Résumés by TCL (28e journée de Jeep Elite) : Pau stoppe Strasbourg, Monaco en mode rouleau compresseur !

Vous n’avez pas suivi quotidiennement la 28e journée de Jeep Elite cette semaine ? Pas de panique, la rédaction de Basket Europe et son partenaire TCL vous résume l’essentiel de ce qu’il ne fallait pas louper. Au sommaire, la jolie victoire de Pau face à Strasbourg mais aussi celle de Roanne face au Mans ainsi qu’un résumé de toutes les autres rencontres de cette journée.

Roanne – Le Mans : 90-72

Les Roannais ont signé une cinquième victoire consécutive face à une équipe du Mans qui restait sur un succès sur le fil en prolongation à Boulazac. Si la première mi-temps était équilibrée (44-43), Le Mans a plongé et a subi la loi des Choraliens. En passant un 12-0 initié par un trois-points de Jamel Artis (65-51) puis une série de trois paniers à trois-points de Thomas Ville, Roanne a définitivement mis fin au suspense (83-62) avant que Renathan Ona Embo et Ronald March (16 points, 4 passes décisives, 5 interceptions) continuent leur festival pour s’imposer de +18 (90-72).

Cholet – Limoges : 81-82

Il s’en est fallu de peu pour que Limoges passe à la trappe à la Meilleraie face au tandem Michael Stockton et Vafessa Fofana en toute fin de partie jusqu’à ce que Philip Scrubb ne se mue en sauveur à trois secondes du buzzer ! Après une première mi-temps équilibrée, Limoges à pris les commandes du match grâce à Speedy Smith et Marcus Ginyard mais les Choletais se sont repris grâce à Lasan Kromah et Ian Miller, qui ont fait repasser Cholet en tête à la marque. En fin de match, Cholet s’est fait refroidir a du s’incliner sur un trois-points de Philip Scrubb qui était le seul de la soirée pour lui (81-82).

Pau-Lacq-Orthez – Strasbourg : 76-69

Une grosse performance de l’Elan Béarnais à domicile ! Voilà ce qu’on attendait de l’Elan Béarnais qui est sorti vainqueur d’une lutte acharnée avec Strasbourg qui restait sur sept victoires consécutives, le tout sans Nicolas De Jong ni Ousmane Dramé. Les hommes d’Eric Bartecheky ont dominé la SIG grâce à un duo Vee Sandford et Petr Cornélie qui n’a pas tremblé sur la ligne des lancers-francs et ainsi décrocher un joli succès face aux Alsaciens.

Dijon – Boulazac : 86-77

Trois jours après sa désillusion à domicile face au Mans (défaite 99-105 en prolongation), Boulazac a montré un visage conquérant sur le parquet de Dijon en tenant la dragée haute à la JDA pendant près de trois quart-temps avant de craquer face à un trio David Holston, Jaron Johnson et Gerald Robisnon décisif qui ont permis à la JDA de s’offrir une précieuse victoire pour consolider leur seconde place au classement sur le score de 86-77.

Le Portel – Gravelines-Dunkerque : 89-65

Le derby entre Le Portel et Gravelines-Dunkerque a été un événement marquant de la saison régulière ces dernières années, avec bien souvent au moins autant de spectacle en tribunes que sur le terrain. Ce samedi en début de soirée, Le Portel n’a pas eu besoin de ses bouillants supporters pour retrouver des couleurs, l’ESSM ayant étouffé son voisin gravelinois, orphelin de son meneur Briante Weber et se sont offert “l’Opalico” en s’imposant (89-65).

Monaco – Chalons-Reims : 94-76

Sur la lancée de sa qualification en finale de l’Eurocup et malgré les absences de Rob Gray et Damien Inglis, Monaco a livré un match plein face à Châlons-Reims. Emmenés par un Branden Frazier déchaîné (25 points à 5/6 à 3 points, 4 passes décisives), les hommes de Zvezdan Mitrovic l’ont emporté 94 à 76, malgré les quelques fulgurances de Gani Lawal, Joshiko Saibou et Travis Leslie en fin de match pour les Marnais.

TCL TV QLED

Photo d’ouverture : Jérémy Leloup (Pau-Lacq-Orthez – Éric Traversié).

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements