Avec Johnny Berhanemeskel et JaKeenan Gant, Roanne boucle son recrutement

Sacha RUTARD
0

La Chorale Roanne Basket a achevé la construction du roster 2021-22 avec les signatures de Johnny Berhanemeskel (1,88m, 28 ans) et JaKeenan Gant (2,03m, 25 ans). Un arrière canadien au passeport erythréen et un ailier-fort US appelés à intégrer le cinq majeur de Jean-Denys Choulet et apporter du scoring à longue distance.

Johnny Berhanemeskel, un arrière fiable

Actuellement engagé en CEBL avec les BlackJacks d’Ottawa au Canada, Johnny Berhanemeskel sort de deux saisons en Jeep Elite à Boulazac puis à Nanterre. En 40 matchs sur les parquets français, il a compilé 8,6 points en moyenne à 42% à trois-points. Avec un temps de jeu plus important au BBD (23 minutes), il avait tourné à 14,4 points à 51% à 3-points, et passé notamment 18 points à la Chorale au Palio avant le premier confinement. Auparavant, le natif d’Ottawa – où il a suivi son cursus universitaire – avait découvert l’Europe en Estonie en 2015. Il est passé par l’Espagne, l’Allemagne et la Grèce en conservant un pourcentage élevé au tir extérieur (plus de 40% en carrière).

«Après avoir échangé avec l’entraîneur, j’ai su que c’était une équipe pour laquelle je voulais jouer» a réagi Johnny Berhanemeskel. «La chose la plus importante pour moi est de faire tout mon possible pour aider le club à gagner un maximum de matchs. J’ai joué à Roanne la saison dernière et même avec une jauge réduite, je me souviens que les fans étaient bruyants. J’espère que nous aurons la chance de jouer devant une salle au complet !»

«Nous allons lui donner l’opportunité de devenir starter en Betclic® ÉLITE et de prouver ce qu’il vaut», explique l’entraineur roannais Jean-Denys Choulet. «A Nanterre ce n’était pas simple derrière Isaïa Cordinier et Marquise Reed. Il sait shooter faire pas mal d’autres choses, il connait le championnat et c’était important pour nous. Je suis content car ce n’est pas simple de trouver des joueurs Bosman-Cotonou.»

JaKeenan Gant, la tête de l’emploi

Lui aussi évolue en CEBL cet été, avec l’équipe des Saskatchewan Rattlers. JaKeenan Gant est le prototype du poste 4 recherché par coach JDC : de fortes qualités athlétiques, une activité des deux côtés du parquet et une appétence pour le shoot extérieur. Le natif de Springfield dans l’Etat de Georgie a explosé en NCAA avec les Ragin’ Cajuns. Durant ses deux saisons dans l’université de Louisiane entre 2017 et 2019, il a raflé à deux reprises le trophée de meilleur joueur défensif de l’année en Sun Belt Conference. Il a également terminé dans le Cinq Majeur de la SBC en 2019 après une saison aboutie (20,5 points à 38% à 3-points, 8,6 rebonds et 2,6 contres en 32 minutes en moyenne). A la clé, une participation au Portsmouth Invitational Tournament. Passé par les Pacers d’Indiana en présaison NBA dans la foulée, JaKeenan Gant a fréquenté les parquets de G-League avec Fort Wayne Mad Ants (32 matchs en deux saisons) avant de s’envoler pour le championnat sud-coréen à Ulsan Mobis Phoebus. En 25 matchs, il a compilé 9,4 points à 37% à 3-points et 4 rebonds en moyenne.

«Je suis ravi de cette opportunité et je suis prêt à commencer cette nouvelle aventure» a déclaré depuis le Canada la dernière recrue choralienne de l’intersaison. «Ses coachs en université et en Corée du Sud ne m’en ont dit que du bien» souligne Jean-Denys Choulet. «Il a un profil de poste 4 comme j’aime, un joueur qui court énormément, qui contre, qui étire la raquette. Il est impressionnant, il peut être une bonne surprise dans ce championnat.»

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements