Guide Ligue Féminine 2021-22 – Charleville-Mézières : la fraîcheur des Flammes

Clément Carton
0

Après cinq saisons dans le top 4, Charleville-Mézières a terminé le dernier exercice de Ligue Féminine à la 7e place, s’inclinant lourdement contre l’ASVEL en quarts de finale, tout en échouant pour la quatrième fois consécutive en finale de la Coupe de France. Un nouveau cycle débute avec un effectif renouvelé de moitié, porté sur la jeunesse, qui jouera sa qualification en Eurocup à la fin du mois.

Comme chaque saison, Basket Europe offre à ses abonnés la présentation de chaque équipe de Ligue Féminine. Pour profiter de l’intégralité de ce contenu et bien d’autres, vous pouvez vous abonner ici.

Pour la première fois de son histoire, Charleville-Mézières a atteint le dernier carré de l’Eurocup la saison dernière. Cette année, les Ardennaises devront passer par un tour préliminaire contre les Slovaques de Piestanske Cajky en match aller-retour (23 septembre et 30 septembre à domicile) pour rejoindre la phase de poule. Un challenge abordable pour retrouver ensuite La Roche Vendée dans le groupe H.

En cette nouvelle saison, les Flammes ont opté pour une stratégie différente de l’année précédente. Les dirigeants ont visé plus large en créant un groupe de 12 joueuses (contre 9 en début de saison dernière), auquel il faut ajouter l’internationale Magali Mendy (ex-Bourges), pigiste médicale jusqu’en décembre. Conséquence directe des nombreuses absences en début de préparation : Gajic (mollet), Coffey (WNBA), Sy-Diop (AfroBasket) et Akhator (Covid).

Un effectif rajeuni 

L’objectif de ces manoeuvres : compenser les départs d’Endy Miyem, Jaime Nared, Yvonne Turner, Sasa Cado et Sigi Koizar par l’arrivée de plusieurs joueuses à très fort potentiel. Léonie Fiebiech et Ewl Guennoc en sont les symboles. Ajoutez à ces jeunes joueuses les plus expérimentées Nia Coffey, Marica Gajic, Lisa Berkani et Marie-Michelle Milapie – qui n’ont pas encore fêté leurs 27 ans – pour obtenir un cocktail talenteux dans l’une des équipes les plus jeunes de la ligue (seulement deux trentenaires, Amel Bouderra et Mame-Marie Sy Diop, plus la pigiste Magali Mendy).

« On a un groupe jeune qui a besoin d’être encadré et soutenu, détaille le coach Romuald Yernaux. Il y a un mix entre ancienneté et de jeunes joueuses sous contrat pluri-annuel. C’est une équipe qui va être performante dans la durée sur deux à trois ans. Quand on est coach, c’est hyper intéressant. Les qualités individuelles vont parfaire notre collectif et nous permettre d’exister dans les moments difficiles. C’est un groupe qui a de quoi briller dans la saison. »

Un projet longue-durée pour le duo Yernaux-Davenel

Pour démarrer un nouveau cycle tout en s’assurant d’une continuité, qui de mieux que Romuald Yernaux pour diriger le tout ? Arrivé en 2001 alors que l’équipe évoluait au niveau régional, la figure emblématique du club carolo – qui occupe également la fonction de directeur général – a décidé de poursuivre son aventure jusqu’en… 2026 ! Il sera toujours assisté de Pierre Davenel a minima jusqu’en 2024.

L’effectif global se veut jeune, dynamique et complet bien que restant relativement court sur le secteur intérieur. Raison pour laquelle le staff des Flammes travaille pour être « efficace sur différents registres », et pourquoi pas en (very) small ball. Charleville-Mézières aborde le prochain exercice avec des ambitions de top 4 malgré les absences en préparation. Le club débutera en LFB par un déplacement à Lattes-Montpellier le 2 octobre.


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo : Tima Pouye (Eurocup)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019