En quelques stats: L’Euroleague, les 32 et 33èmes journées

Ludovic Renouf
0

En Europe, cette semaine, se déroulaient les 32ème et 33ème journées de l’Euroleague.

Tout d’abord, mardi et mercredi de la semaine dernière, se jouait la 32ème journée.

Le leader, le FC Barcelona, se déplaçait à la Menora Mivtachim Arena de Tel-Aviv pour y affronter le Maccabi devant 3 000 supporters. Le club hôte est encore en course pour les playoffs et doit gagner pour avoir une chance de le rester. Il prend les devants d’entrée et mène les débats pendant les 34 premières minutes. Mais le club catalan revient dans la partie et prend le leadership pour la première fois à 4 minutes 10 du terme. Les deux équipes rentrent à égalité dans la dernière minute. Chris Jones donne l’avantage au Maccabi à 11 secondes du buzzer mais Cory Higgins envoie les deux équipes en prolongation 8 secondes plus tard. Dans le temps additionnel, l’arrière américain égalise une nouvelle fois à 12 secondes de la fin. Mais le club israélien marque 5 lancers pour terminer. Le Maccabi Tel-Aviv crée la principale surprise de la journée et s’impose 99-94. L’équipe d’Ioannis Sfairopoulos a dominé dans le secteur intérieur avec le duo Dragan Bender-Ante Zizic. Avec 24 points à 12/15 aux tirs, ce dernier est le meilleur pivot européen de la semaine. Malgré sa victoire, le Maccabi est éliminé de la course au Top 8.

En ouverture de la journée, dans un duel 100% russe, le Zenit St Petersburg recevait le CSKA Moscou à la Sibur Arena devant 4 152 spectateurs. Le premier, huitième, est à la lutte pour une place en playoffs alors que le club moscovite est deuxième et cherche à conserver cette position. Cette rencontre opposait également les deux meilleures équipes de la VTB League. Cependant, le club de la capitale déplorait l’absence de son meneur américain Mike James, suspendu sur la demande de son entraineur. Il récupérait toutefois Darrun Hilliard. Malgré cela, le Zenit ne mènera jamais au score et ne remportera aucun quart. Le CSKA Moscou s’impose facilement 86-74. Son leader a été l’intérieur allemand Johannes Voigtmann. Avec 31 d’évaluation en sortie de banc, il est le Meilleur Sixième Homme de la semaine. Avec cette victoire, le CSKA Moscou se qualifie officiellement pour les playoffs alors que le Zenit sort du Top 8.

Dans un des trois gros duels de la journée, le troisième, l’Anadolu Efes, se déplaçait au Real Madrid, septième. Les deux équipes sont à la lutte pour valider leur billet pour les Play-Offs. Du côté espagnol, Rudy Fernandez était de retour sur les parquets pour les trois derniers matchs de la saison régulière. La première mi-temps est très équilibrée et le club de la capitale espagnole mène d’un petit point à la pause. Mais au retour des vestiaires, le club stambouliote prend la main sur le match. Il remporte largement les deux derniers quarts et s’impose facilement 108-83. Il a réussi un joli 14/26 derrière la ligne à 3 points. La victoire a été collective pour l’Anadolu Efes puisque pas moins de sept joueurs ont atteint la barre des 10 d’évaluation, emmenés par Krunoslav Simon avec 21. Du côté du Real, le meilleur joueur a été le jeune intérieur Usman Garuba. Avec une évaluation de 20, il est le Rising Star de la semaine et ce, pour la quatrième fois de la saison. A l’issue de cette rencontre, l’Anadolu Efes rejoint le Barca et le CSKA Moscou au rang des équipes qualifiées. Quant au Real, il perd une place et descend en huitième position.

Dans la foulée, Milan, quatrième, se déplaçait dans la capitale serbe pour y affronter l’Etoile Rouge. Ce dernier devait composer avec l’absence de son meneur Corey Walden, bien qu’un peu compensée par le retour de Branko Lazic. Le club serbe n’a jamais mené dans ce match. Le club italien a remporté les trois premiers quarts et menait de 24 points à l’issue des 30 premières minutes. Après avoir compté jusqu’à 29 points d’avance, Milan s’impose finalement 93-72. Sa réussite de loin a été très bonne avec 14/27. Avec 23 points, son leader a été l’ancien meneur de l’Etoile Rouge Kevin Punter. Grâce à ce résultat, Milano est la quatrième équipe à composter son billet pour la suite de la compétition.

Pour le dernier match au sommet de la journée, le Bayern Munich, cinquième, recevait le sixième, Fenerbahce. Le club bavarois enregistrait le retour de James Gist mais aussi le forfait de Nick Weiler-Babb. La première mi-temps a été équilibrée. Le club allemand a le plus souvent mené mais c’est le club turc qui a l’avantage d’un petit point à la pause. Le troisième quart est décisif et le club stambouliote limite son hôte à 10 points. Il prend alors 9 points d’avance au bout de 30 minutes. Dans le dernier quart, il réussit à conserver cet avantage et remporte une victoire importante à Munich 77-68. L’équipe d’Igor Kokoskov a été emmené par le duo Nando De Colo-Jan Vesely, auteur d’une évaluation cumulée de 52. Le premier est même le meilleur meneur de la semaine. Fenerbahce est le vainqueur de la journée puisqu’il prend la cinquième place au Bayern et assure de plus sa présence en playoffs.

Baskonia, aux portes du Top 8, se déplaçait à Athènes pour y affronter le Panathinaikos. Contre toute attente, le club grec mène au score pendant les six premières minutes. Mais, par la suite, Baskonia reprend le leadership et ne le laissera plus. Il remporte tous les quarts et s’impose facilement 97-82. Baskonia a réussi un joli 14/20 à 3 points, soit 70% de réussite. L’équipe de Dusko Ivanovic a été portée par le duo Achille Polonara-Rokas Giedraitis, auteur d’une évaluation cumulée de 71. Le premier est le co-meilleur rebondeur de la semaine avec 11 unités et ce, pour la troisième fois de la saison. Le second en est le meilleur arrière. Grâce à cette victoire, Baskonia remonte à la septième place et en position de qualifiable.

En clôture de la journée, dans le second duel hispano-grec, Valencia, à la lutte pour les playoffs, recevait l’Olympiacos. Ce dernier devait composer sans son arrière Aaron Harrison. A la surprise générale, le club du Pirée gagne les trois premiers quarts et mène de 33 points à l’issue des 30 premières minutes. Malgré un énorme dernier quart, Valencia perd cette rencontre 88-79. C’est une grosse contre-performance pour le club valencian dans le sprint final. L’équipe de Georgios Bartzokas a été emmenée par un trio composé de Georgios Printezis, Sasha Vezenkov et de Kostas Sloukas. Ce dernier est même le meilleur passeur de la semaine avec 11 unités.

Le Zalgiris Kaunas, encore en course pour la qualification, recevait l’Alba Berlin. Côté lituanien, le pivot Augustine Rubit a déclaré forfait pour l’occasion. Le club de la capitale allemande crée la surprise et remporte les deux premiers quarts. A la pause, l’Alba a marqué 51 points et mène 10 points. Mais au retour des vestiaires, le club lituanien limite son adversaire à 10 points dans le troisième quart et remonte 17 points en 10 minutes. En remportant le dernier quart, le Zalgiris s’assure la victoire 96-86. Le banc a été décisif dans cette victoire puisque les deux meilleurs joueurs de l’équipe ont été Martinas Geben et Lukas Lekavicius. Malgré la victoire, le Zalgiris Kaunas est éliminé de la course au Top 8.

Enfin, l’ASVEL se déplaçait chez le dernier, le Khimki Moscou. Le club français récupérait son ailier William Howard. Après un premier quart équilibré, le club villeurbannais ne marque que 9 points dans le deuxième quart et le club moscovite prend 11 points d’avance à la mi-temps et même 12 à la fin du troisième quart. Dans la dernière période, l’ASVEL réagit et remonte au score. Grâce à un tir à 3 points au buzzer, William Howard envoie même le match en prolongation. Mais le Khimki Moscou maitrise le temps additionnel et finit par s’imposer 87-85. L’équipe d’Andrei Maltsev a été emmenée par le duo Jordan Mickey-Alexey Shved, auteur d’une évaluation cumulée de 64. LE premier est le meilleur pivot de la semaine. Quant au second, avec 32 points, Du côté de l’ASVEL, Guerschon Yabusele a réalisé un double-double (24 points et 10 rebonds). Avec 37 d’évaluation, il est le MVP de la semaine. C’est également la troisième fois qu’il est le MVP français.

A l’issue de cette journée, le Top 4 n’a pas changé et est composé du FC Barcelona, du CSKA Moscou, de l’Anadolu Efes et de Milano.

Jeudi et vendredi, se disputait l’avant-dernière journée de la saison régulière.

Le gros match de la journée opposait le Fenerbahce, cinquième, au leader barcelonais. Tous les deux d’ores et déjà qualifiés, ils cherchent à assurer la meilleure place finale possible. Le club catalan remporte les deux premiers quarts et mène de 5 points à la pause. Le club stambouliote revient au score mais le Barca s’envole définitivement à compter de la 28ème minute. Il s’assure une belle victoire à l’extérieur 82-73. L’équipe de Sarunas Jasikevicius a largement dominé dans le secteur des rebonds (36 à 21). Ses leaders ont été Kyle Kuric, Nikola Mirotic et Brandon Davies. Le FC Barcelona remporte ainsi la saison régulière.

Dans un duel moscovite, le CSKA recevait à la Megasport Arena le Khimki devant 3 261 spectateurs. Le club de la banlieue de la capitale russe devait se passer d’Alexey Shved pour ce match. Il n’a jamais mené lors de cette rencontre? Le CSKA remporte les trois premiers quarts et mène de 29 points au bout de 30 minutes. Il s’impose finalement 97-72. L’équipe de Dimitris Itoudis a réussi 32 de ses 44 tirs à 2 points, soit presque 73% de réussite. Son leader a encore une fois été l’intérieur allemand Johannes Voigtmann en sortie de banc. Le CSKA Moscou s’assure l’avantage du terrain en quarts.

En ouverture de la journée, Baskonia, septième et à la lutte pour une place en Play-Offs, recevait l’Anadolu Efes, troisième. Le club stambouliote remporte les deux premiers quarts et mène de cinq points au moment de rentrer aux vestiaires. Après la pause, la dynamique s’inverse et le club basque remporte les deux quarts suivants. Et Luca Vildoza envoie le match en prolongation avec un tir à 3 points quasiment au buzzer. Dans le temps additionnel, l’Anadolu Efes marque les six premiers points et s’impose 111-101. L’équipe d’Ergin Ataman était emmené par Shane Larkin, auteur de 30 points en sortie de banc. Cette victoire permet à l’Anadolu Efes de s’assurer également l’avantage du terrain en quart. Quant à Baskonia, il sort du Top 8.

Milano, quatrième, se déplaçait en Grèce pour y affronter le Panathinaikos. Ce dernier récupérait Nemanja Nedovic. Le club lombard débute bien la rencontre, gagne les deux premiers quarts et mène de 17 points à la pause. En seconde mi-temps, le club de la capitale grecque réagit et remporte les deux quarts suivants. Il revient à 10 points au moment d’entrer dans la dernière période. Et Mario Hezonja égalise à une seconde du terme. En dehors du premier panier du match, le club grec prend l’avantage pour la première fois en prolongations. Malgré un 6-0 italien dans le final, le Panathinaikos crée la surprise et s’impose face à Milano 86-83. Avec 21 d’évaluation, Georgios Papagiannis a été le leader de l’équipe d’Oded Katash.

Le Bayern Munich, sixième, recevait le Zalgiris Kaunas. Le club bavarois a pour objectif d’assurer sa qualification pour les Play-Offs. L’arrière américain Nick Weiler-Babb était de retour pour l’occasion. Le match a été très disputé. Aucun quart-temps ne s’est joué par plus de deux points. A l’entrée de la dernière minute, le club lituanien mène d’un tout petit point. Mais à 2 secondes du buzzer, Joffrey Lauvergne fait faute sur Vladimir Lucic et lui offre deux lancers. L’ailier serbe ne faillit pas et marque les deux. Le Bayern Munich remporte ainsi la victoire in extremis 71-70. En plus d’avoir été décisif, Lucic a été le leader du Bayern avec une évaluation de 18. Cette victoire permet au Bayern Munich d’officialiser sa participation à la suite de la compétition.

En clôture de la journée, le Real Madrid, huitième, recevait l’Olympiacos. Le club de la capitale espagnole est à la lutte pour une place dans le Top 8 final. Le club grec n’a jamais mené dans cette rencontre. Le Real a remporté les trois premiers quarts et menait de 15 points au bout de 30 minutes. Il l’emporte au final 72-63. Ce match s’est résumé à une opposition à l’aile entre Gabriel Deck et Sasha Vezenkov. Avec 28 d’évaluation, le premier est le meilleur ailier de la semaine. Le second, avec 24, en est le meilleur ailier européen. Le Real Madrid remonte d’une place au classement et se positionne septième. Il a son destin entre les mains pour la qualification en Play-Offs.

Le Zenit St Petersburg, à un pas du Top 8, recevait l’ASVEL devant 3195 spectateurs. Le club russe domine la première mi-temps mais les débats restent assez équilibrés. Il mène à la pause de 4 points. Au retour des vestiaires, le Zenit hausse le ton en défense. Il limite son adversaire à 6 points dans le troisième quart et à 16 sur l’ensemble de la deuxième mi-temps. Il s’impose très facilement 87-53. L’équipe de Xavi Pascual a largement dominé dans le secteur des rebonds (35 à 23). Elle a été portée par son duo de forwards Will Thomas-Mateusz Ponitka, auteur d’une évaluation cumulée de 34. Le Zenit St Petersburg reprend ainsi position dans les huit premiers et sera maitre de son destin.

Valencia, également à la lutte pour la qualification, se déplaçait à Berlin pour y affronter l’Alba. Le club de la capitale allemande démarre très fort le match. Il remporte le premier quart et mène de 13 points à l’issue de celui-ci. Mais le club espagnol se reprend ensuite et gagne les trois quarts suivants. Il reprend l’avantage à 1 minutes et 17 secondes de la fin de la rencontre. Valencia finit par s’imposer 90-86. L’équipe de Jaume Ponsarnau a été emmenée par le duo extérieur Klemen Prepelic-Nikola Kalinic, auteur d’une évaluation cumulée de 50. Cette victoire est capitale pour Valencia afin de garder intactes ses chances de continuer sa route.

Enfin, l’Etoile Rouge Belgrade recevait le Maccabi Tel-Aviv. Les deux équipes n’ont plus d’objectif en cette fin de saison. Le club israélien débute le mieux la rencontre et mène au bout des 10 premières minutes de 6 points. Mais le club serbe remporte les trois quarts suivants et s’impose tranquillement 76-64. Le leader de l’équipe a été l’arrière américain Jordan Loyd. De plus, Marko Simonovic et Landry Nnoko sont tous les deux co-meilleurs rebondeurs de la semaine avec 11 unités.

A l’issue de cette journée, le Barca a donc verrouillé la première place de la saison régulière.

Derrière, le CSKA Moscou et l’Anadolu Efes sont à la lutte pour la deuxième place.

Milano, le Fenerbahce et le Bayern vont se battre pour l’avantage du parquet en quart.

Pour terminer, le Real, le Zenit, Baskonia et Valencia sont à la lutte directe pour le Top 8. Deux places sont encore en jeu.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Guerschon Yabusele (PF/Fra/25)

ASVEL

37 d’éval (24 pts à 6/12, 10 rbds, 2 pds)


Meilleur 5 :

PG Nando De Colo

Fenerbahce

27 d’éval

SG Rokas Giedraitis

Baskonia

35

SF Gabriel Deck

Real Madrid

28

PF Guerschon Yabusele

ASVEL

37

C Jordan Mickey

Khimki Moscou

36

B Johannes Voigtmann

CSKA Moscou

31


Meilleur 5 européen :

PG Nando De Colo

Fenerbahce

27 d’éval

SG Rokas Giedraitis

Baskonia

35

SF Sasha Vezenkov

Olympiacos

24

PF Guerschon Yabusele

ASVEL

37

C Ante Zizic

Maccabi Tel-Aviv

33

B Johannes Voigtmann

CSKA Moscou

31


Rising star :

Usman Garuba (PF/Esp/19)

Real Madrid

20 d’éval (12 pts à 5/6 dont 2/3 à 3 pts, 6 rbds, 4 pds, 3 ct)


Meilleur marqueur:

Alexey Shved

Khimki Moscou

32 pts

Meilleurs rebondeurs :

Achille Polonara

Marko Simonovic

Landry Nnoko

Baskonia

Etoile Rouge Belgrade

Etoile Rouge Belgrade

11 rbds

Meilleur passeur :

Kostas Sloukas

Olympiacos

11 pds


Le classement:

  1. Barcelona 24-9
  2. CSKA Moscou 22-10
  3. Anadolu Efes 22-11
  4. Milano 20-13
  5. Fenerbahce
  6. Bayern Munich
  7. Real Madrid 19-14
  8. Zenit St Petersburg 18-14
  9. Baskonia 18-15
  10. Valencia
  11. Zalgiris Kaunas 16-17
  12. Olympiacos 15-18
  13. Maccabi Tel-Aviv 14-19
  14. ASVEL 13-20
  15. Panathinaikos 11-20
  16. Alba Berlin 11-22
  17. Etoile Rouge Belgrade 10-23
  18. Khimki Moscou 4-29

En gras, les équipes qualifiées. En italique, les équipes éliminées.

Photo: Guershon Yabusele (ASVEL, Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements