Europe – Le point sur la Ligue Adriatique : l’Étoile Rouge de Belgrade au sommet, Filip Petrusev super-star

Bruno Ferret
0

Photo d’ouverture : Filip Petrusev – Mega Soccerbet (Photo : Mega Soccerbet – Ivica Veselinov)

La saison régulière touche à sa fin dans de nombreux championnats de haut niveau en Europe. Basket Europe vous propose un panorama complet de chacun de ces championnats, en commençant par la Ligue Adriatique.

Ce premier article est proposé à l’ensemble des lecteurs du site, mais les suivants seront réservés aux abonnés. Pour s’abonner à Basket Europe, c’est ICI.

La Ligue Adriatique vient de voir sa saison régulière s’achever après 26 journées. Composée au départ de 14 équipes, cette ligue « régionale » – qui comprend des clubs serbes, croates, slovènes, monténégrins et bosniens – s’est retrouvée amputée dès avant même sa première journée du club de Koper Primorska (Slovénie), qui a dû jeter l’éponge par la faute de ses finances.

Le classement

Au terme de ces 26 journées, c’est l’Étoile Rouge de Belgrade (Serbie), club engagé en Euroleague, qui a conquis la première place avec 23 victoires pour 3 défaites. Suivent les clubs monténégrins de Buducnost Podgorica (22 v. – 4 d.) et de Mornar Bar (19 v. 7 d.), ayant tout deux participé à l’Eurocup. Le club bosnien d’Igokea, qui a participé à la BCL, a terminé à égalité avec Mornar Bar, seulement devancé par les résultats de leurs confrontations directes.

Ces quatre équipes sont qualifiées pour les play-offs au détriment de leurs suivants au classement : Cedevita Olimpija Ljubljana (Slovénie), Mega Soccerbet (Serbie) et Partizan Belgrade (Serbie).

Jaka Blazic – Cedevita Olimpija Ljubljana (Photo : Cedevita Olimpija Ljubljana – Ales Fevzer)

En bas de classement, Split, 13e avec 8 v. – 18 d., devra en passer par un barrage l’opposant au finaliste malheureux de la D2 de Ligue Adriatique (la finale oppose les Spars de Sarajevo (Bosnie) au Studentski Centar Podgorica (Monténégro) en matchs aller-retour) pour conserver sa place en D1 de la ligue.

Koper est logiquement rétrogradé (et il n’est pas dit qu’il reparte en D2 de Ligue Adriatique) alors que le vainqueur de la finale de D2 accédera à la D1 la saison prochaine.

Les play-offs

À partir de ce mardi 3 mai, les demi-finales de play-offs vont opposer d’un côté l’Étoile Rouge à Igokea et de l’autre, dans un duel 100 % monténégrin, Buducnost à Mornar Bar.

Les équipes engrangeant deux victoires seront qualifiées pour la finale, qui se déroulera au meilleur des cinq manches.

Nikola Ivanovic – Buducnost Podgorica (Photo : Buducnost Podgorica)
Les têtes connues en play-offs

Les quatre équipes qualifiées pour les play-offs de la Ligue Adriatique présentent dans leur effectif des joueurs ayant déjà évolué en France, pour l’immense majorité d’entre-eux en première division.

À l’Étoile Rouge

Marko Simonovic (Serbie, 1986, 2,03m, ailier) : à l’Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez en 2014-15, il joue cette saison 17,2 minutes pour 6,9 points (40,6 % à trois-points) et 7,5 d’évaluation. À ne pas confondre avec son homonyme monténégrin qui évolue au Mega Soccerbet.

Marko Simonovic – Étoile Rouge de Belgrade (Photo : Étoile Rouge)

Au Buducnost Podgorica

Justin Cobbs (US, 1991, 1,91m, meneur) a évolué à Gravelines-Dunkerque en 2016-17 et au Mans la saison suivante. Cette année, en 27,2 mn, il vaut 15,5 pts (52,7 % aux tirs), 3,8 passes et 18,3 d’éval.

Justin Cobbs – Buducnost Podgorica (Photo : Buducnost Podgorica)

À Mornar Bar

Derek Needham (US, 1990, 1,80m, meneur) jouait à Monaco en 2018-19. Cette saison, il produit 9,9 pts, 4,7 pds et 10,7 d’éval en 22,3 mn.

Taylor Smith (US, 1991, 1,99m, ailier-fort), à Gravelines-Dunkerque entre 2017 et 2019 puis à Nanterre en 2019-20, joue 23,3 mn pour 9,4 pts (73,7 % aux tirs mais 47,1 % aux lancers francs, son talon d’Achille), 5,0 rbds, 1,9 contre et 14,0 d’éval.

Taylor Smith – Mornar Bar (Photo : Cedevita Olimpija Ljubljana – Ales Fevzer)

À Igokea

Milan Vulic (Serbie, 1991, 1,96m, arrière) est passé en 2015-16 par Pont-de-Cheruy, en… Nationale 2 ! Cette saison, il a pris part à 12 matchs de Ligue Adriatique pour 3,0 pts (53,8 % aux tirs), 1,2 rbd et 2,2 d’éval en 10,6 mn.

Anthony Clemmons (US, 1994, 1,88m, meneur) jouait à Monaco la saison passée. Cette année, en 26,2 mn, il génère 11,1 pts (39,1 % à trois-points) et 4,7 pds pour 12,3 d’éval.

Jackie Carmichael (US, 1990, 2,05m, pivot) a passé la saison dernière à Bourg-en-Bresse. En Bosnie, il joue 21,2 mn pour 8,7 pts (51,9 % à deux-points), 3,9 rbds et 9,0 d’éval.

Jackie Carmichael – Igokea (Photo : Igokea – Nikola Vuruna)

Steven Gray (US, 1989, 1,96m, arrière) a fréquenté le championnat de France de 2012 à 2016, successivement à Roanne, Gravelines-Dunkerque, Dijon et de nouveau Gravelines-Dunkerque. Il a joué 10 matchs pour Igokea, générant 8,9 pts (37,3 % à trois-points) et 6,1 d’éval.

Le coach de la saison : Dragan Bajic (Igokea)

Le Bosno-Serbe est coach d’Igokea depuis 2015 et il a hissé Igokea jusqu’aux play-offs de Ligue Adriatique, ce qui lui a valu d’être désigné Coach de l’année par ses confrères comme par les journalistes ou les fans de la Ligue Adriatique.

Dragan Bajic – Igokea (Photo : Mega Soccerbet – Ivica Veselinov)
Le MVP : Filip Petrusev (Serbie, Mega Soccerbet)

Le jeune pivot (2000, 2,11 m) n’en finit plus d’impressionner pour sa première saison « au pays » après sa formation aux États-Unis (juco puis Gonzaga en NCAA). Meilleur jeune, meilleur scoreur, meilleure évaluation de la Ligue Adriatique, il a archi-dominé le championnat au sein d’une équipe jeune mais compétitive.

31,5 mn, 23,7 pts (61,9 % à deux-points, 41,9 % à trois-points), 7,6 rbds, 1,6 pd, 1,1 ctr, 28,0 d’éval

Le cinq majeur

Le cinq majeur de la Ligue Adriatique a été désigné comme suit :

Jordan Loyd (Étoile Rouge, USA),Nikola Ivanovic (Buducnost Podgorica, MTN), Jaka Blazic (Cedevita Olimpija Ljubljana, SLV), Marko Simonovic (Mega Soccerbet, MTN) et donc Filip Petrusev.

Jordan Loyd – Étoile Rouge de Belgrade (Photo : Étoile Rouge)

Le deuxième cinq est composé de Marko Josilo (Igokea, SRB), Justin Cobbs (Buducnost Podgorica, USA), Kendrick Perry (Cedevita Olimpija Ljubljana, USA), Melvin Ejim (Buducnost Podgorica, CAN) et Roko Prkacin (Cibona Zagreb, CRO).

Le Top prospect : Filip Petrusev

MVP de la compétition, le pivot de 21 ans est bien évidemment également le meilleur jeune joueur de la Ligue Adriatique (il est même, pour Basket Europe, le meilleur U21 évoluant dans un grand championnat à égalité avec Alperen Sengun, de Besiktas). Il devance Roko Prkacin et Dalibor Ilic (Igokea).

Filip Petrusev – Mega Soccerbet (Photo : Mega Soccerbet – Ivica Veselinov)
Le défenseur de l’année : Branko Lazic (Étoile Rouge)

L’arrière serbe (1,95 m, 1989), vieux routier du club de la capitale serbe (il y joue depuis 2011), est un maillon important de la réussite de l’équipe. Même en ne jouant que 17,9 mn par match (5,5 pts à 54,0 % à trois-points, 5,6 d’éval), son influence est suffisante pour lui avoir valu cette distinction, devant la paire d’Igokea Jackie Carmichael-Edin Atic.

Branko Lazic – Étoile Rouge de Belgrade (Photo : Étoile Rouge)
Les meilleurs marqueurs

1/ Filip Petrusev (Mega Soccerbet) : 23,7 pts

2/ Jaka Blazic (Cedevita Olimpija Ljubljana) : 17,2 pts

3/ Nemanja Nenadic (FMP Belgrade) : 17,0 pts

Nemanja Nenadic – FMP Belgrade (photo : FMP Belgrade)
Les meilleurs rebondeurs

1/ Marko Simonovic (Mega Soccerbet) : 9,0 rbds

2/ Filip Petrusev : 7,6 rbds

3/ Rashawn Thomas (Partizan Belgrade) : 7,2 rbds

Les meilleurs passeurs

1/ Filip Covic (FMP Belgrade) : 6,7 pds

2/ Dayshon Smith (Mega Soccerbet) : 5,7 pds

3/ Anthony Clemmons (Igokea) : 4,7 pds

Filip Covic – FMP Belgrade (Photo : FMP Belgrade)
Les meilleurs contreurs

1/ Taylor Smith (Mornar Bar) : 1,9 ctr

2/ Filip Petrusev : 1,1 ctr

3/ Willie Reed (Buducnost) : 1,0 ctr

Les joueurs les plus adroits à deux-points

1/ Dusan Miletic (Borac) : 76,1 %

2/ Taylor Smith : 73,7 %

3/ Edin Atic (Igokea) : 69,6 %

Les joueurs les plus adroits à trois-points

1/ Marko Josilo (Igokea) : 59,2 %

2/ Branko Lazic (Étoile Rouge : 54,0 %

3/ Luka Rupnik (Cedevita Olimpija Ljubljana) : 52,3 %

Les meilleures évaluations

1/ Filip Petrusev : 28,0

2/ Marko Simonovic : 19,2

(15,8 pts, 58,2 % à deux-points, 34,7 % à trois-points, 9,0 rbds, 1,8 pd)

3/ Nemanja Nenadic (FMP Belgrade) : 18,6

(17,0 pts, 53,5 % à deux-points, 35,8 % à trois-points, 5,0 rbds, 2,5 pds

Le Français de Ligue Adriatique

Malcolm Cazalon (Mega Soccerbet, 1,98 m, 2001)

Malcolm Cazalon – Mega Soccerbet (Photo : Mega Soccerbet – Ivica Veselinov)

Formé à l’Asvel, passé par Bourg-en-Bresse puis Anvers, le talentueux arrière s’est posé cette saison dans la « pouponnière » serbe de Mega Soccerbet. Aux côtés de Filip Petrusev et Marko Simonovic, qui ont pris toute la lumière, il a eu du mal à faire sa place, montrant ses capacités par intermittence (15 pts à 3/4 à trois-points contre l’Étoile Rouge, notamment).

Sur la saison, en 19,1 mn, il tourne à 6,9 pts (50,7 % à deux-points, 38,6 % à trois-points), 1,5 rbd et 1,9 pd pour 4,4 d’éval.

Prochain championnat étudié : l’Esake grecque

x

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements