demi-finale. C’est un résultat incroyable mais, comme je l’ai dit à mes joueurs, ce n’est pas la fin de l’histoire, nous poursuivons notre route vers l’Euroleague“, confie le coach monégasque Zvezdan Mitrovic en conférence de presse d’après-match.

La Roca Team atteint le dernier carré européen pour la troisième fois de son histoire après 2017 et 2018 en BCL et poursuit sa longue route vers l’Euroleague. Cela faisait cinq ans qu’un club français n’avait pas été en demi-finale de l’Eurocup (Strasbourg en 2016). Monaco affrontera les Espagnols de Gran Canaria, vainqueurs de Boulogne-Levallois en quart de finale, les 6, 9 et éventuellement le 13 avril. L’autre demi-finale opposera la Virtus Bologne à l’Unics Kazan, qui s’est débarrassé du Lokomotiv Kuban Krasnodar (82-76) dans l’autre duel du soir.

Photo : Mathias Lessort (Eurocup)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements