Stephen Brun sur la saison de l’ASVEL en Euroleague : « T.J. Parker, un bilan forcément positif »

Clément Carton
0

Malgré l’un des plus petits budgets de la compétition, l’ASVEL termine à une honorable 14e place de l’Euroleague version 2020-2021. C’est mieux que lors de la saison précédente. Consultant pour RMC Sport, Stephen Brun dresse le bilan de la saison villeurbannaise, de son coach rookie T.J. Parker et de l’avenir éclairci du club avec l’obtention prochaine de la licence A lui permettant de jouer la plus grande des compétitions européennes pendant 10 ans.

L’ASVEL termine cette saison d’Euroleague avec 13 victoires et 21 défaites au 14e rang de la compétition. Quel bilan dressez-vous ?
Le bilan est plutôt correct par rapport aux attentes, à la concurrence, à la progression en termes de chiffres par rapport à la saison dernière. Il faut aussi prendre en compte que c’était une équipe neuve, avec un coach rookie. Quand on voit que derrière il y a l’ALBA, le Panathinaïkos, l’Etoile Rouge et le Khimki, on s’aperçoit que ce sont des équipes qui ont bien plus d’expérience que les Villeurbannais dans cette compétition. Donc la saison est correcte mais elle laisse quelques regrets sur la fin, il y avait peut-être moyen d’aller chercher la 11e ou la 12e place.

On a même cru que l’ASVEL, au bilan quasi équilibré après 25 journées, aurait pu rester jusqu’au bout dans la course aux playoffs. Qu’est-ce qu’il a finalement manqué cette saison ?
Un petit peu de régularité. Il y a eu beaucoup de différence de niveau sur certaines rencontres, trop à mes yeux. Les Villeurbannais étaient capables de monter très haut et aussi de descendre très bas. Il a manqué un peu de lucidité et d’expérience sur les fins de rencontres, il y a un paquet de matchs qui se perdent de peu : l’ALBA Berlin, l’Olympiakos à domicile où on va en prolongation alors qu’on oublie de faire faute sur Sloukas, en fin de saison également. En fin de match, certains garçons ont laissé beaucoup de gomme et n’avaient plus suffisamment de lucidité pour faire les bons choix. Voilà, les regrets sont là. On a espéré un miracle après la série de 6 victoires consécutives mais on s’est aperçu que c’était quand même compliqué d’enchaîner physiquement, surtout quand il y avait deux matchs par semaine, les organismes étaient touchés. Et puis en face, il y avait des belles équipes de basket aussi.

L’ASVEL paie peut-être son mauvais début de saison…
Villeurbanne a débuté avec 3 victoires sur les 12 premiers matchs. C’est déjà une belle balle dans le pied en vue de l’objectif, s’il était vraiment existant, de top 8. Ce départ a été compliqué car équipe renouvelée quasiment entièrement à l’intersaison, nouveau coach, nouveau staff, donc il fallait apprendre à vivre et jouer ensemble. Le fait qu’il n’y ait pas de Jeep Elite, ça a parfois été un avantage sur l’aspect fraîcheur mais ça a aussi été un inconvénient sur le début de saison parce que tu n’as pas de match dans les pattes, tu ne peux pas régler ton collectif, tu ne peux pas reprendre confiance sur des matchs face à des équipes françaises quand t’es dans le dur en Euroleague. Il y a eu le Covid aussi, et quelques blessures. Après, on s’aperçoit que quand l’équipe a appris à se connaître, elle était capable de produire

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo : Stephen Brun (RMC Sport)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements