Les 6 infos de la semaine : Basket Landes au firmament, Israël retient son souffle

Clément Carton
0

Vous n’avez pas suivi quotidiennement l’actualité du basket français et international cette semaine ? Pas de panique, la rédaction de Basket Europe vous résume l’essentiel de ce qu’il ne fallait pas louper du 10 au 16 mai. Au sommaire, le triomphe historique de Basket Landes en Ligue Féminine, les événements qui menacent la fin du championnat en Israël ou encore la montée de Tours en Pro B, 23 ans après.

Ligue Féminine : Basket Landes soulève le premier trophée de son histoire

Cette saison si spéciale, qui s’est conclue par un Final Four inédit au Prado de Bourges, a consacré pour la première fois de l’histoire Basket Landes, vainqueur en finale de Lattes-Montpellier (72-64). Un triomphe pour la coach Julie Barennes, qui devient la deuxième femme à rafler ce titre en 23 ans de Ligue Féminine après Valérie Garnier (trois fois avec Bourges). Pour Céline Dumerc, bientôt 39 ans, c’est le 7e titre de championne de France – après les 6 gagnés avec Bourges – mais aussi « le plus important ». Par la même occasion, Basket Landes jouera l’Euroleague la saison prochaine. En demi-finales jeudi, les Landaises s’étaient débarrassées de l’ASVEL (77-73) tandis que le BCLM avait fait tombé Bourges, leader de la saison régulière (74-73).

Israël : la fin de la Winner League menacée par les frappes aériennes, une bulle pour la fin du championnat

L’escalade des violences entre le Hamas et Israël est encore montée d’un cran cette semaine avec des centaines de roquettes lancées par le mouvement islamiste sur Tel Aviv et un déluge de feu de l’armée israélienne sur la bande de Gaza. Des dizaines de morts ont été recensés. Comme l’ont montré ces images, des matchs de basket ont été interrompus afin que joueurs, coachs, officiels et spectateurs puissent se mettre à l’abri. La saison régulière du championnat israélien devait se terminer le 23 mai, mais il est clair que cela ne sera pas possible. Tandis qu’un collectif de joueurs étrangers a demandé l’annulation de la saison, celle-ci se poursuivra dans une bulle à Eilat, tout au sud du pays.

Jeep Elite : Monaco leader contesté, Boulazac a un pied en Pro B

Le championnat de France poursuit tant bien que mal sa route vers le sprint final. Samedi, l’ASVEL a fait tomber Monaco à l’Astroballe (92-68) pour monter sur le podium (3e, 17-6). Le leader monégasque (1e, 17-4) enchaîne une deuxième défaite de rang après celle contre Dijon (86-83) et perd surtout Mathias Lessort sur blessure (pied droit). Dans le bas du classement, Boulazac (18e, 4-21) a subi son 10e revers en 11 matchs à Bourg-en-Bresse après prolongation. Probablement la défaite de trop pour l’équipe de Thomas Andrieux. Côté Boulogne-Levallois (6e, 16-10), il y a de l’eau dans le gaz entre le coach Jurij Zdovc et les dirigeants selon Le Parisien.

NM1 : Tours de retour en Pro B

Après Saint-Vallier, c’est l’Union Tours Basket Métropole qui revient en Pro B, 23 ans après ! Un come-back dans le circuit professionnel pour l’UTMB qui fait suite à l’ASPO et au TBC, deux fois champion de France et finaliste de la Coupe des Coupes (C2), il y a déjà si longtemps. Le club a bouclé son affaire samedi dans un lieu historique, la salle Michel-Vrignaud, en battant Challans (92-109), après le duel remporté il y a quelques jours face à son principal rival, Toulouse (81-67). « C’est quatre ou cinq ans de boulot et d’investissement énorme », se félicite le président Bruno De L’Espinay.

Transferts : Pierre Jackson à Bourg, Lisa Berkani à Charleville-Mézières et… Victor Wembanyama à l’ASVEL ?

Qui dit fin de saison dit mouvements dans les effectifs. Tout d’abord, le meneur Pierre Jackson arrive à la JL Bourg en tant que pigiste médical. A l’inverse, Gerald Robinson quitte Dijon d’un commun accord. A Nanterre, le jeune Maxime Raynaud a choisi de rejoindre l’université de Stanford (NCAA) la saison prochaine tandis que le top prospect Victor Wembanyama discute avec l’ASVEL et son ancienne star, Mykal Riley, fait son come-back en France aux Sables Vendée (NM1). Récent demi-finaliste de BCL, Ike Udanoh prolonge à Strasbourg jusqu’en 2023.

Chez les filles, nouveau cycle pour Charleville-Mézières avec les arrivées de Lisa Berkani (Villeneuve d’Ascq), Marie-Michelle Milapie (Lattes-Montpellier), Ewl Guennoc (Mondeville), l’Allemande Léonie Fiebich et la Bosnienne Marica Gajic mais aussi le départ d’Endy Miyem. Jasmine Bailey passe quant à elle de Saint-Amand à Angers et la jeune Ilona Hattab débarque du Pôle France à Landerneau. La grosse info de l’autre côté de l’Atlantique, c’est le transfert de l’internationale française Gabby Williams aux Los Angeles Sparks.

Euroleague : vers une ligue totalement fermée ?

Selon Mundo Deportivo, l’Euroleague envisage d’être complètement fermée à compter de la saison 2023-2024. Toutes les équipes qui seraient dans ce championnat à cette date, dont probablement l’ASVEL, auraient une place indéfinie et il n’y aurait plus de voie d’accès, y compris par l’Eurocup. Seul un club défaillant financièrement serait remplacé. Un copier-coller du modèle de la NBA qui ne passe pas auprès de plusieurs dirigeants européens, notamment espagnols, qui implorent de faire participer les ligues nationales à la plus grande des compétitions du Vieux Continent.

Mais aussi :

Au quotidien, la rédaction de Basket Europe vous propose de nombreux contenus pour vous faire vivre au plus près les événements du basket français et européen, en accès libre ou premium pour nos abonnés. Pour faire partie de ce cercle de privilégiés, c’est ici.

Photo : Basket Landes (FFBB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements