JO – Présentation – France vs Iran : pour du beurre

La rencontre contre l’Iran est typiquement le genre de match qu’aucune équipe n’aime jouer : il n’y a aucun enjeu pour l’une ou l’autre des formations, ne reste que le risque de se blesser ou d’accumuler de la fatigue. Sur la route des quarts-de-finale, l’équipe de France aura donc ce samedi (à 3 heures du matin) comme seule mission de répéter ses gammes tout en économisant les cadres et en faisant attention à éviter les blessures. Un programme pas très enthousiasmant – il faudra juste garder une concentration suffisante pour éviter les bêtises…

Le basket-ball est un sport très prisé en Iran, qui se distingue sur la scène asiatique, avec notamment trois titres de champion continental depuis 2007. Mais, à l’étage supérieur, le pays musulman souffre et ne connaît que rarement la victoire. Il a ainsi subi deux défaites lors de ces Jeux olympiques. La courte victoire des Tchèques (+ 6) montre toutefois que le niveau de jeu des Iraniens est loin d’être mauvais. Ce qui s’explique en partie par le fait que cinq des joueurs de la sélection évoluent à l’étranger, en Allemagne ou en Chine notamment. Où ils progressent forcément.

Arsalan Kazemi

Cela étant, la déroute subie face aux États-Unis démontre l’écart qui continue d’exister entre l’Iran et les plus fortes équipes du tournoi. Aux Français de faire le job pour l’emporter sans se faire peur…

Le palmarès aux Jeux olympiques

L’Iran participe pour la troisième fois seulement de son histoire aux Jeux olympiques, après une 14e place en 1948 et une 11e en 2008. Le pays a brillé ces derniers temps sur le continent asiatique, obtenant trois titres continentaux en 2007, 2009 et 2013. Ce qui lui a valu de participer aux trois dernières éditions du Mondial (2010, 2014, 2019) avec de modestes résultats : respectivement 19e, 20e et 23e.

La star : Hamed Haddadi

À 36 ans, le pivot est toujours le meilleur joueur iranien, produisant 14,5 points, 8,5 rebonds et 17,0 d’évaluation par match lors de ces JO. Meilleur joueur du championnat d’Asie lors des trois titres remportés par l’Iran, le joueur de 2,18 m a surtout marqué l’histoire en étant le premier Iranien (et à ce jour le seul) à avoir joué en NBA : si ses stats n’ont guère bouleversé l’Association entre 2008 et 2013 (2,2 points et 2,5 rebonds en 5 saisons à Memphis et Phoenix), le fait de jouer aux États-Unis pour un ressortissant d’un pays considéré comme un « ennemi » restera dans les livres d’histoire.

Hamed Haddadi

Avec Behnam Yakhchalidehkordi (14,5 pts, 3,0 pds, 13,0 d’éval) et Mohammad Jamshidijafarabadi (15,0 pts, 5,0 pds, 9,5 d’éval), il forme le trio des meilleurs joueurs iraniens.

Effectif
NomPosteÂgeTailleClub
Mohammadsina Vahedi2201,87 mMahram Sport Club
Pujan Jalalpoor  1281,85 mMedi Bayreuth (ALL)
Mohammad Hassanzadeh  4302,01 mNaft Abadan
Saeid Davarpanah3331,90 mNaft Abadan
Mohammad Jamshidijafarabadi3301,99 mChemidor
Mohammadsamad Nik Khahbahrami3381,98 mPetrochimi
Hamed Haddadi  5362,18 mSichuan Blue Wales (CHN)
Navid Rezaeifar2241,91 mShahrdary Gorgan
Michael Rostampour4292,10 mBC Prievidza (SLV)
Aaron Geramipoor5282,14 mSan Lorenzo de Almagro (ARG)
Behnam Yakhchalidehkordi2261,91 mRostock Seawolves (ALL)
Arsalan Kazemi4312,01 mNaft Abadan
Les précédents

La France et l’Iran se sont déjà rencontrées à quatre reprises. Les trois premiers matchs ont eu lieu entre 1948 (lors des Jeux olympiques déjà) et 1952 (en amical), avec trois faciles victoires à la clé. Bien plus près de nous, le dernier match entre les deux pays s’est disputé lors du Mondial 2014, se terminant sur une difficile victoire 81-76 des Français, avec Thomas Heurtel comme meilleur marqueur (15 points).

Behnam Yakhchalidehkordi
Les matchs joués à ces JO

L’Iran est d’ores et déjà éliminé de ces JO suite à ses deux défaites en autant de matchs. Si l’équipe a réussi à inquiéter jusqu’au bout la République Tchèque (84-78), elle n’a rien pu faire contre des États-Unis bien décidés à passer leurs nerfs sur leur adversaire après leur défaite face aux Français. Résultat : 120-66

Notre pronostic : France 99 % – Iran 1 %

Bien sûr, le résultat de ce match n’a aucune importance, ni pour la France, sûre de terminer première de son groupe, ni pour l’Iran, éliminé. Il va donc s’agir d’une rencontre « pour du beurre ». Avec comme objectif de reposer les cadres, de travailler sur certaines situations de jeu et d’éviter les blessures. Cela étant, même sans envie de forcer, l’écart de niveau entre les deux formations semble tel qu’on voit mal la France perdre. Et ce même si l’on se souvient de quelques boulettes comme la défaite face au Liban (74-73) au Mondial 2006. Mais si les joueurs se concentrent un minimum sur le sujet, on voit mal l’Iran gagner. Même si une défaite n’aurait pas la moindre importance pour les Bleus.

Photos : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019