Allemagne : A la recherche d’un coach national à temps plein

Sacha RUTARD
0

Depuis le dernier match d’Henrik Rödl en quart de finale des Jeux Olympiques, perdu 70-94 contre la Slovénie, et dont le contrat n’a pas été prolongé, l’équipe d’Allemagne n’a plus d’entraîneur. Or, le temps presse car se profilent en novembre les qualifications à la Coupe du Monde 2023, avant l’EuroBasket à l’été 2020, que l’Allemagne organise et pour lequel 25 000 billets ont déjà été vendus.

Avec un minimum de préparation, Rödl avait réussi à qualifier son équipe pour les Jeux olympiques, puis pour les quarts de finale, ce qu’aucune sélection allemande n’avait réussi faire depuis 29 ans. Pas facile de trouver un successeur. Armin Andres, en tant que vice-président de la fédération (DBB), responsable du sport de compétition, recherche l’oiseau rare et avait un œil sur l’entraîneur de Ludwigsbourg, John Patrick. Seulement, contrairement à la France et bien d’autres pays, une double fonction n’est pas autorisée dans la Basketball-Bundesliga (BBL) en raison d’un possible conflit d’intérêts, et la demande d’exception n’a pas été acceptée.

“Nous recherchons donc un entraîneur à temps plein qui est là pour l’équipe nationale toute l’année et qui s’occupe également de la prochaine génération et des concepts”, décrit Andres dans le profil d’exigence. Celui-ci a eu des entretiens préliminaires avec quelques coaches qu’il ne veut pas citer. Selon lui, pas question d’embaucher les légendes Dirk Bauermann, qui a remporté l’argent à l’Euro en 2005, et Svetislav Pesic, qui a gagné le seul titre européen de l’Allemagne en 1993.

Le nouvel entraîneur devra ensuite trancher sur le cas du NBAer Dennis Schröder, qui n’a pas participé aux Jeux Olympiques de Tokyo, en raison de problèmes d’assurances. La diva devra t-elle être intégrée ou cela nuirait-il à la chimie de l’équipe ? Lors de la dernière Coupe du monde en Chine, l’affaire a mal tourné avec une équipe sur le papier nettement supérieure et une 18e place à la clé. “Il va devoir s’adapter”, estime Armin Andres, qui a constaté que “ça peut aussi se faire sans lui”.

Photo: Henrik Rödl (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019