Historique ! Basket Landes remporte un premier titre de champion de France

Pascal Legendre
0

Cette saison si spéciale, qui s’est conclue par un Final Four inédit, au Prado de Bourges, sur le modèle de celui de la NCAA et de l’Euroleague a consacré pour la première fois Basket Landes, vainqueur en finale de Lattes-Montpellier, 72-64.

Un triomphe pour Julie Barennes, qui vient de boucler sa 2e année comme coach principale en Ligue Féminine, et qui devient ainsi la deuxième femme à rafler ce trophée en 23 ans de Ligue Féminine après Valérie Garnier, trois fois avec Bourges. Pour Céline Dumerc, bientôt 39 ans, pour qui c’est le 7e titre de championne de France après les 6 gagnés avec Bourges, et qui a débloqué son compteur avec un trois-points assassin à 2’14 du buzzer. Pour Valériane Ayayi, qui a choisi de revenir dans le club de ses débuts en professionnelle après avoir reniflé les odeurs des cimes européennes avec Prague, et qui ce soir a été la meilleure marqueuse des Landaises avec 16 points. C’est son 4e titre de championne de France avec 4 clubs différents (Lattes-Montpellier, Villeneuve d’Ascq, Bourges, Basket Landes), probablement un record national.

Pour la Canadienne Miranda Ayim, qui quitte le club après 6 ans de (très) bons et loyaux services. Pour sa compatriote Katherine Plouffe toujours ardente. Pour l’Espagnole Ana Suarez, qui est un précis technique à elle seule. Pour Marie-Eve Paget, qui a planté des paniers meurtriers au meilleur moment et qui, avec son adversaire du soir, Migna Touré -par ailleurs également en verve avec 14 points-, va rejoindre dare-dare l’équipe de France 3×3 pour le Tournoi de Qualification Olympique. Pour toute l’équipe, bien sûr, et aussi leur cheftaine, la pétillante présidente Marie-Laure Lafargue, qui sait si bien perpétuer la tradition du club né à Eyres-Moncube, et qui devient la deuxième femme présidente d’affilée à décrocher le gros lot après la Lyonnaise Marie-Sophie Obama en 2019.

… Lyon, qui se voit privé d’une participation à l’Euroleague pour la saison prochaine, ce qui n’était certainement pas dans ses plans, ni dans celui de Julie Allemand, qui va rejoindre le club du Rhône, et qui ce soir a perdu (deux fois) gros. L’Euroleague, ce sera pour Basket Landes, le champion, Lattes-Montpellier, le vainqueur de la Coupe de France, et -très probablement- Bourges comme lauréat de la saison régulière.

Photo: Céline Dumerc et Migna Touré (FFBB)

Et maintenant, place à la fiesta !

Cette finale a été intense, disputée, très défensive. L’adresse de Valériane Ayayi (13 points en première mi-temps) a longtemps masqué la gabegie landaise en attaque, notamment derrière la ligne à 6,75m. Les deux équipes se sont regardées en chiens de faïence, et si Myisha Hines-Allen, si impressionnante en demi-finale, était ce soir en retrait (7 points à 3/12), c’est sa compatriote Napheesa Collier (22 points, 8 rebonds, 23 d’évaluation), un ailière également très référencée en WNBA, qui a longtemps maintenu la flamme de l’espoir.

C’est grâce à une adresse à trois-points retrouvée que Basket Landes s’est détaché dans le troisième quart-temps pour mener 55-46 à la 34e minute. Mais Julie Allemand, jusque là discrète, est sortie de sa boîte et les Gazelles sont revenues à 55-54. C’est avec leurs tripes et du sang-froid que les Landaises sont reparties de l’avant. La Canadienne Katherine Plouffe infligeant à Montpellier un autre trois-points à 36 secondes du buzzer, qui parachevait le triomphe du club de Mont-de-Marsan.

Quel dommage que la salle était vide, mais La Chaîne L’Equipe a permis au plus grand nombre d’apprécier le spectacle et sur que, même masqué, la fiesta dans les Landes au retour des héroïnes, va être grandiose !

Photos: FFBB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements