Une histoire sur Jean-Claude Lefèbvre, le géant de 2,18m qui fut drafté en NBA

Sacha RUTARD
1

Jean-Claude Lefèbvre restera pour l’éternité le premier Français drafté par une franchise NBA. C’était en 1960 en 64e position par les Lakers, qui déménageaient cette année-là de Minneapolis à Los Angeles. Cela suivait une expérience en NCAA, à Gonzaga, cette université qui vient d’atteindre la finale universitaire avec Joël Ayayi à son bord. Lefèbvre avait une autre particularité, il mesurait à 2,18m, à une époque où les double-mètres étaient rares.

Passionné par l’histoire du basket, Vincent Janssen a collecté de nombreuses informations et photos inédites sur ce géant et réalise une série d’articles pour le site Basket-rétro. Voici un extrait du premier volet, qui raconte comment il a découvert le basket-ball :

“Lors de son année de Terminale, le médecin de famille lui conseilla de pratiquer l’athlétisme, pour exercer son grand corps raide, dépourvu de souplesse et de détente. Les essais de JCL sur les terrains d’athlétisme ne sont pas un franc succès. Tout d’abord au CA Montreuil avec l’entraîneur M. Thibaut qui lui conseille le lancer du poids puis au Stade Français avec M. Richard. Son record : 9m90 au poids de 7kgs250, pas de quoi crier au génie. A 17 ans et 2m18, sans avoir jamais pratiqué d’activités physiques auparavant, il ne faut pas s’attendre à des miracles…

Busnel arrive à point nommé, son discours plait aux parents Lefebvre, pourtant très stricts. Selon Martine Lefebvre, la sœur cadette de Jean-Claude, « Busnel avait la priorité sur tous ! Tout ce que M. Busnel disait, c’était bien. Pour le basket, je sais qu’il a incité Jean-Claude à en faire, ça a été son mentor, mais vraiment ! Ce que maintenant on appellerait un coach. C’est lui qui a décidé qu’il pourrait partir aux Etats-Unis ».

Pourtant, la première discussion entre les deux hommes ne respire pas la grande exaltation :

Busnel lui demande : « Veux-tu jouer au basketball ? », Lefebvre répond d’un lapidaire « oui ». C’est tout mais c’est ainsi que l’aventure commence. Lefebvre semble méfiant, il l’expliquera en janvier 1957 au reporter de Miroir Sprint :

« Je n’étais guère enchanté. Je ne voulais pas faire du basket précisément parce qu’on disait que c’était un sport de grands. Je ne voulais pas qu’on m’utilise comme un anormal, je voulais et je veux être un jeune homme comme tous les autres ».

30 ans plus tard, Lefebvre admettra qu’«il était très reconnaissant envers M. Busnel, il m’a fait découvrir beaucoup de choses qui me changeait beaucoup de mon milieu agricole, la ferme, la ruralité. Cela m’a permis d’avoir une ouverture sur le monde ».  Les parents acceptent, Bus’ tient son « prospect » et il ne va pas le lâcher. 2m18, pensez donc ! A part le géant soviétique Krouminch, aucun basketteur au monde ne fait cette taille. Le meilleur pivot français, Jean-Paul Beugnot (un superbe athlète, pour le coup) ne culmine qu’à 2m04, une taille que Busnel avait bidouillé à 2m07 pour impressionner les adversaires…”

Photo: Jean-Claude Lefèbvre sous le maillot de la Chorale de Roanne

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements