L’exploit des Bleus face aux Etats-Unis dans la presse nationale et internationale

Sacha RUTARD
0

“Avant la partie, l’équipe de France avait rencontré 19 fois les Etats-Unis, pour 4 succès et 15 défaites. C’est la première fois de leur histoire que les Bleus triomphent face aux Américains lors des Jeux Olympiques. C’est la deuxième victoire de rang française face au Team USA, après le succès lors des Mondiaux 2019. L’équipe était nettement moins forte qu’aujourd’hui côté américain, ce qui rend l’exploit encore plus grand.” LE MONDE

“Sensation à la Saitama Super Arena : l’équipe des États-Unis a perdu 83-76 contre la France. Cela ne s’était pas produit depuis les Jeux olympiques de 2004, l’Argentine battant en demi-finale l’équipe qui avait obtenu le pire résultat de l’équipe nationale américaine aux Jeux avec des stars de la NBA sur le terrain, une médaille de bronze. Cela se reproduit contre la France, après 25 matchs sans défaite, un match que les États-Unis perdent en seconde période après avoir dominé en première mi-temps. C’est l’histoire de combien le basket-ball est devenu plus mondial, combien le fossé entre les États-Unis et le reste du monde s’est rétréci, combien ce tournoi olympique peut être le plus incertain des 33 dernières années. Même les Français n’avaient pas imaginé un tel épilogue, compte tenu de tous les doutes qu’ils ont sur leur équipe nationale. Au contraire, la France de la seconde mi-temps est une équipe pleine de courage et de solutions, de physique et de talent. Et elle renverse de manière sensationnelle Team Usa.” Gazzetta dello Sport, ITALIE

“S’il y a un moment dans ce match qui a le mieux résumé la situation entre ces deux équipes, c’est bien à la fin, quand les Français ont calmement serré la main des Américains et ont quitté la salle avec le même air de statu quo que Fournier a affiché. Il y a deux ans, lors de la Coupe du monde en Chine, la France avait fêté sa victoire après avoir battu une équipe américaine beaucoup moins talentueuse.” ESPN, USA

“On pouvait le voir venir en raison de sa mauvaise préparation et déjà lors du premier match des Jeux de Tokyo, les États-Unis ont subi la première gifle. Le grand favori pour l’or est tombé 83-76 des mains de la France, brisant ainsi une séquence de 25 victoires consécutives dans le tournoi olympique , où il n’avait plus perdu depuis 2004. Une horrible seconde mi-temps a condamné l’équipe de Gregg Popovich, qui après la pause n’a pu marquer que 31 points pour 44 pour son rival.” MUNDO DEPORTIVO, ESPAGNE

“Autrefois, l’équipe de France aurait pris un retard à deux chiffres et aurait succombé face à la grandeur du pays d’origine du basket. Mais le basket-ball est désormais un sport mondial, et onze des douze équipes ont des joueurs de la NBA sur le roster. Vous pouvez envoyer une carte de remerciement à la Dream Team originale pour ce développement. Cette équipe de 1992 a popularisé le basket-ball dans le monde entier et a transformé la NBA en une ligue internationale. Les athlètes qui s’affrontent tout au long de la saison régulière ne sont pas intimidés simplement parce qu’une équipe porte du rouge, du blanc et du bleu.” SAN FRANCISCO CHRONICLE, USA

“Les joueurs français, notamment Fournier, se sont retrouvés à merveille face à un adversaire inférieur au rebond et qui laissait beaucoup à désirer en défense. Personne n’a envisagé, par exemple, la nécessité d’entraver Fournier avec un minimum d’efficacité. Il a servi de meneur et d’exécuteur, au début et à la fin du développement du jeu de son équipe. Le jeu se déroulait au rythme de sa baguette, au rythme qu’il avait décidé. Il a ajouté 28 points et a été l’épicentre du match. Tout le contraire de Kevin Durant, empêtré dans les fautes qu’il a accumulées et n’a pu marquer que 10 points sur les 20 minutes qu’il a passées sur le terrain. Il était l’ombre de l’habituel Kevin Durant.” EL PAIS, ESPAGNE

“Le tacticien des Bleus et son staff ont livré un chef d’oeuvre d’adaptation tactique où tous les paris ont été payants, survivant notamment aux pépins physiques de Frank Ntilikina et Andrew Albicy, ménagés. La magie Fournier a fait le reste.” L’EQUIPE

“Les mêmes problèmes qui ont tourmenté les États-Unis lors de leur préparation de quatre matchs à Las Vegas – dont deux défaites contre le Nigeria et l’Australie – se sont présentés contre la France. En particulier, les Américains ont eu du mal pendant la majeure partie du match à générer une attaque facile sur demi-terrain, une situation qui s’est aggravée de façon exponentielle lorsque Kevin Durant a commis sa quatrième faute avec plus de 16 minutes à jouer.” USA TODAY, USA

“Il ne faut pas se méprendre, je ne considère pas la défaite de l’équipe américaine face à la France comme un résultat catastrophique, car premièrement il est évident qu’ils n’ont pas acquis la chimie, avec deux des trois derniers ajouts (Middleton et Booker étaient présents) qui ne savaient pas où ils se trouvaient et ils semblent être fortement influencés par l’effort des finales NBA et les déplacements constants. Je tiens également à souligner que malgré le résultat négatif de ce premier match, je considère Team USA comme le principal favori pour remporter la médaille d’or. Non seulement à cause de l’incontestable supériorité de talent, qui la caractérise par rapport à toutes les autres équipes, mais surtout parce que le rappel à l’ordre est arrivé tôt et ne manquera pas de l’aider à se réorganiser.” GAZZETTA, GRECE

Photo: Evan Fournier (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019