Euroleague : L’Asvel s’offre le Maccabi Tel Aviv

Théo Tetard
0

Ce dimanche soir, les Villeurbannais ont remporté un succès de prestige sur le parquet du Maccabi Tel-Aviv, dans un match en retard sans enjeu (74-67) après que les espoirs de playoffs se soient envolés quelques semaines auparavant.

Depuis le 26 février dernier et l’authentique victoire à Barcelone, l’ASVEL n’avait plus connu de succès. Battu lors de ses six dernières sorties en Euroleague, le club du président Tony Parker a trouvé les ressources nécessaires pour aller chercher une victoire sur le parquet du Maccabi Tel-Aviv.

Privée de William Howard, rentré en France pour une alerte musculaire au mollet, l’Asvel a connu un trou d’air en fin de premier quart temps mais elle s’est vite reprise avant la pause en collant un 13-3 à ses hôtes du soir pour mener de trois unités (37-34). Après le repos et toujours portée par son adresse à trois-points, elle accentuait son avance devant un Maccabi maladroit à longue distance qu’elle laissait à 9 longueurs avant d’entamer le dernier quart. Longtemps, les hommes de TJ Parker ont compté jusqu’à 10 points d’avance mais un mauvais passage d’Antoine Diot et Norris Cole ravivait la flamme pour les Israéliens qui étaient revenus à -3 mais la victoire demeurait acquise.

Ioannis Sfairopoulos (Coach Maccabi Tel Aviv) : “Je pense que nous ne nous sommes battus que pendant la première période et la dernière partie du quatrième quart-temps. Ils ont contrôlé le jeu. Nous avons très bien commencé. Nous avons bien défendu, nous avions deux big men qui protégeaient notre cercle. Dans le deuxième quart-temps, nous aurions dû mieux jouer en attaque. Nous n’avons marqué que 12 points et nous n’avons pas bien développé notre jeu. Nous leur avons donné la possibilité de prendre l’avantage. Nous avons parlé à la mi-temps de réagir et de mieux jouer, mais encore une fois nous avons manqué de bonnes options en attaque et aussi d’énergie en défense. Tout simplement, je pense qu’aujourd’hui nous n’avions pas l’énergie nécessaire… Nous ne méritions pas de gagner.”

TJ Parker (Coach LDLC Asvel) : “La défense a été notre force ce soir. Défensivement, nous avons vraiment fait du bon travail. Et offensivement, nous avons fait de bons choix, quelques gars ont fait de bonnes choses à la fin. Quand le match se joue sur la ligne des lancers, Norris Cole est notre homme de confiance. Quatre fautes ou pas, je lui fais confiance. Il ne va pas faire de faute, il reste sur le terrain.”

Ismael Bako (LDLC Asvel) : “Je pense que nous avons vraiment joué en équipe aujourd’hui, surtout en défense. Ce soir, nous avons fait preuve de caractère et nous nous sommes vraiment imposés, même si c’était parfois difficile. Je pense donc que c’était la clé aujourd’hui. Ça m’embête un peu la façon dont nous avons perdu il y a deux jours au Zenit Saint Petersbourg, surtout dans le troisième quart-temps. Aujourd’hui, nous avons eu l’occasion de montrer au monde que cela n’arrivera pas deux fois. Donc je pense que nous étions très motivés”.

Photo : Moustapha Fall (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements