En quelques stats: L’Euroleague, 34ème journée

Ludovic Renouf
0

En Europe, la semaine passée, se déroulait la 34ème et dernière journée de la saison régulière de l’Euroleague.

A l’aube de la journée, il restait deux tickets pour les play-offs à distribuer. De plus, seul le Barca était assuré de la première place. Toutes les autres positions du Top 8 étaient à définir.

En ouverture de la journée, le CSKA Moscou, deuxième, recevait l’ASVEL à la Megasport Arena devant 2 722 spectateurs. En plus de Mike James et de Joel Bolomboy, le club russe enregistrait le forfait de Tornike Shengelia. Du côté français, c’est William Howard qui manquait à l’appel. Le club moscovite remporte les deux premiers quarts et mène de 6 points à la pause. Au retour des vestiaires, Villeurbanne réalise un très bon troisième quart et mène pour la première fois de la rencontre en fin de ce quart. Mais ce leadership est éphémère et le CSKA réagit aussitôt. Il gagne le dernier quart 30-10 et s’impose facilement 88-70. L’équipe de Dimitris Itoudis n’a perdu que 6 ballons. Elle a été emmenée par son axe 1-5 Gabriel Lundberg-Michael Eric, avec une évaluation cumulée de 57. Ce duo correspond également aux deux dernières recrues du club. Le premier, avec 30 d’évaluation en sortie de banc, est le Meilleur Sixième homme de la semaine. Le second en est le meilleur pivot. Cette victoire permet au CSKA Moscou d’assurer la deuxième place.

Milano, quatrième, recevait le troisième, l’Anadolu Efes. Suite à la victoire du CSKA Moscou, le club turc n’avait plus rien à jouer lors de cette rencontre. Il devait se passer des services de Krunoslav Simon alors que le club italien récupérait Malcolm Delaney mais perdait Kyle Hines et Andrea Cinciarini. Ce dernier prend d’entrée les commandes du match. Il ne perd aucun quart et s’impose très largement 98-75. L’équipe d’Ettore Messina a réussi un joli 10/20 à 3 points. Elle a été portée par son duo de forwards Shavon Shields-Zach LeDay. De plus, Sergio Rodriguez est le co-meilleur passeur de la semaine avec 10 unités. Du côté turc, Rodrigue Beaubois s’est mis en valeur. Avec 21 d’évaluation, il est le meilleur arrière de la journée. L’AX Armani Exchange Milano verrouille la quatrième place et l’avantage du terrain en quarts.

Le cinquième, Fenerbahce, recevait le Real Madrid, septième. C’était l’un des duels très attendus de la journée. Le club turc a perdu Jan Vesely sur blessure alors que le club espagnol enregistrait les retours de Sergio Llull et Alex Tyus. Le Real débute bien et remporte les deux premiers quarts. A la pause, il mène de 13 points. Le club stambouliote réagit alors et revient à 10 points. Mais le Real Madrid réalise un gros dernier quart et s’impose facilement 93-67. L’équipe de Pablo Laso a tenté 38 tirs à 3 points, soit 1.5 fois plus qu’à 2 points, pour 19 tirs réussis. Son leader a été Nicolas Laprovittola. Avec un joli double-double (18 points-10 passes), il est le meilleur meneur européen de la semaine ainsi que le co-meilleur passeur. Du côté du Fenerbahce, seul Nando De Colo a été bon. Auteur de 27 d’évaluation, il est le MVP français pour la douzième fois cette saison. Grâce à cette victoire, le Real Madrid se qualifie pour les play-offs et passe même son adversaire du soir pour prendre la sixième place.

En clôture de la journée, le Bayern Munich, sixième, se déplaçait en Catalogne pour y affronter le leader, le FC Barcelona. N’ayant plus rien à jouer, ce dernier met au repos Nikola Mirotic, Cory Higgins et Pierre Oriola. Ce match marquait les débuts de Pau Gasol pour son retour sous le maillot de son club formateur. Le club bavarois déplorait l’absence de Nick Weiler-Babb. Le Bayern prend les commandes dès le début de la rencontre. Il marque 29 points dans le premier quart et mène de 7 points. Le club espagnol reprend le dessus et revient à 5 points à l’issue des 30 premières minutes. Le Bayern Munich assure la victoire dans le dernier quart et s’impose 82-72. Le Barca n’a jamais mené. L’équipe d’Andrea Trinchieri a été porté par un trio composé de Jalen Reynolds, Wade Baldwin et Vladimir Lucic, et auteur d’une évaluation cumulée de 67. Le premier est même le meilleur marqueur de la journée avec 26 points. Du côté barcelonais, Leandro Bolmaro a profité de l’absence d’Higgins pour se mettre en évidence. Avec 12 d’évaluation, il est le Rising Star de la semaine pour la seconde fois de la saison. Le Bayern Munich profite de la défaite du Fenerbahce pour prendre la cinquième place.

Le Zenit St Petersburg, huitième, recevait le Maccabi Tel-Aviv à la Yubileyny Sports Palace avec un public de 3 532 spectateurs. Le club russe est à la lutte pour le dernier sésame pour les play-offs. Il n’y a pas eu de suspens dans cette rencontre. Le club israélien n’a jamais été devant au score et le Zenit a construit sa victoire petit à petit. Il s’impose 86-69. L’équipe de Xavi Pascual a été emmenée par le duo Tarik Black-Mateusz Ponitka. Le second est même le meilleur ailier de la semaine. Ce résultat lui permet de conserver la huitième place. Le Zenit ira chercher ensuite sa place définitive dans le Top 8 en battant le Panathinaikos en match en retard.

Aux portes du Top 8, le duel fratricide opposait valencia à Baskonia. L’objectif pour les deux équipes espagnoles était de gagner pour espérer. Le club valencian récupérait Martin Hermannsson alors que le club basque devait se passer des services de Tonye Jekiri. Valencia domine le début de rencontre et mène de 4 points au bout de 10 minutes. Puis Baskonia fait un très bon deuxième quart qui lui permet de reprendre l’avantage et mène 5 points à la pause. Au retour des vestiaires, la dynamique s’inverse à nouveau et Valencia gagne les deux derniers quarts. L’avant-dernier lui permet de passer devant et le dernier d’assurer la victoire. Il s’impose 86-81. L’équipe de Jaume Ponsarnau a dominé dans le secteur des rebonds (42 à 30). C’est d’ailleurs son secteur intérieur qui a été décisif avec le duo Derrick Williams-Bojan Dubljevic, qui a collecté une évaluation de 48. Les deux victoires du Zenit rendent vaine la victoire de Valencia et met en péril sa participation à la saison prochaine.

Le Zalgiris Kaunas recevait le Panathinaikos Athènes. Le club lituanien enregistrait les forfaits de Nigel Hayes et de Joffrey Lauvergne pour l’occasion. Le match est sans enjeu puisque les deux équipes sont d’ores et déjà éliminées. Le club grec n’aura jamais mené et le Zalgiris remporte une victoire facile 93-78. Le leader de l’équipe de Martin Schiller a été Thomas Walkup. Avec une évaluation de 29, il est le meilleur meneur de la semaine. De plus, starter à la place de Lauvergne, Martinas Geben est le meilleur pivot européen. Le Zalgiris Kaunas finit ainsi la saison européenne sur un bilan équilibré.

L’Olympiacos recevait le Khimki Moscou, dernier. Le club grec récupérait Aaron Harrison mais perdait Livio Jean-Charles. Quant au club russe, son meilleur joueur lors des derniers matchs, Jordan Mickey, venait s’ajouter à la longue liste des absents. Après une première mi-temps équilibrée où chacune des équipes a gagné un quart, le club athénien prend l’ascendant dans le troisième quart. L’Olympiacos remporte une victoire logique 82-75. Le leader de l’équipe de Georgios Bartzokas a été encore une fois Sasha Vezenkov. Avec 11 rebonds, il est le co-meilleur rebondeur de la semaine. En ajoutant 20 points, il en est le MVP pour la seconde fois de la saison.

Enfin, l’Alba Berlin recevait l’Etoile Rouge Belgrade pour leur dernier match européen de la saison. Le club de la capitale allemande a remporté chacun des quarts. Il a limité son adversaire à 8 points dans le deuxième quart et à 58 points sur la rencontre. Il s’impose largement 81-58. L’équipe d’Aito Garcia Reneses a été emmenée par son meneur Peyton Siva, auteur de 17 points et 8 passes. Du côté serbe, Landry Nnoko est le co-meilleur rebondeur de la semaine avec 11 unités pour la seconde fois de la saison.

A l’issue de cette journée, les quarts de finale seront donc les suivants (au meilleur des 5 manches):

  • Barcelona-Zenit St Petersburg
  • CSKA Moscou-Fenerbahce
  • Anadolu Efes-Real Madrid
  • Milano-Bayern Munich

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Sasha Vezenkov (PF/Chy-Bul/25)

Olympiacos

31 d’éval (20 pts à 7/11, 11 rbds, 1 pd)


Meilleur 5 :

PG Thomas Walkup

Zalgiris Kaunas

29 d’éval

SG Rodrigue Beaubois

Anadolu Efes

21

SF Mateusz Ponitka

Zenit St Petersburg

20

PF Sasha Vezenkov

Olympiacos

31

C Michael Eric

CSKA Moscou

27

B Gabriel Lundberg

CSKA Moscou

30


Meilleur 5 européen :

PG Nicolas Laprovittola

Real Madrid

29 d’éval

SG Rodrigue Beaubois

Anadolu Efes

21

SF Mateusz Ponitka

Zenit St Petersburg

20

PF Sasha Vezenkov

Olympiacos

31

C Martinas Geben

Zalgiris Kaunas

17

B Gabriel Lundberg

CSKA Moscou

30


MVP français:

Nando De Colo (SG/33)

Fenerbahce

27 d’éval (23 pts à 9/17 dont 2/3 à 3 pts, 3/3 aux LF, 5 rbds, 1 pd)


Rising star :

Leandro Bolmaro (SG/Arg-Ita/20)

Barcelona

12 d’éval (12 pts à 3/6 dont 1/1 à 3 pts, 1 rbd, 3 pds, 4 bps)


Meilleur marqueur:

Jalen Reynolds

Bayern Munich

26 pts

Meilleurs rebondeurs :

Sasha Vezenkov

Landry Nnoko

Olympiacos

Etoile Rouge Belgrade

11 rbds

Meilleurs passeurs :

Nicolas Laprovittola

Sergio Rodriguez

Real Madrid

Milano

10 pds


Le classement:

  1. Barcelona 24-10
  2. CSKA Moscou 23-10
  3. Anadolu Efes 22-12
  4. Milano 21-13
  5. Bayern Munich
  6. Real Madrid 20-14
  7. Fenerbahce
  8. Zenit St Petersburg
  9. Valencia 19-15
  10. Baskonia 18-16
  11. Zalgiris Kaunas 17-17
  12. Olympiacos 16-18
  13. Maccabi Tel-Aviv 14-20
  14. ASVEL 13-21
  15. Alba Berlin 12-22
  16. Panathinaikos 11-22
  17. Etoile Rouge Belgrade 10-24
  18. Khimki Moscou 4-30

En gras, les équipes qualifiées. En italique, les équipes éliminées.

Photo : Sasha Vezenkov (Olympiakos, Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mai 2021
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements