JO : La Slovénie tombe l’Espagne, 95-87

Sacha RUTARD
0

Luka Doncic est toujours invaincu sous le maillot slovène, 16 victoires en matches officiels. Au terme d’une rencontre de haut niveau, la Slovénie s’est imposée à l’Espagne, 95-87. Ciblé par la défense espagnole, un moment handicapé par les fautes, Doncic a tout de même frôlé le triple double (12 points, 14 rebonds, 9 passes), et surtout il a pu compter sur la forte contribution de ses équipiers, notamment le naturalisé Mike Tobey (16 points, 14 rebonds), son équipier de Valence Klemen Prepelic (15 points, 9/10 aux lancers), et Vlatko Cancar (22 points). C’est ainsi que la Slovénie termine première de son groupe et sera tête de série au tirage au sort pour les quarts-de-finale.

Luka Doncic dû attendre 5 minutes et 20 secondes pour inscrire son premier point, un lancer, et plus de 7 minutes pour son premier panier. Surtout, il commettait deux fautes en 7 minutes, ne sortait pas pour autant du terrain, et se voyait infliger une troisième faute à la fin du premier quart-temps, de nouveau sur un passage en force. Les Slovènes tenaient néanmoins toujours bon avec 10 points de Vlatko Cancar, l’ailier des Denver Nuggets.

Les Espagnols étaient solides en défense (35% de réussite aux tirs en première mi-temps pour la Slovénie), mais Ricky Rubio se montrait gourmand et pas toujours inspiré de l’autre côté du terrain avec des tirs olé-olé (4/13). Le coach Aleksander Sekulic prenait le risque de relancer Doncic dès la 15e minutes, cette fois sans heurts -il ne fera pas de 4e faute. Les Slovènes passaient un temps en tête prouvant qu’il ne s’agit pas d’un one man gang, avant de céder un peu de terrain à la mi-temps (44-41).

L’Espagne va alors tenté une échappée (+12) avec la paire Rudy Fernandez-Alberto Abalde performante derrière la ligne à 6,75m (7/12) mais la Slovénie prenait aussi feu à trois-points, et recollait à 68. L’intensité montait encore d’un cran. Le naturalisé Mike Tobey était déjà en double double dans ce début de quatrième quart-temps. Pau Gasol plantait deux trois-points et l’Espagne se redonnait un peu d’air (82-76).

Une illusion. La Slovénie gommait une nouvelle fois son retard et prenait les commandes (82-83, à 3’35 du buzzer) pour ne plus les lâcher. Alors que Prepelic faisait preuve de sang-froid sur la ligne, Alberto Abalde et Ricky Rubio (18 points mais à 7/23) rataient chacun un trois-points. La victoire avait choisi son camp.

La boxscore est ICI.

Photo: Mike Tobey, FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019