Le coup de gueule de Tony Parker contre les capitaines de Jeep Elite opposés au Final 8

Clément Carton
1

Dans une lettre adressée à la Ligue Nationale de Basket, les 18 capitaines de Jeep Elite ont demandé l’abandon du Final 8 pour terminer la saison. Une initiative qui ne passe pas auprès du président de l’ASVEL Tony Parker.

Tony Parker hausse le ton. Vendredi, la Ligue nationale de basket (LNB) a reçu un courrier signé de tous les capitaines de Jeep Elite afin de demander l’arrêt du championnat à l’issue de la saison régulière, et ainsi annuler la tenue d’un éventuel Final 8 qui aurait fait office de playoffs pour désigner un champion. La raison invoquée : la fatigue des joueurs après une saison éprouvante. Un argument qui ne passe pas auprès du président de l’ASVEL, qui s’est confié à L’Equipe.

“En tant que joueur NBA, qui a enchaîné les matches de saison régulière NBA quatre fois par semaine, plus les playoffs, plus l’équipe de France tous les étés, ce n’est pas moi qui vais dire on joue trop. J’ai du mal avec ça. L’année dernière, pas un seul de mes joueurs n’a voulu faire un effort (financier). Ils ont tous dit : ”Je veux 100% de mon salaire !” Bah si tu veux toucher ton salaire, tu joues. (…) En plus, on parle d’une saison régulière qui finit le 15 juin et le top 8, c’est dix jours après. (…) A un moment donné, il y a des limites au système et il ne faudrait pas trop les dépasser.”

TP aura prochainement une discussion avec son capitaine Charles Kahudi, signataire du courrier, pour lui expliquer son point de vue. Si Villeurbanne, 3e au classement et distancée par Monaco et Dijon dans la course à la première place de la saison régulière, peut laisser penser que son club a intérêt à militer pour le Final 8, Tony Parker se défend en faisant le parallèle avec l’ASVEL Féminin.

J’ai même poussé (au Final 8) pour les filles et vous avez vu comment ça s’est terminé (NDLR : l’ASVEL a été battue en demi-finales par Basket Landes). Si on avait arrêté la saison au terme de la phase régulière, on était deuxièmes et on avait l’Euroleague. Là, c’est le scénario catastrophe pour nous. Mais je ne regrette pas. Pour moi, être champion, ce sont les playoffs. C’est ça le basket.

Le comité directeur de la LNB devra décider fin mai de la tenue ou non du Final 8.

Photo : Tony Parker (Infinity Nine Media)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. STEPH87

    Tony PARKER devient de plus en plus détestable. Autant la carrière du joueur est respectable, autant l’action du dirigeant est à vomir. Il veut un FINAL 8, car il sait que l’ASVEL a peu de chances de terminer 1er de la saison régulière. Il refait le coup de la saison dernière où il avait réussi à imposer une saison blanche, pour empêcher MONACO d’être champion. Il veut la formule qui permettra à l’ASVEL d’être champion à tous les coups. Le problème cette fois-ci, c’est qu’il a tous les capitaines des clubs de JEEP ELITE contre lui, et ils ont des moyens de pression très efficaces.

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements