Juste Jocyte (ASVEL féminin) : « Je suis déterminée à ramener le plus de médailles possibles à la Lituanie »

Clément Carton
0

La prodige lituanienne Juste Jocyte va entamer sa troisième saison sous le maillot villeurbannais avec de grandes ambitions.

Jamais une basketteuse de 13 ans n’avait provoqué un tel buzz en Europe. En 2019, Juste Jocyte a mené l’équipe lituanienne U16 à la médaille d’argent du Championnat d’Europe avec 19,6 points et 8,3 rebonds. Trois ans plus tard, la jeune lituanienne (1,87 m, 15 ans) poursuit son apprentissage en France, précisément à l’ASVEL et à l’académie Tony Parker depuis deux ans. Pas facile de quitter son pays à cet âge mais la basketteuse a la tête sur les épaules.

« En deux ans, j’ai mûri en tant que personne, j’ai dû être à l’étranger sans parents et amis. C’était dur, j’ai dû gagner en indépendance. Je pense que ces deux années m’ont permis de m’ouvrir davantage aux autres. Je ne le remarque pas vraiment moi-même mais mon entourage me le dit. Il y a eu une période d’adaptation importante lors de ma première année mais aujourd’hui, je peux parler français, je me sens émotionnellement plus forte et je pense que ce sera encore mieux cette année. J’ai hâte de revenir dans l’équipe », confie l’intéressée à BasketNews.it.

Cette année, l’Euro U18 a été remplacé par un Euro Challenger, dans lequel elle a enregistré des moyennes de 20,4 points, 10,0 rebonds et 6,2 passes décisives. Contre la Hongrie, elle a cumulé 30 points, 10 rebonds, 8 passes décisives pour 47 d’évaluation… C’est à se demander si elle a encore besoin de venir chaque été avec les équipes jeunes.

« Je veux jouer pour la Lituanie autant que possible, peu importe si je joue tous les étés. Je suis vraiment déterminée à ramener le plus de médailles possibles à la Lituanie. Le staff et les joueuses de l’ASVEL m’apprennent à prendre soin de mon corps avant et après l’entraînement, comment éviter les blessures, comment se préparer, s’échauffer. J’essaie de le transmettre aux autres filles en équipe nationale jeunes. »

La saison prochaine, elle devrait avoir un rôle plus important dans la rotation de l’ASVEL. Elle arrive dans la troisième année de son contrat et pourra prolonger de trois saisons à l’issue de l’exercice 2021-2022.

« Chaque saison, mon rôle ne fait que grandir. La première année n’était qu’une introduction. En deuxième année, j’ai déjà eu un peu plus de temps de jeu et de pratique à l’entraînement. Et dans la saison à venir, mon rôle sera plus important. Je pense que je suis prête pour ça, ma façon de penser a changé. J’ai une éthique de travail complètement différente aujourd’hui. J’apprends de Marine Fauthoux, d’Alysha Clark qui prend notamment soin d’elle sur le terrain mais aussi dans la nutrition. Vous voyez comment ces joueuses réagissent dans chaque situation et vous en tirez les conséquences. Cette saison, j’ai progressé en force, en vitesse, en lecture de jeu, dans mon geste aux lancers-francs et en défense. C’est sûr, je dois encore progresser, mais c’est déjà un peu mieux. »

Photo : Juste Jocyte (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019