En quelques stats: le Top 16 de la Basketball Champions League, 6ème journée

Ludovic Renouf
0

En milieu de semaine, se disputait la sixième et dernière journée du Top 16 de la Basketball Champions League (BCL).

Avant cette dernière journée, il ne restait que deux tickets à distribuer pour le Final 8.

Tout d’abord, Strasbourg, dernier de son groupe, recevait le Türk Telekom Ankara, avant-dernier. Il reste une place à jouer dans ce groupe et les différents point-average particuliers font que le vainqueur de cette rencontre se qualifiait pour le Final 8. La SIG était au complet alors que le club turc récupérait Kamar Baldwin. Le début de match est très équilibré et, au bout de 30 minutes, chaque équipe a remporté un quart-temps et le club de la capitale turque mène d’un petit point. Mais, dès le début du quatrième quart, la SIG prend le leadership et s’envole au score. Il survole cette dernière période et s’impose 91-81. L’équipe de Lassi Tuovi a perdu seulement 6 ballons. Elle a été emmenée par un trio composé de Bonzie Colson, Jaromir Bohacik et Ike Udanoh, auteur d’une évaluation cumulée de 63. Le tchèque est le meilleur arrière européen de la journée. De plus, Jean-Baptiste Maille, en sortie de banc, est le MVP français pour la seconde fois de la saison. C’est également la quatrième fois d’affilée qu’un joueur de la SIG obtient ce trophée. Strasbourg, pas favori au départ du Top 16 et auteur de trois défaites pour débuter, réussit l’exploit de se qualifier pour la suite de la compétition.

Dans le groupe I, se disputait le dernier ticket pour le Final 8. Le Pinar Karsiyaka recevait Brindisi pour un duel décisif. Le club italien était en pole et le club turc devait l’emporter de 4 points ou plus pour se qualifier. Karsiyaka était au complet alors que Brindisi déplorait toujours l’absence de son arrière star D’Angelo Harrison. Ce dernier n’a mené au score que pendant 3 minutes en début de match. Le match a été assez équilibré pendant 17 minutes puis le club turc a largement dominé la suite. Le Pinar Karsiyaka a remporté tous les quarts et donc la rencontre 107-88. Il a réussi un joli 12/23 à 3 points et dominé dans le secteur des rebonds (38 à 24). L’équipe d’Ufuk Sarica a été portée par le trio Tony Taylor-DJ Kennedy-Raymar Morgan et qui a collecté 79 d’évaluation. Avec 30 points, Tony Taylor est le meilleur marqueur de la semaine. En ajoutant 7 passes décisives, il est aussi le MVP de la journée. Kennedy en est lui le meilleur ailier. Quant à Sek Henry, il en est le meilleur passeur avec 9 unités. Le Pinar Karsiyaka a ainsi deux joueurs dans le Meilleur Cinq de la journée ainsi que le meilleur marqueur et le meilleur passeur. Et cerise sur le gâteau, il se qualifie pour le Final 8.

Dans l’autre match, l’Hapoel Holon recevait le Tofas Bursa. L’équipe turque récupérait Jeremy Simmons pour l’occasion mais perdait Berk Ugurlu. L’équipe israélienne, déjà qualifiée, n’a gagné aucun quart et s’incline largement 90-71. Le duo de forwards Berkan Durmaz-Tomislav Zubcic a été décisif pour le Tofas Bursa avec une évaluation cumulée de 45. Ils intègrent tous les deux le Meilleur Cinq européen de la semaine.

Dans le groupe J, dans le match au sommet, Tenerife recevait le San Pablo Burgos. Toutes deux qualifiées, les deux équipes espagnoles étaient à la lutte pour la première place du groupe. Le club insulaire récupérait Giorgi Shermadini mais enregistrait le forfait de Spencer Butterfield. Du côté castillan, Omar Cook revenait sur les parquets mais Vitor Benite et Xavi Rabaseda étaient absents. Il n’y a eu aucun suspens dans cette rencontre. En dehors du premier panier, le San Pablo Burgos n’a jamais mené et n’a remporté aucun quart. Tenerife s’impose très facilement 89-60 et prend la première place du groupe. Il a dominé à l’intérieur avec le duo Emir Sulejmanovic-Giorgi Shermadini qui a cumulé 35 d’évaluation. Le georgien est même le meilleur pivot européen de la semaine.

Dans le duel des équipes éliminées, Igokea recevait le VEF Riga. La première mi-temps est à l’avantage du club bosnien. Il limite son adversaire à 8 points dans le premier quart et à 20 points sur le première période. A la pause, le club de la Republika Srpska mène de 14 points. Au retour des vestiaires, la dynamique s’inverse et le club letton remporte les deux derniers quarts. Il échoue tout de même à 6 points et Igokea s’impose 64-58 dans un match défensif. Le leader de l’équipe de Dragan Bajic a été le pivot Jackie Carmichael, avec un double-double 12 points-10 rebonds. Son coéquipier à l’intérieur, Dalibor Ilic, est le Rising Star de la journée pour la cinquième fois de la saison et la troisième fois d’affilée. Du côté letton, Michale Kyser est le meilleur rebondeur de la semaine avec 14 unités. Il établit ainsi le record de la saison.

Dans le groupe K, l’AEK Athènes recevait Nizhny Novgorod. Le club grec enregistrait les forfaits de Dimitrios Katsivelis et Matt Lojeski alors que le club russe déplorait les absences d’Artem Komolov et Andrei Vorontsevich, compensées par le retour d’Evgeny Baburin. Les débats sont équilibrés en première période et les deux équipes sont à égalité à la pause. Mais dans le troisième quart, Nizhny Novgorod prend le leadership et le remporte de 9 points. Dans le dernier quart, le club de la capitale grecque revient et égalise à 1 minute 53 du terme. L’AEK Athènes finit par s’imposer in extremis 79-78. Kingsley Moses a été décisif dans cette victoire avec une évaluation de 21.

Dans le groupe L, Zaragoza se déplaçait en Allemagne pour y affronter Bamberg. Ce match s’est déroulé en avance le 23 mars. Le club espagnol devait se passer des services de Dylan Ennis et Javier Justiz. Bamberg a remporté tous les quarts et réussi une orgie offensive, marquant au moins 27 points dans chacune des périodes. Il s’est imposé sans aucune difficulté 117-76. Au niveau de l’évaluation, il a obtenu plus du double de celle de son adversaire (148 à 71). L’équipe de Johan Roijakkers a été emmenée par un trio composé de Michele Vitali, Shevon Thompson et Chase Fieler, auteur d’une évaluation cumulée de 71. Auteur d’un match offensif parfait en sortie de banc, Michele Vitali est le MVP européen de la journée. Shevon Thompson en est, quant à lui, le meilleur pivot.

Nymburk se déplaçait à Sassari en étant déjà qualifié. Le club tchèque domine largement le début de match et remporte les trois premiers quarts. Il mène ainsi de 21 points à l’issue des 30 premières minutes. Nymburk s’impose finalement 91-73. L’équipe d’Oren Amiel a été portée par le duo Omar Prewitt-Hayden Dalton. Le second est le meilleur intérieur de la semaine. De plus, Jakub Tuma en est le meilleur meneur européen.

Tenerife est la meilleure équipe de ce Top 16 devant Nymburk.

Seul le VEF Riga termine sans victoire au compteur. Sassari l’accompagne en queue de peloton.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Tony Taylor (PG/US/30)

Pinar Karsiyaka

30 d’éval (30 pts à 8/13 dont 3/5 à 3 pts, 2 rbds, 7 pds)


Meilleur 5 :

PG Tony Taylor

Pinar Karsiyaka

30 d’éval

SG Josh Bostic

Brindisi

23

SF DJ Kennedy

Pinar Karsiyaka

27

PF Hayden Dalton

Nymburk

24

C Shevon Thompson

Bamberg

24

B Michele Vitali

Bamberg

27


MVP européen:

Michele Vitali (SG/Ita/29)

Bamberg

27 d’éval (23 pts à 8/8 dont 6/6 à 3 pts, 1/1 aux LF, 1 rbd, 4 pds)


Meilleur 5 européen :

PG Jakub Tuma

Nymburk

15 d’éval

SG Jaromir Bohacik

Strasbourg

21

SF Berkan Durmaz

Tofas Bursa

21

PF Tomislav Zubcic

Tofas Bursa

24

C Giorgi Shermadini

Tenerife

17

B Michele Vitali

Bamberg

27


MVP français:

Jean-Baptiste Maille (PG/27)

Strasbourg

10 d’éval (8 pts à 2/7 dt 2/4 à 3pts, 2/2 aux LF, 2 rbds, 5 pds)


Rising star :

Dalibor Ilic (PF/Bos-Ser/21)

Igokea

15 d’éval (10 pts à 3/6, 8 rbds, 1 pd)


Meilleur marqueur:

Tony Taylor

Pinar Karsiyaka

30 pts

Meilleur rebondeur :

Michale Kyser

VEF Riga

14 rbds

Meilleur passeur :

Sek Henry

Pinar Karsiyaka

9 pds


Voici les classements:

Groupe I:

  1. Hapoel Holon 4-2
  2. Pinar Karsiyaka 3-3
  3. Brindisi
  4. Tofas Bursa 2-4

Groupe J:

  1. Tenerife 5-1
  2. San Pablo Burgos 4-2
  3. Igokea 3-3
  4. VEF Riga 0-6

Groupe K:

  1. Nizhny Novgorod 4-2
  2. Strasbourg 3-3
  3. AEK Athènes
  4. Türk Telekom 2-4

Groupe L:

  1. Nymburk 5-1
  2. Zaragoza 4-2
  3. Bamberg 2-4
  4. Sassari 1-4

En gras les équipes qualifiées. En italique les équipes éliminées.

Photo: Tony Taylor (Pinar Karsiyaka, FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements