– 53 points à Monaco. Gravelines, la débâcle

Sacha RUTARD
0

A son arrivée, le coach JD Jackson va trouver à Gravelines un champ de ruines. 122-69. 53 points d’écart. Le BCM est tombé dans l’indécence à Monaco, concédant la 3e plus grosse défaite de l’histoire de Pro A/Jeep Elite, commencée en 1987, derrière les -57 d’Orléans face à Strasbourg en 2011, et les -59 d’Avignon face à Cholet en 1989. C’est aussi la première fois que Monaco marque autant de points dans un match.

Quand il y a un pareil désastre, tout est vilain à voir. La marge de l’évaluation (160-47), comme l’évolution du score (31 points d’écart à la mi-temps). Les 12 Monégasques ont participé à la mise à mort, et aucun plus de 24 minutes. La Roca Team a pris le double de rebonds, 42-21. Aux balles perdues, c’est spectaculaire, 6-19. Ce n’est pas à la réussite aux tirs que le BCM a failli (50), mais il n’en a pris que 50 contre 80 à Monaco. C’est le meneur Lucas Bourhis, qui a obtenu la meilleure évaluation côté nordiste avec 10… Etc.

“Je regrette que l’écart soit grimpé si vite sur des choses qu’on avait ciblées”, a commenté le coach intérimaire Sébastien Devos.

Mercredi, c’est l’Opalico. Il tombe mal. Les Portelois sont remontés comme des pendules après leur large victoire sur Le Mans handicapé par l’absence de trois joueurs (88-63). Il va falloir que JD Jackson accomplisse un miracle, qu’il soit capable de réveiller les morts.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements