Sandrine Gruda après la défaite des Bleues en finale de l’EuroBasket : « Une très grosse déception »

Clément Carton
1

Quelques minutes après le douloureux revers des Bleues en finale de l’EuroBasket contre la Serbie (54-63), l’équipe de France est terrassée. Réactions.

La déception est totale. Pour la cinquième fois consécutive, l’équipe de France féminine s’incline en finale du championnat d’Europe de basket. Cueillies à froid, les Bleues n’ont jamais trouvé la solution. Elles doivent se contenter d’une médaille d’argent amère.

Sandrine Gruda, intérieure de l’équipe de France : « Je me sens torturée. C’est de la torture d’être là et de regarder les Serbes être couronnées. C’est très difficile (…) Je ne sais pas quoi dire, honnêtement. La Serbie a bien joué, elles ont trouvé les solutions pour nous faire déjouer. Le match est passé à vitesse grand V. On y a cru du début jusqu’à la fin mais c’est une très grosse déception. (…) Pour arriver jusqu’en finale, on a pas joué d’équipe du top 4 européen. Ça ne nous a pas réussi parce que notre fond de jeu, c’est quand même de mettre la balle à l’intérieur. On n’a pas réussi à faire ça ce soir. On aurait pu faire sans, mais ça n’a pas suffit. Il faut qu’on trouve des solutions pour garder notre identité la prochaine fois. »

Valérie Garnier, sélectionneuse de l’équipe de France : « Je suis vraiment triste et déçue pour ma fédération, mes joueuses, mon staff. La Serbie a été meilleure que nous ce soir. Elles ont défendu très haut, nous ont mis beaucoup de pression, et nous avions beaucoup de mal à mettre la balle à l’intérieur. Elles nous ont empêché de mettre en place notre jeu de transition, notre jeu placé, de réaliser tout ce qui a fait notre force jusqu’à présent. Et nous, n’avons pas été capables de mettre la même intensité défensive que d’habitude. (…) J’ai l’impression de revivre la même situation. C’est fortement désagréable. Il faudra prendre un peu de recul pour analyser ce qui s’est passé ce soir. Après, on est pas au rendez-vous lorsqu’il faut l’être sur cette finale, on n’a pas su mettre les ingrédients nécessaire pour aller chercher cette victoire. »

Endy Miyem, capitaine de l’équipe de France, au micro de Canal + : « C’est un scénario qui se répète à chaque fois. Ce soir, on n’a pas réussi à dérouler notre jeu. Les Serbes nous ont pris à la gorge et on n’a pas su s’en défaire. On accuse le coup. C’est dur. »

Marina Maljkovic, sélectionneuse de l’équipe de Serbie : « Félicitations à l’équipe de France pour la continuité au plus haut niveau. Elles donnent tellement au basket européen, on le savait avant le match. Ce n’est pas facile de collectionner les médailles chaque année comme elles le font. Mais ce soir, nos 12 joueuses ont été exceptionnelles, je tiens à les féliciter aussi pour leur engagement et leur détermination. C’est une équipe que j’ai construit petit-à-petit depuis 2011 avec des valeurs humaines importantes et du caractère. Je ne les remercierai jamais assez pour ce qu’elles ont fait. »

Sonja Vasic, MVP de la compétition : « Quel moment pour notre équipe, pour notre nation. Nous avons été présentes sur chaque détail. Finalement, ça a été un match plus facile que contre l’Espagne ou la Belgique parce qu’on a tout de suite trouvé notre rythme, on a joué relachées, sans pression. Nos meilleures joueuses ont brillé dans les moments importants. C’est un rêve éveillé pour notre génération. »

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. Marie-Aude PAQUETTE

    Vois pouvez l’ětre, fières de vo7s, mesdames, moi en tois cas, je le suis ! C’ėtait un rėel plaisir d3 vous regarder jouer
    Bravo à toutes.

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019