Guide Betclic Élite 2021-22 : Fos Provence joue la carte de la continuité

De retour en Betclic Élite après deux saisons au « purgatoire », Fos Provence entend bien se stabiliser dans l’élite du basket français. Avec de nouvelles structures, professionnalisées, et en s’appuyant sur un effectif déjà présent la saison dernière pour une bonne part. Le maintien ne sera pas évident à décrocher, mais c’est le seul objectif du club.

Comme chaque saison, Basket Europe offre à ses abonnés la présentation de chaque équipe de Betclic Élite. Pour profiter de l’intégralité de ce contenu et bien d’autres, vous pouvez vous abonner ici.

Fos Provence a le sourire : deux ans après avoir dû redescendre en Pro B après une morne saison 2018-19 de Jeep Élite (17e, 9 victoires-25 défaites), revoilà le club provencal en première division. Avec pour ambition de ne pas à nouveau faire l’ascenseur.

Après son mauvais exercice 2018-19, Fos-sur-Mer avait eu pour ambition une remontée immédiate. Mais, même si la pandémie n’avait figé les montées-descentes, le club des Bouches-du-Rhône n’aurait pas été concerné par l’accession à l’élite, par la faute d’une piteuse 12e place au moment de l’arrêt du championnat, avec un terne bilan de 10 v.-13 d.

Alan Dokossi – Photo : Christophe Canet

Pour le dernier exercice, l’entraîneur principal Rémi Giuitta (qui entame sa 17e saison au club !) avait passé un bon coup de balai dans l’effectif, ne conservant qu’Édouard Choquet et les jeunes Bodian Massa, Sullivan Hernandez et Allan Dokossi, qui était encore Espoir. Leur avait été adjoint un effectif mêlant jeunesse (Kevin McClain) et expérience, entre Jamar Diggs, Jean-Michel Mipoka, Jaraun Burrows, Nick Caner-Medley et les deux quarantenaires arrivés en cours de saison, Karim Atamna et Mamadou Dia. Le résultat de ce mélange s’est montré très alléchant, Fos Provence remportant la Leaders Cup de Pro B sans perdre un match puis terminant premier de la saison régulière de Pro B avec 23 victoires pour 11 défaites (à égalité avec le Paris Basket, devancé aux confrontations particulières). Pour asseoir sa réussite, l’équipe s’est appuyée sur son adresse (47,3 % aux tirs dont 38,1 % à trois-points, 3e de Pro B dans les deux cas) et son jeu collectif léché : 20,7 passes par match, 1er de Pro B.

Un club en mutation

Pour aborder cette nouvelle saison au plus haut niveau français, le club a réfléchi aux moyens de ne pas reproduire les erreurs qui l’avaient amené à redescendre immédiatement après sa première montée. Le premier fruit de cette réflexion a entraîné une profonde réforme structurelle, passant du statut associatif à celui de SASP (Société Anonyme Sportive Professionnelle) le 1er juillet dernier. Avec à la clé un changement à la tête du club : le président historique du club, Jean-Pierre Barnès, a passé la main à William Raffa, jusqu’alors directeur général et désormais président.

Côté terrain, Fos Provence a décidé de jouer la carte de la continuité. Comme l’a expliqué William Raffa à nos confrères de La Provence, « nos ambitions sont claires, le maintien. C’est pour cela que nous avons souhaité garder l’ossature de la saison passée avec sept joueurs : ‘Vous vous êtes battus pour y accéder, vous méritez d’y participer’. »

Un effectif qui connaît la chanson

De fait, sept des huit meilleurs joueurs à l’évaluation de la saison passée ont rempilé, la seule exception étant Jonathan Augustin-Fairell. Fos Provence va donc démarrer la saison avec un effectif qui a déjà pour une grande part des automatismes et une bonne connaissance de la première division, dans le cas d’Édouard Choquet, Jean-Michel Mipoka ou Nik Caner-Medley. À cette forte ossature, Rémi Giuitta a associé deux joueurs qui ont eux aussi déjà foulé les parquets de ce qui était la Jeep Élite la saison passée, qui plus est dans le même club de Cholet, l’ailier Lasan Kromah et le pivot Terell Parks, que l’on espère moins décevant en Provence qu’il ne le fut dans les Mauges. À l’heure où ces lignes sont écrites, le club attend encore de dénicher l’oiseau rare qui viendra complèter ses lignes arrière.

Photo : Fos Provence – Christophe Canet

Avec cet effectif qui ne manque pas de talent mais qui peut se retrouver handicapé par l’âge avancé de certains de ses membres

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019