Team USA : Gregg Popovich, The Last Dance ?

Clément Carton
0

Gregg Popovich entame sa deuxième campagne internationale en tant qu’entraineur de Team USA. Le patron des Spurs aborde ses premiers Jeux en tant que coach principal avec de l’ambition après la déroute de la Coupe du Monde 2019. A 72 ans, Pop a une occasion en or de rentrer encore un peu plus dans l’histoire… pour ce qui sera peut-être la dernière compétition de sa carrière.

Tous les fans de basket tricolore se souviennent de ce 11 septembre 2019. Non pas pour le – triste – 18e anniversaire des attentats du World Trade Center mais bien pour se remémorer l’une des plus belles victoires de l’histoire de l’équipe de France contre Team USA en quart de finale de la Coupe du Monde en Chine. Un véritable coup d’arrêt pour les Etats-Unis qui n’avaient plus perdu en compétition internationale depuis le Mondial 2006 et leur détonnant revers face à la Grèce. A cette époque, Gregg Popovich ne faisait déjà plus partie du staff de Team USA, lui qui n’était qu’un assistant de George Karl de 2002 à 2004. Période pendant laquelle l’équipe américaine, en reconstruction, n’a remporté aucun titre. Ce qui signifie paradoxalement que le coach de légende des Spurs, qui a tout gagné ou presque en NBA, n’a jamais soulevé de trophée avec Team USA lors de ses trois tentatives internationales, dont la dernière en tant que coach principal en 2019. C’est à coup sûr avec l’esprit revanchard qu’il aborde ces Jeux Olympiques de Tokyo, où il défiera les Bleus en ouverture.

« J’y pense tout le temps, accordait Pop en avril dernier. Je pense aux Jeux Olympiques chaque jour d’une manière ou d’une autre. La préparation a commencé il y a bien longtemps. Comme mettre en place ce que vous aimeriez faire offensivement ou défensivement avec 15 versions différentes de ce à quoi l’équipe pourrait ressembler parce que vous n’avez aucune idée de qui sera présent et qui voudra y aller. Cela prend beaucoup de temps. Je regarde aussi des vidéos des équipes que nous allons jouer. Je ne passe pas la moitié de mes journées sur ça, mais c’est toujours présent. Coach K m’avait dit que ce serait ainsi, que j’aurais toujours ça en tête. C’est une énorme responsabilité et vous voulez faire du bon boulot, donc vous faites tout ce que vous pouvez pour être préparé quand le moment viendra. »

Une application d’autant plus assidue que certaines rumeurs américaines laissent entendre qu’il s’agira de la dernière compétition internationale de l’ancien mentor de Tony Parker, mais peut-être également sa dernière compétition tout court, alors qu’il est toujours sous contrat avec les San Antonio Spurs. Éliminé lors du playin NBA en mai dernier et absent aux playoffs depuis deux ans, on imagine que le coach texan a eu plus de temps pour étudier le principes de jeu de ses futurs adversaires olympiques, à commencer par la France, la République Tchèque et l’Iran mais aussi ses potentiels adversaires de la phase à élimination directe.

Un palmarès long comme le bras mais aucun titre avec Team USA

Fin de carrière ou non, Gregg Popovich veut mettre un point d’honneur à faire briller Team USA. « Je suis extrêmement touché et honoré d’avoir l’opportunité de représenter notre pays en tant qu’entraîneur de l’équipe nationale des États-Unis. Je ferai tout mon possible pour maintenir les normes élevées de réussite, de classe et de caractère établies par Jerry (Colangelo), Coach K et les nombreux joueurs qui ont sacrifié leur temps au nom de Team USA », avait-il confié lors de son intronisation en 2015. A n’en pas douter, son désir inébranlable de victoires reste aujourd’hui intacte. Lui qui vient d’achever sa 25e saison à la tête des Spurs, lui qui est le coach le plus expérimenté de toutes les grandes ligues sportives américaines, lui qui a emmené San Antonio en playoffs pendant 22 saisons consécutives et soulevé cinq trophées NBA (1999, 2003, 2005, 2007 et 2014), lui qui a remporté plus de matches que n’importe quel autre entraîneur NBA actif avec… 1 310 victoires. Evidemment un record…

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo : Gregg Popovich (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019