Eurocup : Monaco résiste au retour de Gran Canaria et prend une option sur la finale !

Clément Carton
0

Mardi soir, Monaco a fait un grand pas vers la finale de l’Eurocup en résistant au retour de Gran Canaria (82-77) à Gaston-Médecin, après avoir mené de 18 points à la mi-temps. Les Monégasques peuvent plier la série dès le match retour vendredi en Espagne.

Une jeune histoire mais de très grandes ambitions. Pour la première demi-finale d’Eurocup de son histoire, la Roca Team a étouffé Gran Canaria en première mi-temps avant de résister au retour flamboyant des Espagnols. Rob Gray est sorti de ses gonds en attaque (25 points) pour sanctionner le collectif espagnol en seconde mi-temps tandis que Mathias Lessort a été impérial en défense (5 contres) tout au long de la rencontre.

Après un premier round d’observation légèrement tendu (20-21, 10’), Monaco a complètement asphyxié Gran Canaria dans le deuxième acte, n’encaissant que 5 petits points en dix minutes. Tandis que le duo Rob Gray – J.J. O’Brien s’est régalé en attaque, Mathias Lessort et Will Yeguete s’occupaient de tout en défense. À la mi-temps, les Espagnols, parmi les meilleures équipes à 3-points de la compétition, ne sont qu’à 7/24 (29 %) à 2-points et 1/10 (10 %) à 3-points ! Ils ne survivent que grâce aux exploits de l’ancien villeurbannais A.J. Slaughter (13 points au final), bien seul dans le collectif espagnol. Résultat : +18 à la pause (44-26).

7 minutes sans marquer… pour finalement l’emporter !

Mais, au retour des vestiaires, ce sont bien les Espagnols, sous l’impulsion de Tomas Dimsa (14 points), qui relancent la machine et s’offrent un 14-1. Un sursaut d’orgueil qui empêche les Monégasques de marquer pendant les 7 premières minutes dans le jeu (45-41 à la 26’). Quand Abdoulaye Ndoye met fin à cette disette interminable, la Roca Team retrouve de l’énergie, de nouveau portée par l’activité de Marcos Knight (8 points, 7 rebonds) pour terminer le troisième quart-temps avec 8 points d’avance (54-46). Dans le dernier acte, Rob Gray prend totalement feu, enchainant les 3-points avant son exclusion pour 5 fautes dans le money time (73-63, 36’). Sur des tirs primés de Matthew Costello et d’A.J. Slaughter, les Espagnols remontent finalement à 3 petits points à deux minutes du terme, sans jamais repasser devant. Intraitables sur la ligne, les solides Dee Bost, Damien Inglis et Mathias Lessort scellent le sort du match (82-75).

Si les hommes de Zvezdan Mitrovic se sont fait peur en fin de rencontre, le collectif monégasque a toutefois montré une force de résilience impressionnante. La preuve avec l’imperturbable Rob Gray (25 points à 5/6 à 3-points, 3 passes décisives) ou l’actif Mathias Lessort (12 points, 8 rebonds, 5 contres) qui ont pris le dessus notamment sur un Andrew Albicy timoré (7 points à 0/3 à 3-points, 3/6 aux lancers) ou un Matthew Costello (22 points, 7 rebonds, 23 d’évaluation) qui s’est réveillé un peu trop tard. 

Ce soir, la Roca Team met fin à la série de 5 victoires de rang de Gran Canaria en Eurocup. Surtout, elle continue sa série d’invincibilité contre les clubs espagnols à domicile et n’est plus qu’à 40 minutes d’une finale européenne. Monaco aura l’occasion de plier la demi-finale à Las Palmas vendredi soir (20 h).

Zvezdan Mitrovic (coach Monaco) : “Je veux simplement féliciter mes joueurs. Ils ont montré un grand coeur sur le terrain, une incroyable agressivité défensive dans le deuxième quart-temps, et nous avons contrôlé le match ensuite. Ce n’était pas simple mais les joueurs ont résisté à la pression. Chaque joueur a donné 100% de son énergie ce soir. Mais nous ne menons que 1-0 et la route est encore longue.”

Photo : Rob Gray (Monaco)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements