JO féminin : les Etats-Unis battent le Japon et s’offrent un 7e titre olympique consécutif !

Clément Carton
0

Au terme d’une finale maîtrisée de bout en bout, Team USA remporte un 7e titre consécutif dans le tournoi féminin grâce à un succès sur le Japon (90-75). Médaillées d’or pour la cinquième fois consécutive à Tokyo, Sue Bird et Diana Taurasi entrent un peu plus dans la légende du basket.

La marche était sans doute trop haute pour le Japon. Révélation du tournoi olympique grâce à ses victoires sur la Belgique et la France, le pays-hôte n’a pas pu exprimer son jeu face aux Etats-Unis en finale ce dimanche (90-75). Comme depuis le début de la compétition, les Américaines étaient intouchables. Team USA a largement dominé son adversaire en imposant sa supériorité physique et en trouvant les solutions à l’intérieur, ce que l’équipe de France – médaillée de bronze – n’était pas arrivée à faire en demi-finale face aux Nippones.

En finale, les Américaines n’ont jamais été menées. Elles comptaient déjà 13 points d’avance après 6 minutes de jeu (18-5). Jamais les protégées de Tom Havasse n’ont semblé en mesure de rester au contact, l’écart grandissant au fil de la rencontre au gré de la différence physique. Brittney Griner (2,03 m) a dominé les débats dans la raquette du début jusqu’à la fin. Normal au vu de la différence de taille avec la plus grande Japonaise (1,85 m) ? Probablement. Sans forcer son talent en deuxième mi-temps (50-39 à la pause), le collectif américain s’envolait pour prendre jusqu’à 25 points d’avance et ouvrir son banc.

Team USA a pu compter sur ses trois joueuses majeures depuis le début de la compétition : Brittney Griner (30 points à 14/18 aux tirs, 5 rebonds, 3 contres pour 36 d’évaluation), Breanna Stewart (14 points à 5/13 aux tirs, 14 rebonds, 5 passes décisives, 4 interceptions et 3 contres pour 30 d’évaluation) et A’Ja Wilson (19 points à 8/13 aux tirs, 7 rebonds, 5 passes décisives et 5 contres pour 29 d’évaluation). 

Côte Japonais, les efforts de Maki Takada (17 points) et Nako Motohashi (16 points) n’ont pas suffi. L’infériorité s’est ressentie sur tous les secteurs de jeu (38 rebonds à 44, 16 passes décisives à 28, 0 block contre 12), et même au niveau du point-forts des Japonaises : l’adresse (36 %, dont 26 % à 3-points contre 54 %). A la maison, le Japon se contente donc de l’argent, la première breloque pour le basket nippon aux Jeux Olympiques.

Sue Bird et Diana Taurasi dans la légende olympique

La sélection américaine, étalon-or du basket féminin, fait grimper son nombre de médailles d’or à 9. C’est la 7e de rang, la dynastie ayant débuté à Atlanta en 1996. Cela lui permet d’égaler le record de sept titres consécutifs établi par leurs homologues masculins entre 1936 et 1968. Au passage, les Etats-Unis réalisent le doublé – le 7e de l’histoire et le 4e de suite – après la victoire des hommes samedi. 

Team USA a une nouvelle fois traversé les Jeux Olympiques sans la moindre défaite, même si la baisse notable de l’écart moyen (37,3 points à Rio en 2016 contre 16 à Tokyo) traduit une relative homogénéisation du niveau de jeu.

Grâce à ce titre, Sue Bird (7 points, 3 rebonds, 3 passes) et Diana Taurasi (7 points, 8 passes, 6 rebonds) entrent un peu plus dans la légende olympique du basket en remportant leur 5e titre olympique (2004, 2008, 2012, 2016 et donc 2021). Elles dépassent ainsi leur compatriote Theresa Edwards. Tout simplement un record dont il est à se demander s’il pourra être, ne serait-ce un jour, égalé. Chapeau !

Boxscore Etats-Unis – Japon

Photo : Brittney Griner (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019